Archives Mensuelles: décembre 2011

Handball : l’Algérie supérieure au Gabon

Hier soir à Lens, l’Algérie s’est largement imposée sur le Gabon (31-20), à l’occasion d’un match amical arrivant en conclusion d’un stage de préparation à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, qualificative pour les Jeux olympiques. Les deux formations qui avaient déjà rencontré la Belgique (et le Luxembourg pour l’Algérie) les jours précédents, se sont livrées sans retenue, les Algériens se montrant largement supérieurs aux Gabonais. Ces derniers, bien qu’ayant d’évidentes qualités physiques et techniques, ont encore beaucoup à apprendre pour prétendre rivaliser avec les meilleures équipes mondiales. Jouant encore beaucoup à l’instinct et sur leur potentiel individuel, ils perdent trop de ballons et surtout, commettent de grossières fautes que les arbitres n’ont pas manqué de sanctionner hier soir : deux cartons rouges synonymes de disqualifications. Mais cela ne doit certainement pas occulter un potentiel qui leur a permis de rivaliser par moments avec l’Algérie, l’une des meilleures formations africaines avec la Tunisie et l’Egypte.
En s’appuyant sur un gardien qui réalisait quelques miracles en début de rencontre, les Gabonais arrivaient même à maintenir le contact avec les Algériens qui, profitant des infériorités numériques répétées de leurs adversaires, creusèrent quand même le trou pour arriver à la mi-temps à 17-9.
Sans doute recadrés à la mi-temps, les Gabonais se montrèrent ensuite plus raisonnés, sachant prendre l’intervalle et jouer plus souvent en un contre un… Ce qui leur permit de marquer quelques jolis buts faisant visiblement leur bonheur alors que l’entraîneur algérien, pas toujours satisfait du rendement de son équipe, pestait sur son banc. Car l’Algérie aussi a encore à travailler pour rejoindre les meilleures nations de la sphère handball, en améliorant par l’exemple l’efficacité aux 6 mètres.
Reste que cette rencontre montre bien les progrès réalisés sur le continent africain qui, peut-être plus rapidement qu’on ne le pense, pourrait venir jouer les trouble-fêtes dans les compétitions intercontinentales.- Texte et photo Philippe Vincent-Chaissac

Plus d’images cliquez ici

Publicités

Volley-ball: Poitiers vient à Harnes en coupe de France

Photo PVC

Seul club nordiste encore en lice au stade des 8e de finale de la coupe de France de volley-ball, le Harnes Volley Ball affrontera Poitiers le mercredi 4 janvier à la salle André-Bigotte à 20h. Le club de Poitiers est le champion de France en titre en Pro A. C’est le plus gros club français depuis quelques années.
C’est la première fois que le HVB affronte un champion de France en compétition officielle et il s’agit probablement du plus gros match de l’histoire du club. Nicolas Maréchal (notre photo), international français aux 70 sélections, formé à Harnes avant de partir à Tourcoing, est maintenant à Poitiers et reviendra donc jouer sur ses terres.

Marck : la coupe et le pain quotidien

Le huitième tour de la coupe de France de football a été marqué par l’exploit de Marck-en-Calaisis qui a éliminé Reims (2-1), équipe au passé prestigieux et surtout l’un des ténors actuels de la Ligue 2. Et le tirage au sort des 32e de finale qui auront lieu début janvier a réservé une équipe de Ligue 1 comme adversaire : Nice.
La rencontre aura lieu le samedi 7, à 16 h 30, au stade de l’Epopée à Calais, qui accueillera officiellement pour la première fois de son histoire, une équipe de ce niveau. Elle aurait pu se disputer à Boulogne, le président de l’USBCO ayant spontanément proposé ses installations… mais il était plus logique qu’elle se joue chez les voisins du Crufc, à quelques tout petits kilomètres de Marck. Il n’aura d’ailleurs fallu que quelques minutes pour que Serge Péron et Natacha Bouchart, maires de Marck et Calais, trouvent un accord.
« Après la fête au village, ce sera donc la fête à la ville ». Les hommes d’Eric Vercoutre prennent la chose ainsi. Pour l’heure, ils sont au repos, le temps de passer Noël en famille, mais ils reprendront très vite l’entraînement pour aborder l’événement le mieux possible, sur le plan sportif et le plan psychologique. L’entraîneur marckois veut absolument limiter les interférences… il a déjà averti ses joueurs des dangers qui les guettent, notamment ceux d’une médiatisation à laquelle ils ne sont pas habitués. Et Rémi Vercoutre de prévenir que tous les journalistes pourront travailler, que le club sera attentif à toutes les demandes mais que tout cela restera très encadré, avec des jours et des plages horaires bien précis pour les rencontres et les interviewes, pour éviter les dérives.
Un moment prévu le vendredi soir, ce qui sous-entendait une retransmission télévisée, le match se disputera finalement le samedi 7 après-midi (16 h 30), la fédération et l’OGC Nice ayant accepté de prendre en considération que les joueurs marckois sont des amateurs : « une forme de respect » dit Eric Vercoutre qui, dans un premier temps, prépare une vingtaine de joueurs en vue du rendez-vous… Une façon de concerner aussi les hommes de l’ombre dont le rôle est important dans la vie du groupe.
Reste qu’avec cette qualification, l’AS Marck-en-Calaisis revient sur le devant de la scène footballistique régionale, après avoir connu une expérience malheureuse  en  CFA et, cette saison, vécu un début de championnat difficile en CFA2. Nous ne sommes plus dans la zone de relégation depuis samedi, ajoute l’entraîneur, heureux du récent résultat à Noisy-le-Sec (1-1). Pour lui, ce match de coupe de France permettra de bénéficier de retombées locales et régionales non négligeables… Mais en aucun cas il ne doit faire oublier le championnat : « notre pain quotidien ».

Marck-Reims : 2-1 (1-1). Buts marckois de Weber (11e csc) et Dewatine (63e).
La location des places pour le match Marck – Nice sera ouverte le 2 janvier au café du Racing, au stade de Marck, au Crufc et au secrétariat du Crufc. Rens. et réservations au 03 21 85 45 77.

Isinbayeva et Lemaître, têtes d’affiche du meeting d’athlétisme du Pas-de-Calais

Christophe sera à nouveau dans les starting-blocks du prochain meeting du Pas-de-Calais (photo PVC).

La perchiste Yelena Isinbayeva (RUS), championne olympique et recordwoman du monde, et Christophe Lemaître, triple champion d’Europe et médaillé mondial, formeront le couple emblématique qui fera vibrer le cœur des spectateurs du meeting d’athlétisme du Pas-de-Calais, à l’Arena Stade Couvert de Liévin, le mardi 14 février 2012.
Dans un peu plus d’un mois donc, aura lieu le meeting du Pas-de-Calais à Liévin. Revenu à la 3e place mondiale en 2011, le plateau préparé par les organisateurs permet d’envisager accéder à la plus haute marche du podium en cette année olympique. Le spectacle aura lieu sur la piste intérieure avec le recordman du monde du 110m haies et champion olympique en titre, le cubain, Dayron Robles, opposé au champion d’Europe en salle, le Tchèque Pietr Svoboda ; la n°1 mondiale en 2011 du 60m haies, l’Américaine Kellie Wells ; le vice‐champion du monde en salle 2008 du 60 m et médaillé de bronze sur 100m à Daegu, Kim Collins (SKN). Sur l’anneau, l’anglaise Jennifer Meadows, vice‐championne du monde du 800m ; l’Ethiopien Deresse Mekonnen, double champion du monde en salle (2008 et 2010); ou encore le médaillé de bronze du 5000m de Pékin et n°2 mondial en 2011, le Kenyan Soi Edwin Cheruiyot tenteront de marquer les esprits des concurrents. Les concours, perche femme et homme, triple‐saut homme, s’avèrent riches de promesses avec, par exemple, Renaud Lavillenie, champion d’Europe, n°1 mondial en 2011. D’autres champions seront annoncés dans les prochaines semaines pour constituer un plateau unique au monde ! Comme à chaque édition, les jeunes du département prendront part à la fête, invités par la DDCS (Direction départementale de la cohésion sociale). Une grande opération de santé publique sera également organisée autour du Diagnoform (www.diagnoform.com).
Les places sont déjà en vente. Possibilité de tarif de groupe ou de places VIP. Attention nombre limité. Tous les renseignements au 03 21 08 62 30 ou sur www.meeting‐pasdecalais.com

