Archives Mensuelles: juin 2014

Destination Calais : les travaux de l’été

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En novembre prochain, le voilier « Destination Calais » et son skipper Pierre-Yves Chatelin participeront pour la 3e fois à la célèbre Route du Rhum en solitaire. En attendant, ce dernier fait découvrir aux jeunes les joies de la course au large.
Avec de nombreuses courses dont plusieurs traversées de l’Atlantique en équipage ou en solitaire, mais aussi de nombreuses sorties au départ de Calais pour des jeunes du département, le voilier «Destination Calais» et son skipper Pierre-Yves Chatelin sont un beau témoignage de ces valeurs portées par la course au large qui peut être, paradoxalement, un grand sport d’équipe. «Nous avons navigué le mardi 24 juin avec un équipage féminin venu du collège Paul-Langevin de Boulogne-sur-Mer», raconte encore récemment Pierre-Yves Chatelin. « Les collégiennes ont découvert que la navigation à la voile nécessitait quelques efforts physiques, mais elles ont bien réussi à barrer et manœuvrer le Destination Calais, tout en reconnaissant qu’elles ne s’attendaient pas à faire autant d’efforts », a ajouté le skipper. Avec celle de la semaine précédente pour des collégiens du Touquet, c’étaient les 2 dernières sorties avec des collèges de Calais et alentours avant les vacances.
Maintenant, il a rendez-vous le 15 juillet à La Rochelle avec le chantier Fora Marine (constructeur du bateau) pour un contrôle complet et quelques travaux de détail. Après un petit tour par la côte nord de l’Espagne, il remontera à Brest début août pour travailler avec la voilerie Incidences. Ensuite, direction la Bretagne et Paimpol où seront contrôlées l’électronique et l’informatique du bord par Teem et Rom Arrangé. Il sera alors temps de rentrer à Calais, avec un petit détour par l’Angleterre pour la qualification pour la Route du Rhum. « Malgré les problèmes de budget, nous avançons, le bateau sera prêt à Saint-Malo pour représenter les couleurs calaisiennes parmi la soixantaine de voiliers qui devraient prendre le départ de cette 10e édition de la Route du Rhum devant des milliers de spectateurs », assure Pierre-Yves Chatelin.

Kayak polo: Saint-Omer se relance

L’équipe première du CKCSO s’est déplacée à Strasbourg (14/15 juin) pour le compte de l’avant dernière journée du championnat de France de kayak polo. Les Audomarois ont d’abord rencontré Thury-Harcourt et malgré le renfort de Gregory Monsterlet (joueur de l’équipe réserve), ils se sont inclinés sur un score serré (3 à 2). Dans la foulée, ils rencontraient Strasbourg, un adversaire direct pour la course au podium. Le match était engagé mais ni l’une ni l’autre des deux équipes ne s’imposait : match nul 2 partout. Le troisième match se jouait contre Corbeil Essonne actuellement dernière du championnat. Et c’est sans soucis que les audomarois s’imposaient : 12 à 2. La dernière rencontre de la journée du samedi mettait aux prises Saint-Omer à Montpellier, champion d’Europe en titre. L’ entame de match était délicate et c’est logiquement que Saint-Omer s’inclinait 6 à 4 au terme d’un match engagé.
Dimanche au petit matin, les Audomarois cueillaient les Normands de Condé-sur-Vire actuellement leaders du championnat de France de nationale 1. Ils s’imposaient avec 3 buts d’écart ce qui les relance pour la fin du championnat.

L’élite sportive du département récompensée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mardi à l’hôtel du département à Arras, jeudi à la Coupole d’Helfaut, le conseil général du Pas-de-Calais a reçu les sportifs de haut niveau des territoires de l’Arrageois, de l’Artois et de l’Audomarois. Au total une petite centaine d’athlètes sur les 208, très exactement qui seront mis à l’honneur, deux manifestations du même genre devant encore avoir lieu à La Gaillette, à Avion (pour les secteurs d’Hénin-Carvin et Lens-Liévin) et à la Maison du Département à Wimille pour le Boulonnais et le Calaisis.
Pour le Département, c’est l’occasion de matérialiser son soutien aux sportifs inscrits sur les listes officielles des sportifs de haut niveau : jeunes, espoirs, seniors et élites qui montent sur les podiums des championnats de France et portent, pour nombrer d’entre eux, le maillot de l’équipe de France.
Accueillis par des conseillers généraux, Mme Rossignol, MM. Desfachelle, Défontaine, Stienne, Wallon et Dagbert, pour les deux premiers rendez-vous, ils se voient tous remettre un chèque de gratification bien mérité eu égard aux efforts déployés tout au long d’une saison. Parmi ces sportifs l’on retrouve des visages connus comme celui de Marie Delattre, médaillée olympique à Pékin, et toujours parmi les meilleures kayakistes françaises, Gaëtan Bucki, Grégory Beugnet et Lucie Catouillart (athlétisme), Lucas Clairet (handijudo), membres de l’équipe olympique Pas-de-Calais, etc. Certains clubs sont très fortement représentés comme le canoë-kayak de Saint-Laurent-Blangy, le football féminin d’Arras, le kayak polo ou le rink à Saint-Omer… Mais figurent aussi des représentants de disciplines plus confidentielles comme Emilie Lefel et Louis Ducrot (badminton), Guillaume Magier (pétanque), etc. Difficile de citer tout le monde mais tous méritent bien les félicitations qui leur ont été adressées. Leur présence est en tout cas l’occasion de faire parler d’eux, de leur discipline et de leur club.

Plus de 1400 concurrents attendus aux 6 Heures de l’Echo du Pas-de-Calais

L'édition 2011 avait été ensoleillée... Les organisateurs espèrent la même chose cette année. - Photo © EDPDC

L’édition 2011 avait été ensoleillée… Les organisateurs espèrent la même chose cette année. – Photo © EDPDC

Ce week-end, au Parc d’Olhain, se déroulera la 9e édition des 6h de l’Echo. Seuls ou en relais les participants devront parcourir un maximum de tours en 6 ou 24 heures.
Avec près de 1400 participants sur les différentes courses, cette 9e édition des 6h et 24h de l’Echo du Pas-de-Calais ressemblera une fois de plus une foule impressionnante de coureurs et d’accompagnateurs. Le soleil étant annoncé, les participants n’auront pas à subir les kilos de boue des années précédentes. En famille, entre amis ou collègues, chacun pourra profiter de l’environnement accueillant de la forêt et du camping du parc départemental d’Olhain pour se dépasser.
Plus de 260 équipes pour les 6h, 9 pour les 24h, 92 coureurs en 6h solo, 64 en 24h solo et 71 jeunes coureurs de moins de 11 ans arpenteront les allées du parc d’Olhain… Sans compter les inscriptions de dernière minute.
Toute l’équipe de l’Echo, ainsi qu’environ 130 bénévoles contribuent à l’installation du parcours depuis jeudi. Des tonnes de matériels ont été amenées au parc. Le soleil pointant déjà le bout de son nez, les travailleurs ont eu plus de facilité à monter le puzzle des 6h que l’année dernière : un ravitaillement, une sécurité du parcours, des écrans, des chronométreurs, un parking, la réalisation des sachets dossards etc., ce qui n’est pas une mince affaire ! « C’est pour ça que je remercie tous les bénévoles pour leur disponibilité, leur énergie et leur bonne humeur, indispensable à la réussite des 6h » a déclaré Fabien Rollin, coordinateur de l’événement.- Maxime Willems

Steve Stievenart engagé dans un triathlon de l’extrême, de Londres à Paris

Photo © DR / Dossier presse

Photo © DR / Dossier presse

Steve Stievenart, nordiste de 37 ans, est le 1er français à participer au triathlon extrême « Arch to Arc », qui relie Londres à Paris, un défi qu’il aimerait terminer en 3 jours. Artiste accompli mais aussi sportif d’exception au grand cœur, Steve Stievenart est le premier Français à relever le défi du triathlon extrême « Arch to Arc» – organisé par «Enduroman UK ». Steve Stievenart aimerait s’élancer le vendredi 20 juin à 20 heures (heure locale) à Londres, à condition que la météo soit favorable à la traversée de la Manche.

Pour ce nordiste de 37 ans, participer à la course est l’occasion de sensibiliser le grand public et de contribuer à la cause des enfants dans le monde en encourageant les dons à l’association humanitaire « Karuna-Shechen ». Elle a été fondée en 2000 par le moine bouddhiste, auteur et photographe Matthieu Ricard suite à l’observation des souffrances et inégalités dans cette partie du monde.
« Une préparation atypique pour un défi extrême », voilà comment nous pouvons résumer ce challenge. Pas moins de 140 km de course à pied en partant du monument « Marble Arch» – au centre de Londres – jusqu’à Douvres, suivis de 35 km de traversée de la Manche à la nage pour finir par 300 km à vélo de Calais à Paris, ce qui représente pas loin de 500 km en 3 jours. Pour réaliser cette prouesse, Steve a mis au point un entraînement singulier d’environ 4 à 5 heures par jour basé sur l’écoute de soi, ses limites et sur le lien étroit entre corps et esprit. Autant d’éléments qui lui ont servi à se construire dans l’enfance et à apporter aujourd’hui sa contribution au travail formidable que mène toute l’équipe de «Karuna-Shechen ».
Trouvant son équilibre au contact de la nature et de la pratique assidue du sport, à 13 ans, il court déjà des distances de 30 km à pied. Sa maxime est : « tout mettre en œuvre pour réaliser ses rêves ». Sportif accompli, il remporte le trophée Andros en 2004, devient champion du monde de Jet Ski en 2005, court le marathon de Dubaï et l’Ironman – un des plus longs formats de triathlon – en Malaisie. Passionné par la voile, iI traverse la Méditerranée et l’Atlantique avec deux de ses amis. Artiste philanthrope, Steve Stievenart a pris la décision de reverser l’intégralité de la vente de ses œuvres aux associations humanitaires. Il projette d’exposer à l’automne 2014 au musée d’histoire naturelle de Londres son œuvre « Evolution : la diligence de Charles Darwin », l’occasion pour lui de toucher un plus large public et notamment les enfants qui visiteront le musée.

Les Audomarois brillent aux championnats scolaires de duathlon

Photo © RH / AS Ribot

Photo © RH / AS Ribot

Le vendredi 6 Juin dernier, le lycée Alexandre-Ribot de Saint-Omer a frappé un grand coup dans les Vosges en remportant la médaille d’or au Championnat de France UNSS de duathlon.
C’est à Xonrupt-Longemer, près de Gérardmer, que trois élèves du lycée ont mis leur établissement à l’honneur en réalisant l’exploit dans la catégorie excellence. Le relais, composé de Thibault Depledt (seconde) en ouverture, Laurane Meyers (première S), Ninon Merchier (seconde) et Corentin Saint-Omer, a terminé premier devant 28 autres équipes. C’est Corentin qui, en franchissant la ligne d’arrivée, a concrétisé la montée sur la plus haute marche du podium.
Le principe du duathlon est simple : sous la forme d’un relais, chaque coéquipier réalise 1,2 kilomètre en course à pied, 4 kilomètres à VTT et de nouveau 1,2 kilomètre en course à pied. Les élèves du lycée Ribot ont devancés les équipes des lycées de Versailles et Nantua et ne peuvent qu’être fiers de leur titre de champions de France scolaire.
Leurs homologues du collège de l’Esplanade ont également brillé, remportant le titre dans la catégorie « Etablissement », réservée aux « non spécialistes ». Celui de Thérouanne termine 3e en excellence et le lycée Blaise-Pascal de Longuenesse finit 4e dans la catégorie établissement.
Régine Hardy, secrétaire de l’association sportive, a tenu à remercier le COT (Côte d’Opale Triathlon), la PEEP (Parents d’Élèves de l’Enseignement Public), les anciens élèves du lycée et de nombreux commerçants et entreprises de Saint-Omer qui ont contribué à rendre ce déplacement possible, en renflouant les caisses de l’association sportive. « Sans avoir couru ni pédalé, ils partagent aussi cet accès au podium » assure-t-elle avant d’ajouter : « Cette victoire est aussi celle de la solidarité ».

Dix collégiens récompensés par les médaillés de la Jeunesse et des Sports

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lundi 16 juin, 10 collégiens du Pas-de-Calais (9 étaient présents) ont été récompensés dans le cadre du challenge sportif organisé par le comité départemental des médaillés de la Jeunesse et des Sports. Pour chacun d’eux, trois critères de valeurs ont été pris en considération : scolaire, sportif et citoyen.
La réception qui s’est déroulée à la maison des Sports à Angres, a été l’occasion pour Jean-Louis Potel président des médaillés, de souligner la motivation, le sérieux, les résultats sportifs au sein des associations sportives des collèges et dans les clubs, le fair-play et l’engagement bénévole de chacun des lauréats. Autant de valeurs en adéquation avec celles des anciens Joinvillais présidés par Jean-Marie Kostek.
Bruno Pieckowiak, pour le comité départemental olympique et sportif, Fabrice Boitez, pour l’UNSS et Michel Létienne, pour la direction départementale de la cohésion sociale, ont insisté sur le rôle des dirigeants, des parents et des enseignants qui facilitent l’engagement des jeunes et suscitent des vocations de bénévoles dont le mouvement sportif a grand besoin.

Après la Route du Louvre: Loos-en-Gohelle deux fois primée

Remise du prix ERDF pour les communes de 5000 à 10000 habitants, à Loos-en-Gohelle. - Photo © PVC

Remise du prix ERDF pour les communes de 5000 à 10000 habitants, à Loos-en-Gohelle. – Photo © PVC

Vendredi 13 juin a eu lieu au musée du Louvre Lens, la remise des récompenses du Challenge ERDF des communes de la Route du Louvre. Celui-ci récompense les communes les plus impliquées parmi les 27 qui ont contribué à faire de cette édition une réussite. Quatre prix ont été remis par Mathias Povse, directeur régional d’ERDF, en fonction de la taille des communes. Wicres et Herlies, dans le Nord, ont remporté les prix des moins de 1000 et de 1000 à 5000 habitants… Dans le Pas-de-Calais ce sont Loos-en-Gohelle (5000-10000 habitants) et Lens (+10000) qui ont été honorées. Les prix d’un montant de 750 € ont été remis aux clubs de tennis de table de Loos et du RC Lens athlétisme.
Au cours de la soirée, la Ligue Nord – Pas-de-Calais d’athlétisme a récompensé les communes les plus animées : Emmerin et Bauvin dans le Nord… et à nouveau Loos-en-Gohelle pour le Pas-de-Calais, le « bénéfice » allant à une association de solidarité avec le Togo.
Au-delà de la remise des chèques, la manifestation a été l’occasion de souligner l’implication des bénévoles sans lesquels il ne pourrait pas y avoir de course. Avec 15000 participants (+20% cette année), 30000 personnes présentes sur le site d’arrivée et 500 000 téléspectateurs qui ont suivi l’épreuve grâce aux 2h30 de retransmission sur France 3, la Route du Louvre (marathon, 10 km et randonnées) est devenue l’un des rendez-vous parmi les plus populaires en région.

Jordi Garcia Pinto remporte l’open de golf de Saint-Omer

Photo © PVC

Photo © PVC

L’espagnol Jordi Garcia Pinto, en tête du tournoi depuis le second tour, a remporté hier la 18e édition du Najeti Hôtels et Golfs Open avec un total de 277 (-7).
Pour Jordi Garcia Pinto, cette dernière journée aura été « une fin fantastique ». « Ce qui a fait la différence explique-t-il, c’est que je n’ai pas fait pas un seul bogey, 17 Pars et 1 birdie. Je suis très heureux de remporter cet Open, je vais continuer à faire encore de mon mieux les semaines à venir. Je voulais attendre le bon moment pour jouer le Circuit Européen, mon heure est arrivée ».
Ce timide Catalan de 24 ans avait remporté son premier tournoi professionnel en 2013 au Kenya. Il est arrivé à Saint-Omer en tête du classement du Challenge Tour grâce notamment à une 3e place au Portugal et une 2e place en Espagne. Il conserve son étiquette de meilleur joueur du circuit et évoluera donc l’année prochaine sur le grand Circuit Européen. La deuxième place a été prise par un autre Espagnol, Carlos Aguilar, à -4.
Pour Jordi Garcia Pinto, les choses n’ont quand même pas été. La lutte a commencé au trou n° 11 lorsque l’Italien Lorenzo Gagli l’a rejoint en tête du leaderboard à -6. Mais Garcia Pinto ne s’est pas laissé perturber, reprenant la tête à -7 grâce à un birdie au 11.
Derrière, Lloyd Kennedy (Eng), Carlos Aguilar (Esp) et Tain Lee (USA) étaient à -4 et Baptiste Chapellan (Fra) à -3 aux côtés du Chilien Mark Tullo qui a terminé son parcours avec 67 (-3).
Au départ du trou n°12, l’attente pour jouer se prolongeait, Baptiste Chapellan s’échauffait en utilisant une ceinture autour de ses épaules. Ses deux adversaires Italiens le regardaient étonnés, discutaient en italien et lui conseillaient finalement d’appeler l’arbitre pour vérifier l’autorisation de ce genre d’échauffement en compétition. Après vérification, ça ne l’est pas et Chapellan a été disqualifié « C’est comme ça, je suis responsable de mon erreur. Je pars jouer les qualifications de l’Open de France demain puis un tournoi en Belgique la semaine prochaine. Ma saison continue… ».
Garcia Pinto prenait le départ du 16 avec 4 coups d’avance sur l’Italien Gagli : la victoire était assurée. Gagli disputait alors la deuxième place à Carlos Aguilar (Esp)… qui faisait la différence et terminait en beauté en rentrant un magnifique putt pour birdie au 18.
Après l’élimination de Chapellan, la place de meilleur français est revenue à Benjamin Hébert, 12e à +1.

Vidéo

Garcia Pinto toujours en tête de l’open de Saint-Omer

L’Espagnol Jordi Garcia Pinto conserve la tête du classement de l’Open de golf de Saint-Omer après 3 tours à -6 en jouant dans le Par. L’actuel n°1 du Challenge Tour est en bonne voie pour sa qualification sur le Tour Européen l’année prochaine. A la 2e place, figure un second Espagnol: Carlos Aguilar. Discrètement mais efficacement, Aguilar s’est hissé dans le classement pour atteindre la seconde position à 2 coups derrière son ami et compatriote. Meilleur Français : le Bordelais Baptiste Chapellan (7e).