Sport paralympique de haut niveau

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BOCCIA.- Fort de l’expérience acquise lors de l’organisation des championnats de France handisport d’haltérophilie et de tennis de table jeunes, le comité départemental handisport a accueilli les 4e championnats de France de boccia, discipline paralympique qui se rapproche de la pétanque et se pratique en fauteuil roulant électrique. La compétition a duré tout un week-end à Calais, au complexe sportif Pierre-de-Coubertin qui a répondu à toutes les attentes. Pour Suzanne Guminski, la présidente du comité départemental handisport, cette compétition a été l’occasion de montrer que « même avec un handicap très lourd, on peut faire du sport ». Et en la circonstance, sport de haut niveau puisque les cinquante joueurs répartis en quatre catégories (selon le degré de handicap évalué par un médecin) sont issus des championnats départementaux et régionaux. « Certains d’entre eux ont dix heures de boccia par semaine et suivent des entraînements spécifiques ».
Calais qui a répondu très vite à l’appel à candidature s’est donc vu octroyer l’accueil de la compétition organisée avec le soutien du conseil général. Mais cela n’a pas été si facile que cela à mettre en place, la principale difficulté étant de trouver des hôtels et autres hébergements, capables et désireux d’accueillir des handicapés en aussi grand nombre. Les mentalités doivent encore évoluer même si, aujourd’hui, il faut reconnaître que des progrès sont faits.
Sur le plan purement sportif, il faut souligner que ce sport fait appel à des tactiques de jeu, nécessite de la stratégie et demande beaucoup de précision. Le plus étonnant vient des athlètes qui, privés des membres supérieurs, jouent avec l’aide d’un assistant qui fait ce que le joueur lui dit, grâce à une licorne et une rampe.
Dans le Pas-de-Calais, le comité départemental milite que cette discipline soit pratiquée aussi en loisir, dans les maisons de retraite et les Epadh… « Pour préserver les acquis et faire en sorte que le corps vieillisse moins vite ».

Sont champions de France : Anthony BASCOUR du Relais sport handicap de Combs-la-Ville (BC1); Guillaume GUISGAND du Handisport de l’ADAPT de Cambrai (BC2); Samir VANDERBECKEN du Handisport de l’ADAPT de Cambrai (BC3) et Dorian DECARME, le Calaisien de l’AS EREA Berck-sur-Mer (BC4).

Publicités

Publié le avril 12, 2014, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :