Une médaille d’or et deux de bronze pour la France

Ce diaporama nécessite JavaScript.

GYMNASTIQUE AEROBIC.- Les championnats d’Europe d’aérobic se sont terminés en apothéose pour l’équipe de France qui a remporté la médaille d’or en groupe. Enorme bonheur pour Maxime Decker-Breitel, Mathieu Deliers, Jonathan Gajdane, Benjamin Garavel et David Orta qui ont travaillé dur pendant des années pour arriver à ce résultat.
Avec un groupe 100% masculin, ils remportent ce titre devant un groupe 100% féminin, celui de la Roumanie et un groupe mixte, la Russie. Le suspens a été total jusqu’au bout. En devançant la Russie, la France était  assurée d’une médaille d’argent, puisqu’après elle, il restait la Finlande qui n’était pas dangereuse mais surtout la Roumanie qui pouvait encore légitimement priver les tricolores du titre. Et les juges ont rendu leur verdict : La Marseillaise pouvait retentir sous le vaisseau du complexe gymnique d’Arques. Le dernier hymne après quatre jours de compétitions.
Ce succès français traduit la bonne santé de la gymnastique aérobic tricolore qui, un peu plus tôt dans l’après-midi, avait déjà été mise à l’honneur avec deux médailles de bronze : une en solo pour Benjamin Garavel et une en trio pour Maxime Decker-Breitel, Mathieu Deliers et Benjamin Garavel (devancés par la Roumanie et la Russie) qui auraient d’ailleurs peut-être mérité mieux.
Grand enseignement de cette journée, la Russie a perdu de sa superbe. Archi dominatrice en aérodance et aérostep, encore au-dessus du lot en aérobic junior, elle est obligée de partager les honneurs et les podiums avec les autres nations en aérobic senior. Et c’est tant mieux pour cette spécialité de la gymnastique qui devrait se développer dans les années à venir, tant elle est ludique et agréable à regarder, notamment pour le jeune public sensible au rythme donné par la musique.
Hier donc la Russie a dû composer avec ses adversaires. Elle n’a d’ailleurs remporté qu’un titre… en duo mixte, et encore doit-elle le partager avec la Roumanie, créditée de la même note. Dans cette catégorie, il n’y avait donc personne sur la deuxième marche du podium, l’Italie montant sur la troisième au détriment de la France, avec Garavel et Joly, classés 4e. Autres nations invitées à s’installer à la table des grands, aux côtés de la France, de la Roumanie et de la Russie, il y a donc aussi l’Italie, 3e en duo mais aussi médaillée d’or avec Pentassuglia en solo homme et la Hongrie, souvent très proche des podiums, et récompensée par le bronze Hegyi en solo dames dont le podium tranche d’ailleurs singulièrement avec les autres puisque l’or a été remporté par l’Espagnole Moreno et l’argent par l’Autrichienne Gazov.
Le matin s’étaient tenues les finales juniors dont les résultats sont assez conformes avec ceux des qualifications. A noter la belle 5e place du groupe France avec Marion Bognitscheff, la sociétaire du club d’Arques, souvent sollicitée par les médias régionaux pour apporter à cette compétition une touche locale. Indispensable pour faire connaître la discipline.

Publicités

Publié le novembre 11, 2013, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :