Lens a retrouvé son équipe et son public

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Football, Lens – Bordeaux : 2-3 (1-0). Sevré de haut niveau depuis trop longtemps, le public lensois s’est retrouvé hier soir. Un grand moment de fête dans un stade Bollaert-Delelis plein comme un œuf.
Ce Lens – Bordeaux de ¼ de finale de la coupe de France était le match de la saison à ne pas rater. Ni pour le public, ni pour les joueurs qui se sont fait plaisir pendant toute la partie. La bande de jeunots entraînée par Eric Sikora est entrée sans complexe sur le rectangle vert et a bousculé la très expérimentée formation bordelaise entraînée par l’ancien Lensois Francis Gillot. Pendant près d’une demi-heure, les Girondins ont eu toutes les peines du monde à contenir des joueurs qui virevoltaient, déboulaient et faisaient circuler le ballon avec une étonnante facilité… Et qui avaient en plus ouvert le score avec un brin de réussite. Mais les Bordelais ne se décontenançaient pas, attendant sagement que ce vent de folie tombe un peu pour prendre le match à leur compte. Ce qu’ils faisaient durant le dernier quart d’heure d’une première période qui restait néanmoins à l’avantage des sang et or, en précisant que Riou, le portier lensois, s’était fendu de quelques arrêts de belle facture.
Pour Bordeaux, l’enjeu premier était d’éviter que le piège dans lequel ils étaient en train de tomber ne se referme sur eux. Cela passait par une rapide égalisation qui intervenait à l’heure de jeu grâce à un coup franc de Sertic. Le plus dur était fait pour les hommes de Gillot qui avaient la main et prenaient finalement logiquement le dessus avec, par deux fois, Diabaté à la finition  (81e et 85e).
A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, tout semblait plier sauf que Zagarya Bergdich tout juste entré en jeu réduisait la marque et que dans la foulée Riou arrêtait un pénalty. Bollaert était alors en feu comme à ses plus belles heures. Tous les lensois y compris le gardien faisaient un baroud d’honneur qui aurait pu s’avérer payant pour obtenir le droit à la prolongation. En vain.
Lens est certes éliminé mais il a retrouvé son public, ses supporters qui espèrent maintenant rejoindre le plus haut niveau… En 2014 ? Au vu de ce match c’est possible si la bande de gamins enthousiastes alignée hier soir, n’est pas décimée à l’intersaison.- Texte et photos : PVC

Publicités

Publié le avril 18, 2013, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :