Archives Mensuelles: août 2013

Ligue 2 : Lens reçoit Troyes

FOOTBALL.- Leader du championnat de Ligue 2 après son succès à Laval, le Racing club de Lens reçoit Troyes, ce soir à 20h… L’occasion de conforter sa place dans le haut de tableau mais aussi d’effacer la déception de l’élimination de la coupe de la Ligue, mardi contre Créteil (3-4).

Publicités

Des regrets pour Adrien Bart et Mathieu Beugnet

CANOE-KAYAK.- Après une série matinale où ils manquaient l’accès à la finale directe du C2 1000 pour 22 centièmes, Adrien Bart et Mathieu Beugnet couraient cette après-midi une demi-finale où l’on attendait les Canadiens et les Polonais… Mais c’est l’équipage letton qui a surpris en restant en tête de bout en bout. Au final, le C2 français et immercurien se classait 4e, place qui l’envoie en finale B. Samedi, les deux garçons tenteront d’atténuer leurs regrets en remportant cette course ce qui les mettrait à la dixième place mondiale après avoir pris la 5e place des championnats d’Europe. Demain vendredi place aux séries et demi-finales sur 500 m et séries sur 200 m.

Mathieu Goubel, en demi-finale

CANOE-KAYAK.- Aux championnats du monde à Duisbourg, bon début pour le Boulonnais Mathieu Goubel qui a remporté sa série du C1 1000 m en 3 min 54 s 551 et se qualifie donc pour la demi-finale de cet après-midi. Prochaine entrée en course : le C2 1000 m avec les Immercuriens Mathieu Beugnet et Adrien Bart.

Benoît Brunet en finale mondiale

AVIRON.- Dimanche, en clôture des championnats du monde qui se déroulent actuellement en Corée, l’on suivra avec attention le comportement du 8 français dans lequel figure le Boulonnais Benoît Brunet. Le bateau Français s’est en effet qualifié pour cette finale au bénéfice d’une course de repêchage durant laquelle il a fait forte impression. Les rameurs français ont pris la tête de la course dès les premiers mètres, suivis de très près par le bateau néerlandais, mais n’ont rien lâché et se sont imposés avec 44 centièmes. «Physiquement, nous sommes en train de tous monter en puissance. On se sent de mieux en mieux », confie Matthieu Androdias, l’un des équipiers. Tous les espoirs sont donc permis.

Une escouade régionale à Duisbourg

Les Immercuriens Mathieu Beugnet et Adrien Bart sont associés en C2 1000 m. - Photo © PVC

Les Immercuriens Mathieu Beugnet et Adrien Bart sont associés en C2 1000 m. – Photo © PVC

LE CANOE-KAYAK régional est en bonne santé. La preuve : l’équipe de France qui est actuellement à Duisbourg où débutent les championnats du monde de course en ligne (28 août – 1er septembre), compte huit athlètes sur 24, soit le tiers de l’effectif. Et sur les huit de cette escouade, six sont du Pas-de-Calais : quatre de Saint-Laurent-Blangy et deux de Boulogne.

Ces championnats du monde sont importants car ils constituent le premier rendez-vous planétaire après les Jeux olympiques de Londres. Les quelque 100 nations qui sont engagées vont évidemment en Allemagne pour chercher des performances et des médailles mais aussi pour tester les forces en présence, après le renouvellement qui s’opère immanquablement après chaque échéance olympique. Nos kayakistes n’échappent à la règle avec l’absence de Marie Delattre-Demory qui avait emmené le K4 français en finale olympique. En revanche, les deux Boulonnais Mathieu Goubel et Maxime Beaumont, eux aussi finalistes à Londres, sont encore là, prêts à refaire les sacrifices qui leur permettraient d’aller à Rio, avec l’espoir d’y décrocher cette médaille qui manque à leur collection.
Maxime Beaumont, capitaine de l’équipe olympique Pas-de-Calais, parie maintenant sur le K2 avec le Normand de Vernon, Sébastien Jouve. Le binôme a décroché le bronze en juin dernier aux championnats d’Europe. Il espère évidemment faire aussi bien. Mathieu Goubel, lui, reste en C1, sur sa distance privilégiée (le 1000 m) qui lui a permis de décrocher récemment l’argent européen.
Aux côtés des deux Boulonnais, l’on suivra Thomas Simart qui retrouve le haut niveau après avoir connu une longue traversée du tunnel, suite à une pubalgie persistante qui l’avait privé de JO. Lui aussi sera sur sa distance privilégiée : le 200 m.
Autres représentants de Saint-Laurent-Blangy, Mathieu Beugnet et Adrien Bart seront sur le C2 1000 avec l’envie de marquer les esprits et disputeront le relais 4 x 200 m avec Mathieu Goubel et Thomas Simart, dans un exercice spectaculaire dont l’intérêt est peut-être moindre dans la mesure où cette spécialité n’est pas olympique, mais qui peut assurément apporter une médaille à la France.
L’on suivra aussi Romain Beugnet, engagé en C1 500, encore espoir, dont l’objectif sera de faire le mieux possible tout en engrangeant une expérience qui lui sera certainement très utile.
Enfin rappelons les noms des deux handikayaks, licenciés à Lille : Martin Farineaux et Gauthier Delannoy qui s’entraînaient encore sur le bassin de la Scarpe la semaine dernière.

Benoît Brunet aux championnats du monde

AVIR-1AVIRON.- Les championnats du monde ont actuellement lieu (25 août – 1er septembre) à Chungju (Corée du Sud). Le Club de Boulogne-sur-Mer est représenté par Benoît Brunet engagé dans le huit de pointe avec barreur. Dans une série dominée par les Anglais, nos Français sont restés bord à bord avec les Américains et ont pris la 3e place. Ils devront passer par les repêchages avant d’atteindre la finale.- Photo © FFAVIRON

L’Ocean racing, le kayak version mer

CJubrA-qK7gYjuzmKI4qQr0BQJCN8b87OftIr1hWPsECANOE-KAYAK.- Nous parlons souvent sur ce site de canoë-kayak en ligne, de kayak polo, de canoë-kayak en eau vive… Jamais d’Ocean Racing, discipline qui regroupe plusieurs sortes de kayaks de mer, compétence de la Fédération française de canoë-kayak mais très peu présente sur notre littoral régional. Les championnats de France organisés à partir de mercredi par le club de Gravelines, sur un parcours qui va de Calais à Petit-Fort-Philipe, sont l’occasion de faire découvrir ce sport en plein développement.

L’Ocean racing est une course de longue distance en mer. Les compétiteurs effectuent environ 20 km au large, en suivant un parcours « downwind ». Le principe est de naviguer vents et courant portants sur une majorité du parcours, afin d’utiliser au mieux les éléments pour gagner en vitesse et surfer un maximum de vagues. Les bateaux utilisés sont des dérivés de ce que les ancêtres ont inventé de mieux : les kayaks de mer (surfskis) et les pirogues polynésiennes ou va’a.
Les courses sont ouvertes aux individuels et aux équipages jusqu’à 6 personnes dans une pirogue V6. La durée de course varie selon les catégories et les conditions de mer. Il faut allier sens marin et condition physique pour gagner.
Pour les championnats de France 2013, le club Gravelines Kayak Va’a a préparé un parcours permettant de profiter au mieux des vents dominants et des courants portants. Le départ des courses se fera de Calais ; après être passés au large de la réserve naturelle du Platier d’Oye, les compétiteurs arriveront dans le chenal de l’Aa, à Petit-Fort-Philippe.
Sur le site d’arrivée, des animations nautiques sont prévues à destination des habitants et des accompagnateurs des compétiteurs : randonnée en kayak de mer, baptêmes de pirogue, kayak surf, pêche à pied… Celles-ci seront gratuites et ouvertes à tous, encadrées par des moniteurs et contribueront à élargir le public de ces championnats.- Photo © Lemon Prod

Le programme complet
Mercredi 28 août. 9h phase qualificative, début des séries toutes catégories V1, éliminatoires et quart de finale – 11h phase qualificative, début des séries V6 500m et V6 1500m, éliminatoires  et quart de finale – 13h30 piste du sel – 14h demi-finale toutes catégories V1 – demi-finale V6 500m et 1500m – 15h30 course para-canoë – 16h  finale toutes catégories V1, finale V6 500m et 1500m – 18h remise des récompenses
Jeudi 29 août. 9h piste du sel – 10h randonnée nature / balade randonnée kayak de mer – 10h accueil des compétiteurs / confirmation des inscriptions – 13h30 pêche à pied – 14h animation Kayak surf – 16h30 départ course Calais / K1hs / K1hv / V1h / OC1h – 16h45 départ course Calais / K1hj / V1d / OC1d – 19h remise des récompenses – 20h30 concert sur les docks
Vendredi 30 août. 9h piste du sel10h randonnée nature / balade randonnée kayak de mer10h30 accueil des compétiteurs / confirmation des inscriptions13h30 pêche à pied14h animation kayak surf17h : départ course Calais / K2hs / K2hv /OC2 / V6d / K1hc / K1dc / K1ds / K1dv/ K1dj19h30 remise des récompenses20h30 concert Les Bostekop
Samedi 31 août. 9h30, piste du sel10h30 accueil des compétiteurs14h animation kayak surf14h30 RDV nature Espace Vauban (sur inscription)17h30 départ course Calais / V6j / V6 mixte / K2 mixte / K2hc / K2d / V6h / K2hj19h30 remise des récompenses20h30 concert Les Chiens d’mer.

