Steve Stievenart engagé dans un triathlon de l’extrême, de Londres à Paris

Photo © DR / Dossier presse

Photo © DR / Dossier presse

Steve Stievenart, nordiste de 37 ans, est le 1er français à participer au triathlon extrême « Arch to Arc », qui relie Londres à Paris, un défi qu’il aimerait terminer en 3 jours. Artiste accompli mais aussi sportif d’exception au grand cœur, Steve Stievenart est le premier Français à relever le défi du triathlon extrême « Arch to Arc» – organisé par «Enduroman UK ». Steve Stievenart aimerait s’élancer le vendredi 20 juin à 20 heures (heure locale) à Londres, à condition que la météo soit favorable à la traversée de la Manche.

Pour ce nordiste de 37 ans, participer à la course est l’occasion de sensibiliser le grand public et de contribuer à la cause des enfants dans le monde en encourageant les dons à l’association humanitaire « Karuna-Shechen ». Elle a été fondée en 2000 par le moine bouddhiste, auteur et photographe Matthieu Ricard suite à l’observation des souffrances et inégalités dans cette partie du monde.
« Une préparation atypique pour un défi extrême », voilà comment nous pouvons résumer ce challenge. Pas moins de 140 km de course à pied en partant du monument « Marble Arch» – au centre de Londres – jusqu’à Douvres, suivis de 35 km de traversée de la Manche à la nage pour finir par 300 km à vélo de Calais à Paris, ce qui représente pas loin de 500 km en 3 jours. Pour réaliser cette prouesse, Steve a mis au point un entraînement singulier d’environ 4 à 5 heures par jour basé sur l’écoute de soi, ses limites et sur le lien étroit entre corps et esprit. Autant d’éléments qui lui ont servi à se construire dans l’enfance et à apporter aujourd’hui sa contribution au travail formidable que mène toute l’équipe de «Karuna-Shechen ».
Trouvant son équilibre au contact de la nature et de la pratique assidue du sport, à 13 ans, il court déjà des distances de 30 km à pied. Sa maxime est : « tout mettre en œuvre pour réaliser ses rêves ». Sportif accompli, il remporte le trophée Andros en 2004, devient champion du monde de Jet Ski en 2005, court le marathon de Dubaï et l’Ironman – un des plus longs formats de triathlon – en Malaisie. Passionné par la voile, iI traverse la Méditerranée et l’Atlantique avec deux de ses amis. Artiste philanthrope, Steve Stievenart a pris la décision de reverser l’intégralité de la vente de ses œuvres aux associations humanitaires. Il projette d’exposer à l’automne 2014 au musée d’histoire naturelle de Londres son œuvre « Evolution : la diligence de Charles Darwin », l’occasion pour lui de toucher un plus large public et notamment les enfants qui visiteront le musée.

Publicités

Publié le juin 19, 2014, dans Triathlon / Duathlon, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :