Archives Mensuelles: décembre 2012

Rink hockey : penser au titre avant la ligue des champions

Dernier match de l’année au Brockus  ce samedi 22 décembre à 20h30. Le Scra, leader du championnat  national, affronte son poursuivant  immédiat  Saint-Brieuc. Le match est très important pour les Audomarois  qui ne cachent pas que leur ambition est de remporter le titre. Le 19  janvier, le Scra recevra le FC Porto, une des deux ou trois  meilleures équipes européennes dans le cadre de la Ligue européenne des clubs champions. Rencontre prestigieuse  qui ne pourra que satisfaire les amateurs de sport de haut niveau.

Football: un Brésilien signe à Boulogne

Photo USBCO

Photo USBCO

Mauricio Alves Peruchi, milieu de terrain offensif brésilien, âgé de 22 ans, libre de tout contrat, s’est engagé avec le club Rouge et Noir. Le joueur auriverde, formé à Fluminense, a évolué pendant quatre saisons au club espagnol de Villarreal. La saison dernière, il jouait sous les couleurs d’Avaï, club de division 1 brésilienne. Mauricio Alves Peruchi portera le numéro 18. Il devrait effectuer sa première apparition dans le groupe professionnel à l’occasion de la 18e journée du championnat de France de National, ce vendredi, face au Poiré-sur-Vie.

Le canoë-kayak, trait d’union humanitaire

IMG_1138Jeune membre de l’ASL Saint-Laurent-Blangy, Alexis Delporte vient de terminer un service civique international au Sénégal. Une expérience unique qui l’a transformé.
Il y a quelques jours, dans les nouveaux locaux mis à la disposition du club, Alexis Delporte dressait le bilan de son année passée à « aider à la structuration de la pratique du canoë-kayak et à la mise en place d’un centre d’entraînement dans la région de Saint-Louis »… Une restitution à laquelle assistaient nombre de personnalités dont Hélène Parra, vice-présidente du conseil général en charge de la jeunesse et des sports, qui profitait de l’occasion pour découvrir le site immercurien.
Bénéficiant de l’appui de la Région dans le cadre du fond 1% réservé aux échanges Nord – Sud, le projet a tout naturellement pris corps. Mais il fallait encore trouver des partenaires pour boucler le budget, des privés notamment, ici et là-bas (les sociétés Biorven et Prodige ; M. Bancal, professionnel du tourisme), rencontrer les autorités sénégalaises comme le maire, le gouverneur, les représentants du conseil régional de Saint-Louis, le recteur de l’université et divers partenaires locaux à commencer par la Ligue de canoë-kayak de Saint-Louis. En clair, il fallait convaincre du sérieux de la démarche, de l’homme et du projet. Alexis Delporte ayant franchi ces premiers écueils sans difficulté, pouvait alors passer à une phase d’analyse pour mener à bien sa mission, cerner les manques de matériels et de documents administratifs, identifier les besoins en formations pour réparer les bateaux abîmés et juger le bon déroulement des compétitions à mettre en place.
De retour en France (30 décembre – 10 février) pour la régate du Pas-de-Calais organisée à Saint-Laurent-Blangy, il accompagnait les athlètes sénégalais engagés dans la compétition et peaufinait son projet qu’il mettait en place tout de suite après avoir retrouvé le sol africain. Alexis Delporte participait alors aux réunions de la ligue, suivait l’arrivée du matériel convoyé par l’Armée française, apportait un appui technique aux pratiquants, conseillait dans la communication, encadrait des stages d’initiation, était aux côtés des athlètes Ndiatté Gueye et Madjigène Seck qui préparaient respectivement les Jeux de Londres et l’ECA Cup, accompagnait l’organisation de régates de pirogues traditionnelles et d’une compétition régionale de vitesse.
Durant tout ce temps passé au Sénégal, Alexis Delporte a beaucoup changé… Il a grandi, il s’est aguerri. Il s’est surtout épanoui… Certains diront même qu’il est « presque devenu sénégalais ». En tout cas, maintenant que son service civique est terminé, il veut continuer à entretenir des liens avec le Sénégal pour s’assurer que les compétences acquises seront bien transmises, pour entretenir les relations « partenariales », pour mettre en place la gestion d’activités de loisirs nautiques, pour continuer les échanges entre son club et la Ligue de canoë-kayak sénégalaise (ce qui ne devrait pas être le plus compliqué)… et pour créer une association culturelle et humanitaire dont le but serait de venir en aide aux personnes en situation difficile comme les enfants de la rue, les filles-mères et les jeunes en difficulté scolaire. Une idée qui réjouit Moussa Sow, vice-président du conseil régional de Saint-Louis, qui retient surtout « l’échange », le gagnant-gagnant », « l’expérience du terrain » et la « vie sociale ». Des principes qu’il faut préserver, retrouver parfois, parce qu’on ne peut pas vivre l’un sans l’autre… ce que confirmait Mme Parra pour qui l’implication du conseil régional est indispensable, n’en déplaise à certains élus extrémistes.