Audrey Westeel, vice-championne d’Europe

Photo © PVC

Photo © PVC

KAYAK POLO.- L’Audomaroise Audrey Westeel est vice-championne d’Europe de kayak polo, dans la catégorie des -21 ans.
Hier, à Poznan, c’est elle qui a ouvert le score en finale contre l’Allemagne dominée pendant une bonne partie de la rencontre, accusant même un retard de quatre buts avant de revenir à égalité et de s’imposer 8-7 en toute fin de la partie.
Rien de surprenant au vu des résultats de ces deux dernières année où l’Allemagne règne quasiment sans partage sur les grandes compétitions internationales. En Pologne, un seul des quatre titres décernés lui a échappé, celui des moins de 21 ans hommes qui est revenu à l’équipe de France, vainqueur en finale de… l’Allemagne (4-2).
Si le bilan est bon pour les jeunes pousses françaises, celui des seniors est en revanche plus décevant. Les filles avec Virginie Brackez et Gaëlle François, récemment médaillées aux Jeux mondiaux à Cali, n’ont pas réussi à monter sur le podium, barrées par les Pays-Bas (4-3). Les garçons pourtant tenants du titre doivent se contenter d’une 5e place après une victoire sur la Suisse (8-2).
Résultats dames U21. France – Italie: 3-2; France – République tchèque: 16-0 (4 buts de Westeel); Allemagne – France: 5-1; Pologne – France: 3-5 (1 but de Westeel); Allemagne – France: 3-4; France – Italie: 3-2; finale France – Allemagne: 7-8 (1 but de Westeel).
Résultats dames seniors. France – Danemark: 10-1 (1 but de François); France – Allemagne: 2-7 (buts de Brackez et François); France – Suède: 9-1 (2 buts de Brackez, 1 de François); France – Pologne: 6-1 (2 buts de François, 1 de Brackez); Grande-Bretagne – France: 5-3 (1 but de François); France – Espagne: 3-2; Allemagne – France: 8-3; match pour la médaille de bronze, Pays-Bas – France: 4-3.

Racing club de Lens et solidarité

Ce diaporama nécessite JavaScript.

FOOTBALL.- Partenaire du Racing club de Lens (le club proprement dit et l’association), le conseil général a demandé à ce que des jeunes du Pas-de-Calais, sélectionnés en fonction de leur motivation par les maisons du département solidarité, puissent intégrer les stages Sang et or de cet été.  Chacune des quatre sessions programmées durant ces mois de juillet et août a donc accueilli, en pension complète, deux footballeurs tour à tour issus des quatre territoires proches de Lens : Hénin-Carvin, Arras, Lens-Liévin et l’Artois.
Nos huit stagiaires ont ainsi vécu un séjour de rêve, partageant la vie d’autres stagiaires venus d’un peu partout en France sur les terrains de La Gaillette, travaillant sous la houlette des éducateurs du Racing, rencontrant quelques-uns des professionnels du club et, suprême récompense, foulant la pelouse du stade Bollaert avec sur le dos le maillot sang et or. Pour des enfants qui n’ont pas l’habitude de partir en vacances, ce séjour restera, c’est sûr, un souvenir inoubliable… D’autant que le foot n’était la seule activité proposée. A chaque journée, sa soirée : tennis de table, détente, cinéma, piscine, golf foot. Une action qui mériterait d’être renouvelée l’année prochaine… C’est en tout cas le vœu de Nicolas Desfachelle, président de la commission des sports du conseil général.

Une équipe de France en préparation à Saint-Laurent

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PARACANOE.- Les championnats du monde de canoë-kayak en ligne auront lieu à la fin du mois (28 au 1er septembre), à Duisbourg en Allemagne. Mais pour le paracanoë, les compétitions débutent dès la semaine prochaine et c’est à Saint-Laurent-Blangy que les quatre athlètes français sélectionnés, se sont préparés. La journée d’hier était la dernière avant le départ pour l’Allemagne et les entraîneurs, notamment l’Immercurien François Maucourant, étaient attentifs à chaque coup de pagaie. Séance intense avant une journée de récupération méritée. Cindy Moreau (Bouchemaine), Ronan Bernard (Pleyben), Gautier Delannoy et Martin Farineaux (Lille) affichent une belle envie à quelques jours de leur participation à une grande compétition internationale qui risque d’être impressionnante pour eux, habitués à courir dans des ambiances intimistes. Là-bas, les gradins seront pleins et l’ambiance sera chaude. L’expérience engrangée à cette occasion sera essentielle à un moment où la Fédération française de canoë-kayak s’engage résolument aux côtés d’autres fédérations nationales pour faire du paracanoë une discipline performante, qui sera d’ailleurs présente aux prochains Jeux paralympiques à Rio, en 2016.
A Saint-Laurent-Blangy, les membres de l’équipe de France de paracanoë ont trouvé l’environnement idéal pour travailler entre eux, avant de retrouver leurs collègues valides parmi lesquels Maxime Beaumont, Mathieu Goubel, Romain Beugnet, Thomas Simart, Mathieu Beugnet et Adrien Bart qui, eux, se préparent à Temple-sur-Lot. La convention qui lie le conseil général du Pas-de-Calais et la FFCK y est pour beaucoup, Mais au-delà de la convention, il y a à Saint-Laurent-Blangy, quelque chose qui fait la différence… « L’accueil des hommes ».