Archives Mensuelles: novembre 2013

 

Open tennis Touquet-1

Lille-Hardelot : inscriptions ouvertes

Photo © ALH

Photo © ALH

CYCLOTOURISME.- Manifestation conviviale, Lille-Hardelot traverse le Nord Pas de Calais lors d’une journée de randonnée à vélo. Lille-Hardelot fait véritablement partie du patrimoine régional. Cette manifestation a la particularité de réunir 4 générations de pratiquants sur la même distance. Un seul mot d’ordre : pas de compétition et pas de classement à l’arrivée ! Un seul objectif : passer un bon moment et boucler les 159 km du parcours. En 2014, Lille-Hardelot est programmée le dimanche 18 mai. Plus qu’une randonnée, un état d’esprit

Lille-Hardelot est une journée sportive, conviviale et familiale, défendant la pratique du vélo loisir, du vélo plaisir, du vélo santé. Ici pas de compétition (il n’y a d’ailleurs pas de classement général à l’arrivée), l’idée est surtout de boucler le parcours de cette grande fête du cyclotourisme qui mobilise plus d’une centaine de bénévoles. Sa distance de près de 160 km est à la portée du plus grand nombre. En 2013, Lille-Hardelot a réuni plus de 2600 participants, représentant 7 nationalités, tous plus enthousiastes les uns que les autres. On peut raisonnablement imaginer que le cap des 3 000 cyclistes sera atteint en 2014.

Un parcours inédit en 2014
Au départ de Lille Grand Palais, Lille-Hardelot traversera 45 communes, empruntant les territoires de la Flandre, de l’Artois, de l’Audomarois et du Boulonnais. La première partie du parcours relativement plate, sera dénuée de difficultés. En revanche dès Saint Omer les participants évolueront sur une route vallonnée jusqu’à Hardelot. Point culminant de cette édition, le Blanc Mont (202 m) planté quelques kilomètres après Licques. Le Haut-Pichot, quant à lui, sera le dernier obstacle à quelques encablures du littoral. Les points de ravitaillement seront situés à Thiennes, Saint Omer, Licques et Samer.

Un enfant du pays pour soutenir les participants
Après Alain Bondue en 2012 et Jean Marie Leblanc en 2013, une nouvelle personnalité a accepté de parrainer Lille-Hardelot : Arnaud Delbarre. Enfant du pays, il est le fils de Raoul de Godewarsvelde, chanteur à succès du Nord – Pas-de-Calais. Arnaud Delbarre dirige l’Olympia depuis 2002, après avoir été directeur du Zénith de Lille pendant 8 ans.

Lille-Hardelot roule pour le Secours populaire français
Pour cette édition 2014, Les Amis de Lille Hardelot reverseront 1€ par participant au Secours Populaire. En 2013 l’association des Petits Frères des Pauvres avait bénéficié de ce soutien.
A partir d’aujourd’hui les inscriptions sont possibles en ligne sur le site http://www.lille-hardelot.com (paiement en ligne ou par chèque). Le coût de participation est situé entre 15 et 20€ suivant la date d’inscription. Les participants recevront une plaque d’identification avec puce pour la géolocalisation, un diplôme à l’arrivée, un cadeau collector. Divers lots seront tirés au sort à l’arrivée. Des navettes seront mises en place pour se rendre au départ de Lille et pour rentrer d’Hardelot.

90 ans de boxe à Carvin

BOXE.- Pour les 90 ans de la boxe à Carvin, le club organise ce samedi 30 novembre les 1/2 finales des championnats du Nord – Pas-de-Calais. Parmi les combats: celui du boxeur de l’ABC Calais Ali Khavori (20 ans) dans la catégorie des moins de 69 kilos. En demi-finale, le néo-Calaisien s’était facilement imposé par arrêt de l’arbitre au troisième round aux dépens de Mehdi Boumedjeria (Hénin Beaumont).

Neuf semaines de préparation pour Romain Jacob

Photo © PVC

Photo © PVC

BOXE.- Lundi 2 décembre : début de la préparation de Romain Jacob pour le championnat d’Europe des super-plumes.
En compagnie de son oncle Jacky, Romain Jacob débute ce lundi 2 décembre un cycle de neuf semaines de préparation en vue du championnat d’Europe des poids super-plumes qui se déroulera le vendredi 31 janvier au complexe Calypso de Calais.
Romain sera opposé au champion en titre, l’Italien Devis Boschiero (32 ans, 36 combats, 34 succès, un nul) dans un combat prévu en douze reprises de trois minutes. Le Transalpin, classé n°1 mondial par la WBC, est quadruple champion d’Europe. Il a également été deux fois champion d’Italie, champion de l’Union européenne et champion du monde espoir IBF, ce même titre conquis par le Calaisien en juin dernier.
Romain Jacob débute par un cycle d’endurance, puis il enchaînera avec des séances de musculation, de la technique, de la tactique, de la résistance physique avant de mettre les gants avec trois sparrings partners différents.

La ceinture des poids coq pour Azaouagh ?

BOXE.- Vendredi 6 décembre à Villeurbane, Hassan Azaougah, d’Hénin-Beaumont, tentera de ravir le tire de champion de France des poids Coq à Omar Lamiri.Sans titre-1

Une Calaisienne à Brasilia

GYM RYTHMIQUE.- Astrid Rabette, du collège Les Denteliers de Calais, va participer aux mondiaux scolaires en gymnastique rythmique (27 nov. au 5 déc.) à Brasilia (Brésil). Seules deux élèves représenteront la France en individuel et Astrid est l’une d’elles.

Saint-Omer met La Corogne en échec

Saint-Omer a joué un match plein et mérité ce résultat.- Photo © PVC

Saint-Omer a joué un match plein et mérité ce résultat.- Photo © PVC

RINK HOCKEY.- « Pourvu que ça se passe bien »… Petite phrase entendue avant le match de Ligue des champions Saint-Omer – La Corogne. Après le 8-0 concédé en Italie, les Audomarois ne cachaient donc pas leurs craintes en recevant le champion d’Espagne. Remontés comme jamais, les Rouge et blanc prenaient l’ascendant sur leurs adversaires après quelques minutes de jeu et finissaient par ouvrir la marque grâce à Florent David. Les Espagnols ne réagissaient pas plus que cela et rentraient aux vestiaires menés au score. De retour sur le parquet, ils affichaient de toutes autres intentions. Ils égalisaient rapidement par Toni Perez et prenaient l’avantage par Edouard Lamas. L’on craignait que le Scra lâche prise. Mais non, les joueurs de Fabien Savreux continuaient à jouer crânement leur chance et trouvaient l’égalisation par Cirilo Garcia. Mais le plus dur restait à faire : préserver ce résultat positif, ce qu’ils ont réussi en grande partie grâce à leur gardien Alan Audelin qui gagnait tous ses duels.

BOXE DEF

Champions de France et d’Espagne en duel

RINK HOCKEY.- La Ligue des clubs champions ne porte pas bien son nom lorsqu’elle met aux prises les 2e, 3e voire 4e (selon les nations) des différents championnats nationaux. Mais cette fois, il n’y a pas de contrefaçon, samedi, le Scra Saint‐Omer, champion de France en titre accueille le champion d’Espagne HC Liceo La Corogne. Il n’y aura pas de plus belle affiche cette saison et l’on peut s’attendre à un spectacle de très haut niveau. Ainsi pourra‐t‐on voir évoluer, entre autres, Jordi Bargallo international espagnol, Toni Pérez buteur hors normes, lui aussi titulaire en équipe d’Espagne et Lucas Ordonez (international argentin), tous patineurs d’exception.
Les Espagnols sont actuellement 3e de leur championnat et ont inscrit 31 buts en 6 rencontres pour 15 concédés. Ils restent sur une belle victoire sur Igualada (6‐2) et leur dernier déplacement les a vus l’emporter 8‐1 à Vilanova. Les Audomarois pour leur part sont premiers du championnat de France. Invaincus, ils ont une attaque très performante (35 buts) et la meilleure défense (13 buts). Ils viennent de vaincre aisément Coutras le 3e du classement (1‐6) mais ont été corrigés à Valongo lors de la première journée de la Ligue des champions. Samedi, pour rivaliser avec son adversaire, le Scra devra être à son meilleur niveau.
Samedi 23 novembre, 20h30, salle du Brockus, chemin du Marais de Lyzel à Saint-Omer.

Bruay joue les premiers rôles en championnat

_MG_8991BASKET.- Début de saison idéal pour l’équipe seniors messieurs de l’USO Bruay-la-Buissière. Promue en championnat de Nationale 3, la formation dirigée par Fabien Ryckeboer (ancien intérieur de l’équipe fanion, en place depuis cinq saisons) joue les premiers rôles de la poule H, affichant mi-novembre huit victoires au compteur en autant de rencontres disputées… La dernière samedi soir au Portel 73-41. Une performance inattendue pour le staff, mais au regard de l’évolution de l’effectif et de la bonne santé générale du club, il n’y a rien d’étonnant. L’an passé, les dirigeants se sont en effet donné les moyens de quitter le niveau pré-national en recrutant trois joueurs cadres, Ulysse Dinga, Salim Zougar et surtout Pierre-Joseph Aude, venu de Liévin en cours de saison. Les hommes de Fabien Ryckeboer ont logiquement survolé les débats pour rejoindre le dernier niveau national, comme en 2003. Avec les renforts de Brice Dikoume, transfuge de Douai, et de Quentin Dekeuster, meneur  prometteur arrivé du Lille métropole, les Bruaysiens ont les armes pour s’installer en première partie de tableau. Les deux prochaines semaines seront capitales puisqu’ils reçoivent les 2e et 3e du championnat.- Texte et photo © A. Top