IMG_1134

Président du club, conseiller général, maire, etc. assistaient à la restitution au terme de laquelle Alexis Delporte a offert une maquette de pirogue sénégalaise à Hélène Parra, vice-présidente du conseil régional.

Coupe d’Europe de volley-ball : Calais vainqueur de Bacau

Photo PVC

Photo PVC

Hier soir en quart de finale de la coupe d’Europe de volley-ball, les filles de la Stella Calais ont nettement battu l’équipe roumaine de Bacau sur le score de 3-0 (25-21 25-13 et 25-19). C’est une option pour la qualification pour  prochain tour. Mais il faudra encore réaliser un bon résultat en Roumanie le 12 décembre.
Au vu de la rencontre d’hier cela semble tout à fait possible tant les filles de Bacau ont montré des lacunes en réception. Mais un match ne ressemble jamais à un autre alors prudence d’autant que si les Roumaines remportaient la rencontre, il faudrait avoir recours au set en or. Et là, jouer devant son public est déjà un net avantage psychologique.

Benoît Rotty, champion du monde parachutisme

Le parachutiste lensois Benoît Rotty vient de remporter à Dubaî le titre de champion du monde de voile contact à 4 avec Emmanuel Bouchard, Vincent Coliac, Frédéric Truffaut et Grégory Châtelain (voir le saut du 2 décembre)
Cette médaille d’or obtenue avec 145 points, participe au formidable bilan de l’équipe de France de parachutisme qui a réalisé le grand chelem et va rentrer en France avec huit médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze.

Tournoi international de gym à Arques

Amga-1

Le tournoi international de gymnastique du Pas-de-Calais aura lieu à Arques ces vendredi 7 et samedi 8 décembre, avec la participation de l’élite de la gymnastique de douze pays : la Russie, la Grand-Bretagne, l’Allemagne, la Roumanie, le Canada, la Belgique, la Finlande, le Luxembourg, la Suède, la Suisse, la France… et l’Indonésie qui en sera sa première participation.
Les animations ont en réalité débuté dimanche avec un gala auquel ont participé des gymnastes de Saint-Pétersbourg et de l’Amga, le club local. Elles se poursuivent toute la semaine avec entre autres un stage international de préparation qui a débuté lundi et des démonstrations de gymnastes russes, demain jeudi (9h30 – 11h30 et 14h – 16h). Mais le gros morceau est bien le tournoi par lui-même ouvert aux juniors masculins et aux espoirs, juniors et seniors féminines.
Les finales auront par agrès auront lieu samedi à partir de 14h30.
En savoir +

Kayak polo: tests nationaux encourageants

WESTEEL

Audrey Westeel (Photo CKCSO)

L’hiver se fait de plus ne plus rude, mais pas question de trêve hivernale pour les kayakistes internationaux audomarois. En effet les prétendants à l’équipe nationale étaient convoqués le week-end dernier à Saint-Laurent-Blangy pour effectuer les tests de haut niveau organisés par la Fédération française de canoë-kayak. Ces tests sont l’occasion pour les entraineurs d’évaluer les capacités physiques des athlètes puisqu’au programme de cette journée il y avait de la course à pied sur une distance de 5 000 m et de la musculation, cela avant l’évaluation des bateaux effectuée lors des tests de février.
L’élite française de toutes les disciplines du canoë-kayak reconnues de haut niveau par le ministère des Sports (course en ligne, slalom, kayak-polo et descente) était donc présente.
Neuf athlètes audomarois étaient convoqués : Nolwen Vercoutre et Stéphanie Hau en juniors dames ; Gwen Parada-Diaz, Gaëlle François, Virginie Brackez et Audrey Westeel en senior dames ; Romain Morel, Matthieu Lalliot et Thomas Ladam en séniors hommes.
Dans la catégorie junior dames, Stéphanie Hau et Nolwen Vercoutre prennent respectivement les 3e et 4e places avec pour toutes les deux une nette amélioration en musculation par rapport à l’année 2011. Cette performance devrait être suffisante pour accéder aux prochaines sélections de l’équipe de France qui seront cette fois-ci plus restreintes.
En seniors dame, les Audomaroises ont obtenu d’excellents résultats. En effet les quatre athlètes terminent toutes dans les sept premières places. Quand on sait que le collectif final sera composé de sept joueuses c’est de bon augure pour la suite. Il ne reste plus qu’à confirmer en kayak lors des prochains tests. A noter la 7e place d’Audrey Westeel, vice-championne du monde l’an passé avec les espoirs dames, qui pour sa première année en sénior réalise une bonne entrée en matière.
En  senior homme, Matthieu Lalliot va chercher une plus que correcte 4e place au général. Romain Morel exempt de musculation pour raison médicale réalise tout de même une bonne performance en course à pied (6e place). Thomas Ladam pour qui il s’agissait des premiers tests chez les seniors a pu se jauger face aux meilleurs de la discipline et réalise tous les efforts qui lui restent à fournir. Il termine à la 34e place du classement général.
Ces bonnes performances des athlètes audomarois devraient permettre au CKCSO de continuer à alimenter les équipes de France pour cette nouvelle saison avec à la clé les World Games , l’antichambre des Jeux olympiques, qui se dérouleront en 2013 en Colombie. Il ne reste plus qu’à attendre la convocation des entraineurs qui ont suivi avec attention le résultat de ces tests.

Athlétisme : le meeting du Pas-de-Calais annulé

Lemaître faisait partie des vedettes annoncées (photo PVC).

Lemaître faisait partie des vedettes annoncées (photo PVC).

Le Syndicat mixte pour l’exploitation du stade couvert régional à Liévin, en accord avec l’ensemble de ses membres, a décidé le 10 octobre 2012 de fermer à titre conservatoire la partie rénovée du stade. Depuis cette décision prise selon le principe de précaution, les différentes expertises ont permis d’identifier la nature des travaux nécessaires au renforcement des poutres de la charpente. Ces travaux seront lancés prochainement. Compte tenu des délais de procédure et de mise en œuvre, ils interviendront au début de l’année 2013 et ne seront pas terminés avant le mois de mars. Conséquence, le meeting d’athlétisme du Pas-de-Calais qui était programmé le 12 février est annulé. A moins qu’il ne soit organisé dans une autre salle de la région ce qui paraît quand même très aléatoire.