Pauline Parmentier remporte l’open de tennis du Touquet

Photo PVC

La Berckoise Pauline Parmentier a remporté l’open de tennis du Touquet en battant en finale la Roumaine Sorana Cirstea 7-5 6-4. La rencontre a été très disputée entre deux joueuses proches l’une de l’autre mais au jeu très différent. La victoire est sans doute revenue à la plus patiente, la plus expérimentée aussi, sachant ne pas se désunir dans les moments difficiles. Dans le premier set, elle trouvait notamment les ressources pour égaliser à 5-5 alors que Cirstea avait deux balles de set, et dans le second où elle était menée 4-1, elle inversait le cours du jeu pour s’imposer 6-4.
Cirstea a certes réalisé de très jolis points et fait parler sa puissance avec des retours de services destructeurs, mais elle a aussi fait quelques cadeaux à des moments importants et eu beaucoup de mal à passer ses premières balles de service.
D’entrée de match, Pauline Parmentier réussissait à « breaker » montrant ainsi ses ambitions… soucieuse de remporter, chez elle, un beau tournoi dont la portée reste cependant très limitée puisqu’il ne rapporte pas de points pour le classement WTA. Mentalement, la victoire sur son adversaire du jour était toutefois importante dans la mesure où les deux joueuses s’étaient déjà rencontrées deux fois cette année et avaient une victoire chacune… Et surtout parce que Pauline Parmentier part dans quelques jours aux internationaux d’Australie où elle espère bien figurer pour remonter au classement WTA. Une place dans les 65 meilleures mondiales après Roland-Garros lui permettrait d’obtenir un billet pour les Jeux olympiques de Londres.
Les résultats :Cirstea bat Feurstein 6-3 7-5, Bremond bat Thorpe 5-7 6-3,  Lisjak Chakhnashvili 7-6 2-6 7-5 et Parmentier bat Lim 7-5 6-2 en 1/4 de finale. Cirstea bat Bremond 6-3 6-2 et Parmentier Lisjak 6-3 7-5 en 1/2 finale. Parmentier bat Cirstea 7-5 6-4.

Cirstea et Parmentier pour une bien belle finale (photos PVC).

Pauline Parmentier en finale de l’open du Touquet

Finale sans surprise à l’open de tennis du Touquet.  La Cucquoise Pauline Parmentier, n°2 française, sera opposée à la Roumaine Sorana Cirstea, ce dimanche après-midi. Match de tennis fauteuil suivi de la finale à partir de 14 h 30.

Saint-Omer éliminé de la coupe d’Europe

Le talent de Guilbert n'aura pas suffi : le Scra est éliminé (photo PVC).

Saint-Omer a été sorti sans gloire ce samedi soir de la coupe d’Europe Cers de rink hockey après une sévère défaite contre les Catalans de Blanes.
Au total, les Audomarois auront pris sept buts sur l’ensemble des deux matchs sans pouvoir en rendre un seul. Il n’y a donc pas de regrets à avoir. Blanes, l’une des meilleures équipes du championnat espagnol, et certainement d’Europe, n’a laissé aucune chance à la formation de Fabien Savreux.
Pourtant l’entraîneur de Blanes était visiblement tendu en début de rencontre, craignant sans doute une forte pression de Saint-Omer qui n’est malheureusement pas très bien entré dans le match. Mené 1-0 après un premier but un peu casquette de Armagol, le Scra n’a pas baissé pavillon mais a encaissé un second but tout en puissance de Selva qui ne devait rien à personne. A la mi-temps, les Catalans menaient 2-0 sans qu’il y ait quelque chose à redire, pourtant les deux équipes auraient très bien pu rentrer aux vestiaires sur un score de parité, si Guilbert puis Henry avaient concrétisé les deux pénaltys dont ils héritaient. Talentueux mais râleurs, et pour tout dire plutôt pénibles, les joueurs de Blanes se faisaient sanctionner par une exclusion temporaire mais les Audomarois ne profitaient pas de leur supériorité numérique. Dommage.
En deuxième période, le bloc défensif catalan se montrait solidaire et particulièrement imperméable ne laissant que très peu d’intervalles à Guilbert et ses partenaires qui en plus butaient sur un excellent gardien. Guirec Henry tentait alors les tirs de loin mais sans plus de réussite et ce sont au contraire Selva et Teixeido qui ajoutaient deux autres buts donnant au score toute son ampleur. Un 4-0 peut-être quand même un peu sévère car Saint-Omer a fait des efforts qui auraient certainement mérité d’être récompensés.

L’équipe de France de lutte terminera sa préparation olympique à Marquise

Anna Gomis, lors de la coupe du monde organisée à Liévin au printemps dernier (photo PVC)..

L’équipe de France de lutte viendra terminer sa préparation olympique au complexe Capoolco de Marquise, juste avant son départ pour Londres. L’annonce a été faite par Salvatore Attardo, président de la fédération française. Dominique Dupilet, président du Département du Pas-de-Calais, se réjouit de la nouvelle : « Je suis heureux d’apprendre qu’une délégation supplémentaire a choisi nos équipements comme base d’entraînement. Ce n’est pas la première à reconnaître la qualité des nouvelles structures sportives du Pas-de-Calais, et ce ne sera pas la dernière ! En 2011, quarante nations, dont la France, ont profité des installations « labellisés 2012 », soit 2500 athlètes issus de toutes disciplines. Le slogan « Le Pas-de-Calais accueille le monde » prend tout son sens à l’énumération des pays visiteurs : Porto-Rico, Cuba, Nouvelle-Zélande, Serbie, Chine, Suède, Canada, Etats-Unis, Mexique, Argentine, Afrique du Sud, Tunisie, etc. »
A l’aube du passage à 2012, année autoproclamée par le conseil général du Pas-de-Calais « année de l’olympisme, de la jeunesse et du sport », les délégations confirment tour à tour leur venue dans les centres sportifs du territoire. On sait déjà que les gymnastes japonais – et britanniques – effectueront leurs stages terminaux d’avant-J.O. à Arques, que les kayakistes ukrainiens réaliseront leurs derniers réglages à Boulogne-sur-Mer, que les judokas de l’équipe de France se retrouveront pour une ultime séance à Etaples, et que les spécialistes du tir handisport passeront par Arques juste avant les Jeux paralympiques ! L’investissement du Département rencontre ainsi le succès escompté sans oublier que d’autres délégations doivent prochainement confirmer leur date d’arrivée.

Football, Clermont-Boulogne reporté

Suite aux intempéries survenues ces dernières heures et aux dégâts occasionnés par le passage de la tempête Joachim, la rencontre Clermont-Boulogne de Ligue 2 de football ne se déroulera pas ce soir, à 20h, au stade Gabriel-Montpied. Ce report fait suite à un arrêté municipal valable jusqu’à samedi 12h. La date n’a pas encore été déterminée.

Coupe d’Europe de rink hockey : Saint-Omer reçoit Blanes

La saison dernière, Blanes était venu chercher le match nul au Brockus (photo PVC).

Samedi 17 décembre (20h30, salle du Brockus), en coupe d’Europe Cers de rink hockey, Saint-Omer reçoit Blanes, l’une des meilleures équipes professionnelles espagnoles. Superbe affiche mais tâche difficile pour des Audomarois qui regrettent bien ce dernier but concédé à deux minutes de la fin du match aller qui s’est terminé sur par une défaite 3-0. Tout n’est pourtant pas joué d’avance car en rink-hockey, le score peut évoluer rapidement. Solides en défense (la meilleure du championnat de France), les Audomarois possèdent des atouts offensifs qui peuvent mettre les visiteurs en difficulté. Depuis le début de la saison, le SCRA se crée de très nombreuses occasions à chaque match mais n’en concrétise qu’un petit pourcentage, touchant volontiers barre et poteaux. Un tout petit peu de réussite pourrait faire douter Blanès que Saint-Omer avait déjà affronter l’an dernier en match de poule de la Ligue des champions. Les deux clubs s’étaient neutralisés au Brockus (o-o), sachant que cette fois le contexte est un peu différent, puisqu’il s’agit d’un match à élimination directe.
Pour renverser la tendance, le Scra compte sur sa motivation et les spectateurs qui ont porté leur équipe vers la victoire lors de la récente venue de Coutras, champion de France en titre. Ils ne seront pas de trop pour soutenir leurs favoris et les aider à réaliser l’exploit.
Equipe de Saint-Omer : 1 Basile Vincette – 10. Carles Canteraro (gardiens) – 2. Kouokam Kamtchueng – 3. Romain Planque – 4. Guirec Henry (cap.) – 5. Chicho Minuzzi – 6. Tiago Barbosa – 7. Nicolas Guilbert – 8. Florent David – 9. Mathieu Ruckebusch – Entraîneur : Fabien Savreux.
Equipe de Blanes : 1. Enric Nunez – 10. Jaume Llaverola (gardiens)
4. Joan Grassas – 6. Kimi Ridaura (cap.) – 7. Luis Teixido – 8. Xavi Armengol – 9. Alex Ridaura – 21. Jepi Selva – Entraîneur : Ramon Benito
Arbitres : Alberto Bisacco et Alessandro Da Prato (Italie)