Archives Mensuelles: décembre 2013

Les supporters lensois récompensés

Photo © PVC

Photo © PVC

FOOTBALL.- Au cours de l’édition 2012-2013 de la Coupe de France, la Fédération française de football a proposé aux supporters des clubs engagés en Coupe de France de défendre leurs couleurs via l’application Facebook, «J’aime mon club».
A chaque tour, des 32e jusqu’aux demi-finales, les fans étaient invités à voter pour leur club et à publier du contenu photo ou vidéo sur la page Facebook « Coupe de France de Football » en lien avec les supporters, l’ambiance du stade ou la ville hôte.
Le RC Lens a remporté l’édition 2013 de l’opération et a été désigné « Club le plus populaire de France ».
A l’occasion du match de Ligue 2, RC Lens – FC Istres, disputé  jeudi soir au stade Bollaert    (1-2), la FFF a remis au club des Sang et or un maillot géant « Collector Coupe de France » de 30 mètres sur 28 qui a été déployé sur l’ensemble de la tribune Delacourt.
L’édition 2014 de l’opération « J’aime mon club » sera lancée le 2 janvier prochain sur la page Facebook de la Coupe de France.

Publicités

Tests satisfaisants pour le kayak-polo à Saint-Omer

KAYAK-POLO.- Dimanche 8 décembre ont eu lieu à Saint-Laurent-Blangy, les tests d’entrainement pour la filière  haut niveau de canoë kayak pour la région Nord. L’objectif de ces premiers tests de la saison – qui sont nationaux – est double : pour les sélectionneurs des équipes de France, c’est un moyen de repérer les athlètes qui intègreront les collectifs ; pour les entraineurs et les sportifs, c’est une base d’informations sur l’efficacité de l’entrainement.
Le Canoë kayak club de Saint-Omer (CKCSO) dont la spécialité est le kayak polo a présenté neuf athlètes : Gwen Parada-Diaz, Virginie Brackez, Gaëlle Francois (seniors dames); Audrey Westeel (U21 ans dames); Romain Morel, Matthieu Lalliot (seniors hommes); Grégory Monsterlet, Geoffrey Laurence et Antoine Delattre (U21ans hommes).
Tous se sont distingués durant les épreuves (5000 m course à pied et musculation) puisqu’ils terminent dans le top 10 de leur catégorie respective.
Ces résultats sont très satisfaisants et confirment le statut de Pôle d’excellence sportive du CKCSO. Les athlètes internationaux du club sont exemplaires et la jeune génération a fait forte impression pour une première participation. A l’issue de ces tests une sélection de 10 à 15 joueurs sera réalisée pour un stage intensif avec le collectif équipe de France (mars – avril). En attendant les sélections, les athlètes continuent à s’entrainer pour, on l’espère, participer et briller lors des champions du monde qui auront en France à Thury-Harcourt (Calvados) en septembre 2014.

Prime de Noël pour Istres

Ce diaporama nécessite JavaScript.

FOOTBALL.- Lens espérait s’octroyer une prime de Noël et passer les fêtes bien au chaud. Que nenni… Hier soir les sang et or sont tombés sur un os, une équipe istréenne conquérante qui s’est imposée 2-1.
Il est vrai que ce match s’est déroulé selon un scénario débridé. Ljudoja qui manque un pénalty pour Lens ; Leroy qui manque aussi le sien quelques minutes plus tard ; des situations dangereuses et des frissons de part et d’autre ; des buts refusés. Bref de quoi maintenir le public en éveil mais pas de but avant la pause. La reprise était tout aussi animée avec coup sur coup, Malfleury qui ouvre le score pour Istres (53e) et Touzghar (55e) qui égalise. L’une ou l’autre des deux équipes pouvait à ce moment précis de la rencontre faire le break. Lens cherchait à emballer le match et Istres qui ne fermait pas le jeu, jouait tous les coups à fond. On avait alors un peu le sentiment d’assister à une partie de roulette russe… Et pour le coup, c’est Areola qui l’a pris dans la tête, obligé de sortir sur une civière, sans doute avec une fracture du nez. Reste que le coup de grâce a été porté par Diarra (70e) qui apportait à son équipe des points très précieux pour la survie dans le championnat en dépit d’un dernier baroud d’honneur lensois, vraiment trop brouillon pour être efficace. Pour trouver l’égalisation, il aurait sans doute fallu pouvoir compter, un métronome, un homme d’expérience… un Jérôme Leroy par exemple, le Divionnais, constamment présent dans un rôle plutôt offensif pour le plus grand bonheur d’une équipe d’Istres qui est allée le sortir de sa retraite. 39 ans, mais quel talent!
Evidemment les lensois se montraient déçus au terme de la rencontre mais pas de quoi inquiéter outre mesure l’entraîneur Antoine Kombouaré qui compte rebondir dès la reprise. Mais en prévenant bien que la deuxième partie de saison sera encore plus dure.

Les Africains s’octroient le Jean-Vilet

Ce diaporama nécessite JavaScript.

CROSS-COUNTRY.- Le Jean-Vilet fait partie du patrimoine sportif du département du Pas-de-Calais. Il résonne encore aux noms des Jazy ou Lemire qui faisaient de ce rendez-vous l’un des plus beaux de l’hiver lorsqu’il se courait au parc de Rollancourt. S’il est depuis quelques années passé au second rang du calendrier régional (le cross de l’Acier à Leffrinckoucke lui souffle la vedette), il n’en reste pas moins une date incontournable pour tous les adeptes de cette discipline qui se mesurent depuis une dizaine d’années sur le parcours du val de Souchez : un régal.
Cross à label national faisant partie du Cross Country Tour National, le Jean-Vilet fêtait cette année sa 70e édition et comme chaque fois quelques brillants spécialistes de la discipline étaient au départ. Les noms ne sont pas parmi les plus populaires et n’attirent pas les foules mais les temps affichés par chacun d’eux témoignent de la qualité du plateau. Ils étaient ainsi une dizaine à pouvoir se vanter de courir le 10 km en moins de 30 minutes et donc à briguer le podium. Le Kenyan Salim Saiti aura finalement été – et fort logiquement – le meilleur de cette escouade où son rival était l’Éthyopien Bechere. Donnant le rythme, Saiti et Bechere ont vu leurs rivaux céder tour à tour et se sont retrouvés assez rapidement en tête à tête pour une explication qui n’aura finalement pas duré longtemps. En fait la vraie bagarre avait lieu derrière, avec le régional Djamel Bachiri, vainqueur en 2010 et 2011, qui terminait fort pour s’emparer de la 3e marche du podium.
Dans la course des dames, le podium était 100 % africain, avec l’Ethyiopienne Mesret Tayé facile vainqueur devant deux Kenyannes, Nancy Chepkuruy et Penina Jérop, la Française Lucie Jamsin terminant finalement très près du podium.
Enfin signalons la victoire dans le cross court du Lillois Azzedine Boudjemaa devant le junior saint-venantais, Laurent Delannoy.

22e Boussole punéenne le 25 janvier

RAID NATURE.- La 22e édition de La Boussole punéenne aura lieu le samedi 25 janvier à Lapugnoy (62). Au programme : animation tir à l’arc et course d’orientation nocturne par équipe de deux ou randonnée pédestre accompagnée (ou non) par deux animateurs. Inscriptions limitées : 23€ par personne ou 20 € si licence Ufolep, 20 € pour les randonneurs. Un cadeau souvenir à tous. Inscription sur papier libre à section aventure, 12 avenue du Général-de-Gaulle 62150 Rebreuve-Ranchicourt… Ou téléchargez votre bulletin et profitez de l’inscription en ligne: cliquez ici.

Tatiana Nabieva entretient la domination russe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

GYMNASTIQUE.-Que la Russie soit la nation la plus en vue du tournoi international de gymnastique du Pas-de-Calais… Cela n’a rien d’original. La 18e édition de cette épreuve organisée au complexe gymnique d’Arques, vendredi et samedi, n’a pas failli à la tradition. Pourtant, cette domination n’aura pas été outrancière, la Grande-Bretagne, entre autres nations, venant bousculer quelque peu la hiérarchie.
En remportant le concours général, Tatiana Nabieva a donc entretenu la tradition mais par équipe la victoire est revenue à la Grande-Bretagne (Kelly Simm / Teal Grindle). Teal Grindel, vainqueur du concours général junior. Dans les finales, Nabieva a confirmé son rang mais avec deux succès seulement, au saut et aux barres, Teal Grindle remportant la poutre, Lisa Top (Pays Bas) le sol.
Chez les garçons qui participaient en espopirs, c’est incontestablement la France qui a dominé les débats : trois Français aux trois premières places du concours général : Léo Valentin, Jean-François Alexis et Kilian Parasme qui se sont partagé les victoires par équipe et par agrès sauf au cheval d’arçon où le podium est belgo-suisse.
Enfin dans le tournoi espoirs féminin, la Russie a là aussi remporté la victoire dans le concours général avec Elena Eremina (également victorieuse dans trois des quatre finales par agrès), mais elle a laissé échapper la victoire par équipe qui est revenue à la France avec Assia Khnifass et Melissa Poitreau.
Au terme de ce tournoi l’on retiendra donc que la Grande-Bretagne et la France affichent de belles intentions pour les années qui viennent, que la Suisse et les Pays-Bas peuvent parfaitement jouer les trouble-fête. Enfin l’on soulignera aussi que d’autres nations tentent aujourd’hui d’exister au niveau international. C’est le cas du Maroc qui participait pour la première fois au tournoi international du Pas-de-Calais et qui a placé Houda Eddacharoui en finale senior du saut féminin.

Succès européen pour le Scra contre Lodi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

RINK HOCKEY.- Psychologiquement les joueurs du Scra ont franchi une étape importante ces dernières semaines. La match nul enregistré en Ligue des Champions contre La Corogne aura sans doute été un tournant dans l’histoire du club, capable aujourd’hui de rivaliser avec les meilleurs européens. La preuve, samedi soir au Brockus, le succès contre les Italiens de Lodi, au terme d’une rencontre pourtant mal engagée.

Les Audomarois sont fatigués, ça sent la fin de l’année. Depuis septembre les matchs s’enchaînent, notamment pour les internationaux qui ont disputé le championnat du monde, les matchs de championnat et donc ceux de la Ligue des champions. Malgré cela, les hommes de Fabien Savreux trouvent les ressources mentales pour rester au contact des meilleurs. Samedi, ils sont mal rentrés dans la rencontre, rapidement menés 1-0 (but de Brusa) puis 2-0 (but de Dam Monte), même s’ils affichaient de belles intentions. Pour rivaliser avec Lodi, il fallait élever le niveau de jeu, aller plus vite et être plus incisif. C’est ce qui s’est passé dès l’entame de la seconde période notamment avec Nicolas Guilbert, fer de lance de la riposte. La physionomie du match s’inversait radicalement. Saint-Omer réduisait le score par Cirilo Garcia, égalisait par Tiago Barbosa, prenait l’avantage par Nicolas Guilbert et creusait l’écart par Cirilo Garcia… qui se blessait quelques instants plus tard. Sa sortie avait pour conséquence immédiate de déstabiliser le groupe audomarois qui réduisait la voilure et se laissait submerger par la deuxième vague italienne. Grâce à Illuzzi puis De Rinaldis, Lodi revenait à la hauteur du Scra… Mais un match nul n’arrangeait ni l’une ni l’autre des deux équipes qui se devaient de l’emporter pour rester dans la course à la qualification. Et une fois encore, Saint-Omer a trouvé les ressources pour faire la différence. Barbosa inscrivait le 5e but mais encore fallait-il que la défense avec son gardien Alan Audelin préserve le résultat. C’est ce qu’elle a fait, sans multiplier les fautes qui auraient pu être préjudiciables. Reste maintenant à bien terminer l’année à Ploufragan, ce samedi soir en championnat.

Championnat d’Europe de boxe à Calais : location ouverte

La location pour le championnat d’Europe de boxe des poids super-plumes qui opposera le tenant du titre, l’Italien Devis Boschiero à son challenger Romain Jacob débutera ce dimanche 15  décembre. Le prix des places est de 12 € (gradins non numérotés), 20, 30 et 50 € (chaises numérotées).
Les places sont à vendre au café Le Galopeur,  boulevard de l’Egalité à Calais (03 21 96 47 44)
Le championnat se déroulera le 31 janvier 2014 au complexe Calypso de Calais. D’autres combats professionnels et amateurs seront à l’affiche. Romain Jacob a débuté sa préparation depuis le 2 décembre dernier.

Neuf nations au tournoi du Pas-de-Calais

En stage et à l'entrainement depuis le début de la semaine, les gymnastes entrent en compétition aujourd'hui.- Photo © PVC

En stage et à l’entrainement depuis le début de la semaine, les gymnastes entrent en compétition aujourd’hui.- Photo © PVC

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE.- La fièvre des championnats d’Europe de gymnastique aérobic est à peine retombée que le complexe gymnique d’Arques est à nouveau en ébullition à l’occasion du tournoi international de gymnastique artistique du Pas-de-Calais.
Depuis le début de la semaine déjà, le complexe est le cadre d’un stage de préparation à la compétition avec la Russie, la Grande-Bretagne, la France, le Canada, la Belgique… et le Maroc qui vient pour la première fois dans la cité des cristalliers. Aujourd’hui, vendredi 13 décembre, place aux compétitions.
Cette après-midi, les espoirs féminines participeront à la compétition des moins de 13 ans et l’on suivra tout particulièrement Léna Démaret, d’Hénin-Beaumont, et Romane Fontaine, membre du club local (l’Amga) qui s’entraîne au pôle de Dijon. Ce soir, à partir de 19h30, place au concours général junior-senior féminin et junior masculin dont l’enjeu sera double puisque les meilleurs se qualifieront pour les finales par agrès de samedi après-midi (14h30 – 17h). Au total, 70 gymnastes sont engagés représentant 9 pays : Belgique, Canada, Grande-Bretagne, Luxembourg, Maroc, Pays-Bas, Russie, Suisse et France. A priori, la Russie devrait encore cette année dominer les débats avec pas moins de trois équipes engagées, comme les Belges d’ailleurs, avec différentes délégations…  A suivre également la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

Les Audomarois confiants en recevant Lodi

Scra - La Corogne : le match référence. - Photo © PVC

Scra – La Corogne : le match référence. – Photo © PVC

RINK HOCKEY.- Ce samedi 14 décembre, 20h30, Saint-Omer accueille Lodi Amatori, en Ligue européenne des champions.
Lodi est un club italien professionnel bien connu du Scra qui déjà l’an dernier l’avait rencontré en phase de poule. A l’époque, les Audomarois avaient mené 3‐0 avant de se faire rejoindre et même dépasser pour finalement parvenir dans un ultime effort à arracher le nul sur le score de 6 buts partout. C’est aussi sur ce score que le Scra vient de partager les points avec Quévert, son principal rival pour le titre de champion de France. Les Audomarois sont donc en forme. Toujours invaincus dans la compétition nationale, ils ont toutefois des résultats plus contrastés en Ligue des champions. Sévèrement battus à Valongo, ils ont ensuite tenu tête à La Corogne, le Champion d’Espagne lors d’un match mémorable.
Difficile dans ces conditions de préjuger du résultat à l’occasion de la venue de Lodi qui n’a n’a plus rien à voir avec la formation de l’an dernier. Toute l’équipe a été renouvelée (à part Illuzzi) y compris l’entraîneur, mais n’a pas gagné à La Corogne (6‐2) ni contre Valongo (1‐4). Pour les Transalpins, le match à Saint-Omer est déjà celui de la dernière chance de figurer utilement dans la compétition.
En 9 journées de championnat, les Italiens ont marqué 33 buts et en ont concédé 34… Les statistiques du Scra sont meilleures : 46 buts en 7 matches pour 21 encaissés. L’absence de Chicho Minuzzi sera un handicap pour les Audomarois, mais le partage des points avec La Corogne leur a donné confiance. Avec le soutien du public tout est donc possible.