140 olympiques recensés dans un dictionnaire 100% Pas-de-Calais

Couv Dico-1

Fruit de deux ans de travail, le journaliste Philippe Vincent-Chaissac vient de publier aux éditions Les Échos du Pas-de-Calais, un Dictionnaire olympique du Pas-de-Calais. Dans cet ouvrage figurent les biographies de quelque 140 sportifs, entraîneurs et arbitres, nés, licenciés et enracinés dans ce département qui ont participé aux Jeux olympiques et paralympiques, de 1896 à 2012.
La liste qui tend à l’exhaustivité contient quelques noms très connus comme Michel Jazy ou Guy Drut (athlétisme), des gloires un peu oubliées comme Lucien Gaudin (escrime), Micheline Ostermeyer et Paulette Veste (athlétisme), José Beyaert (cyclisme) ; des contemporains comme Marie Delattre (kayak) ou Lise Legrand (lutte) respectivement médaillées à Pékin et Athènes.
Reste que le principal intérêt du dico est d’avoir aussi identifié quantité d’anonymes que seules des recherches approfondies ont permis de retrouver : grâce à des témoignages, des recoupements et des rencontres. Un travail effectué dans les archives a permis de brosser les portraits des anciens, tous ceux d’avant guerre… Pour les autres, l’auteur a privilégié la rencontre aussi souvent que possible, recueillant ainsi de nombreuses anecdotes qui font la richesse de l’ouvrage : Kate Delbarre, Philippe Debureau, Claire Lecat, Alcide Legrand, Gérard Lefranc… et bien sûr tous ceux qui ont fait les Jeux depuis Athènes en 2004. Les biographies sont illustrées pour la plupart d’entre elles.
Le livre comprend deux cahiers quadri de 16 pages dont un réalisé par les Archives départementales sur le thème « Pas-de-Calais, terre de sport ».
Dictionnaire olympique du Pas-de-Calais, par Philippe Vincent-Chaissac. Éditeur Les Échos du Pas-de-Calais. Collection : Dico des Echos. 184 pages ; 23,5 x 15,5 cm ; relié.
Prix de vente au public (TTC) : 22 €  – ISBN 978-2-916853-14-7 – EAN 9782916853147

Dix bénévoles mis à l’honneur par le mouvement sportif

Médaillés de la JS, membres du CDOS, responsable de laDDCS, représentant du Bataillon de Joinville, il y avait du monde féliciter les dix bénévoles concernés (photo PVC).

Médaillés de la JS, membres du CDOS, responsables de la DDCS, représentant du Bataillon de Joinville, il y avait du monde féliciter les dix bénévoles concernés (photo PVC).

Organisée par le comité départemental olympique et sportif et par le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des sports, la 4e soirée des challenges du bénévolat a eu lieu hier à Montigny-en-Gohelle.

Daniel Plachez, président du CDOS et du comité départemental des médaillés de la JS, puis Serge Szarzynski, directeur départemental de la cohésion sociale, ont tour à tour rappelé le sens de cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale du bénévolat.
En cette 2012, il était évidemment difficile d’échapper à l’engouement qui a entouré les Jeux olympiques, notamment dans le Pas-de-Calais où de nombreux équipements ont vu le jour comme l’a rappelé le vice-président du conseil général chargé des sports. Des équipements dont l’implantation n’a pas été le fruit du hasard, toutes s’appuyant sur des structures sportives déjà bien établies et fonctionnant toujours avec l’engagement de bénévoles… Ce qui n’est pas contradictoire avec l’emploi de professionnels. Pas de bénévoles, pas de sportifs ! Bel hommage rendu à ceux qui donnent sans compter tout au long de l’année. Durant cette soirée et animée par Fabien Rollin, dix d’entre eux ont été plus particulièrement mis à l’honneur.
Dans la catégorie dirigeants, Emile Brogniart (javelot – tir sur cible) et Marie-Claire Bouriez (parachutisme) ont été récompensés pour les sports individuels ; Francis Petit (football) pour les sports collectifs ; Odile Constant pour l’Education populaire.
Dans la catégorie Jeunes, ce sont Mathieu Everaere (tir à l’arc) et Anthony Mille (lutte) qui ont été distingués.
Ce sont ensuite Jean Lemarie et Richard Englebert qui ont été plébiscités pour leur engagement en faveur du sport handicapé ; Annie Degryse (tennis) pour le sport féminin ; Béatrice Delamaere pour le sport santé.
Le prix des comités a été attribué à Thérèse Leclercq, présidente du comité départemental de la randonnée pédestre ; et le prix spécial du jury à Annie Bernard.