Archives Mensuelles: août 2014

Le numéro 4 de Sport 62 toujours d’actualité

Sans titre-1Sorti fin juillet, le n°4 de Sport 62, magazine édité par l’association Les Échos du Pas-de-Calais en partenariat avec le CDOS, est toujours d’actualité.
Au sommaire de ce numéro : un portrait du tireur à l’arc Sébastien Brasseur ; la seconde partie de notre dossier consacré à l’addiction au sport ; un article sur l’accessibilité des handicapés en préambule à une conférence débat qui aura lieu à Verquin le 11 octobre ; l’Usep à l’heure olympique ; une rencontre avec Jean-Jacques Durand, président de l’Aa Saint-Omer Golf club ; un reportage sur le renouveau de la boxe française ; des nouvelles de l’ancienne internationale de football Candie Herbert ; un zoom sur la 3e édition de la Canoë Women Cup ; la passion de la voile pour les Chatelin à Calais et un Portfolio sur Tour de France au Touquet et Arras.
Sport 62 est vendu 2 €, abonnement 12 € (6 numéros dans l’année). Rens. Les Échos du Pas-deCalais, tél. 03 21 54 35 63.

Publicités

Une Arrageoise en équipe de France de basket

A l’issue de deux rencontres d’entraînement face à l’Angola et le Brésil, l’entraîneur de l’équipe de France féminine de basket Valérie Garnier se sépare de trois joueuses : Valériane Ayayi, Olivia Epoupa et Johanne Gomis. Les Bleues sont maintenant au nombre de 13 pour disputer le tournoi de Limoges qui débute ce jeudi 28 août… Parmi elles, figure la capitaine arrageoise et meneuse Anaël Lardy (54 sélections)… Arrageoise, ou plus exactement ancienne Arrageoise puisqu’elle a signé à Montpellier pour la prochaine saison

Benoît Rotty, champion du monde de parachutisme

Les épreuves de voile contact, de précision d’atterrissage et de voltige viennent de se terminer, en Bosnie-Herzégovine, à Banja Luka, où sont organisés les championnats du monde parachutisme. L’équipe de France a réalisé un grand chelem dans les disciplines « voile ouverte » avec les équipes de voile contact à 2, de voile contact à 4 rotation et de voile contact à 4 séquence… Elles montent toutes les trois sur la plus haute marche du podium. Un excellent résultat d’ensemble qui concerne le Lensois Benoît Rotty, en voile contact rotation à quatre, médaillé d’or avec Emmanuel Bouchard, Frédéric Truffaut, Adrien Merlen et Grégory Chatelain (vidéo man). Les Français se sont imposés avec 88 points devant la Russie (86 points) et la Biélorussie (75 points).
Au total, sur les 30 athlètes engagés, 19 Français sont médaillés, soit 12 hommes et 7 femmes.

Vidéo voile contact rotation à 4

Jérémy Leveau, champion de France espoir de cyclisme

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Normand Jérémy Leveau est champion de France espoir de cyclisme. Le sociétaire de Rouen s’est imposé à Saint-Omer en devançant au sprint David Cherbonnet (Bretagne) et Guillaume Thévenot (Pays de Loire) qui s’octroient les médailles d’argent et de bronze ; Alliaume Leblond (Bourgogne), Mickaël Plantureux (Région Centre) et Alexis Dulin (Auvergne) qui ont donc écoué au pied du podium. Le reste de la troupe pointe à 18 s.
La course aura été très animée de bout en bout avec une échappée au long cours d’une petite vingtaine de coureurs qui ont animé les débats, fait l’animation et tout mis en œuvre pour éviter un regroupement général qui aurait certainement conduit à un sprint général. Mais il y avait tant et tant de battants, de coureurs désireux de partir seuls que la meute lancée aux basques des fuyards à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, s’est cassée les dents. 16, puis 18, puis 12, puis 2 x 6… Il s’est toujours passé quelque chose. Le titre aurait pu revenir à Adrien Legros, Kevin Lebreton, Cédric Delaplace, Thomas Boudat… ou encore Fabien Grellier qui a vraiment tout fait pour s’imposer… Mais ses 10 petites secondes d’avance sur une bande de loups aux longs crocs n’ont pas suffi. Jérémy Leveau s’est finalement montré le plus malin. Alors que ça flinguait de partout, il a su rester maître de ses nerfs et partir au bon moment pour mettre tout le monde au pas. Les espoirs ont un très beau champion de France.

Classement route espoir

Bouhanni et Lamboley, champions de France junior de cyclisme

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il aura fallu attendre l’avant dernière course des championnats de France de cyclisme Avenir, pour voir le maillot du comité Nord – Pas-de-Calais aux avant-postes. En effet, hier après-midi, dans l’épreuve des juniors, Avoine et Kuentz ont fait partie d’une échappée de onze coureurs qui s’était formée après les tentatives infructueuses de Gras (Lorraine) et Demeautis (Centre) puis de Canales (Normandie). Mais au final, point de podium pour nos représentants qui auront fait partie de ceux qui ont décanté la course… Maigre consolation.
La victoire finale est revenue à Rayanne Bouhanni (Lorraine) qui a su attendre le bon moment pour sortir et a bénéficié du concours de son équipe, pour faire la différence. Sorti du peloton dans la bosse de Wisques, à trois tours de l’arrivée, il est d’abord revenu sur son coéquipier Arthur Didelot, pour ensuite reprendre les deux hommes qui étaient alors en tête, David Gaudu et Léo Danes. Ce groupe de quatre hommes s’est ensuite disloqué pour laisser Bouhanni et Danes s’envoler vers un titre qui est donc revenu au Lorrain plus rapide au sprint, la 3e place revenant à Didelot.
Hier matin, la Franc-Comtoise Soline Lamboley s’est octroyé le titre des juniors dames, vainqueur elle aussi d’un duel qui l’opposait à Fanny Zambon (Rhône-Alpes). Ces deux filles avaient fait pratiquement toute la course en tête, après une première attaque de Pascaline Duchesne (Région Centre). L’initiative de l’attaque décisive est revenue à Fanny Zambon, dans la bosse de Longuenesse, qui a assez vite reçu le renfort de Lamboley. Le duo s’est plus ou moins bien entendu pendant quelques kilomètres ce qui permettait au peloton de maintenir un écart raisonnable (15-20 s). Mais après la sortie de Laura Perry (Franche-Comté), l’une des favorites, qui aurait pu faire la jonction, il s’est organisé, l’une et l’autre assurant les relais… L’écart s’est creusé assez facilement et derrière la bagarre ne pouvait plus se faire que pour la médaille de bronze qui est allée à Chloé Fortin (Pays de Loire) plus fraiche que Pascaline Duchesne (Région Centre).
Classement route juniors hommes
Classement route juniors dames

Championnats de France de cyclisme à Saint-Omer: déjà cinq titres attribués

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les championnats de France de cyclisme Avenir qui se déroulent à Saint-Omer, sont bel et bien lancés. Après les titres du contre-la-montre attribués jeudi à Margot Dutour (Aquitaine), chez les juniors dames ; Corentin Ermenault (Picardie) chez les juniors hommes ; et Bruno Armirail (Ile de France) chez les espoirs, hier vendredi, c’était au tour des minimes-cadettes et des cadets d’entrer dans la ronde.
Sous une pluie battante, la Franc-Comtoise Juliette Labous s’est imposée de belle manière devant Maëlle Grossetête (Rhones-Alpes). Les deux filles ont dominé la course de bout en bout, leur principale rivale Pauline Clouard ayant été victime de deux chutes. Cette dernière s’est néanmoins attribuée une méritée médaille de bronze en devançant l’une des favorites, Clara Copponi (Provence).
L’après-midi, le soleil était de retour sur l’Audomarois mais il n’avait pas encore eu le temps de sécher la route lorsque les cadets sont partis. Ça sentait les gamelles qui se sont produites très vite, la seconde ayant lieu à 900 m de la fin du premier tour, à l’entrée d’un virage qui avait tout pour plaire… En descente, en angle droit et aussi glissant que sur le verglas. Une bonne partie du peloton qui était à la poursuite d’un fuyard, Franck Lemancel (Normandie), s’est ainsi retrouvée au tapis. Tout le monde s’est relevé sauf un spectateur qui se trouvait sur le trottoir et emmené par la glissade collective. Rien de grave a priori, mais ça fait mal. D’ailleurs, cette chute a provoqué une première sélection, quelques coureurs endoloris ou trop retardés préférant renoncer. Pendant ce temps, Franck Lemancel continuait son petit bonhomme de chemin et restait en tête à la mi-course, avant de se faire reprendre par les costauds du peloton qui avaient repris leurs esprits et s’étaient organisés. Parmi eux, les Franciliens avaient visiblement des fourmis dans les jambes : Legrand puis Hattier, Labregère et enfin Turgis s’offraient quelques libertés qui auraient pu les conduire à un carton plein sur le podium. Mais bien évidemment, il en est d’autres qui ne l’entendaient pas de cette oreille, notamment le Normand Anthony Julien et l’Aquitain Clément Bétouigt-Suire qui avait connu quelques difficultés en début de course et avait préféré attendre le dernier tour pour faire son numéro. Et quel numéro ! Même pas besoin d’attaquer, tout à la pédale, dans les faux plats et dans les bosses, éliminant un à un ses rivaux. « Pour gagner aujourd’hui, il aurait fallu que Clément ne soit pas là », dit le Francilien Turgis sur le podium d’arrivée. Trop fort ! Il arrivait donc seul en tête et s’offrait le titre devant Julien et Turgis.
Aujourd’hui samedi, ont lieu les courses juniors : dames (9h15) et hommes (14h30).
Classement route cadets
Classement Route Minimes-Cadettes
Classement contre-la-montre espoirs
Classement contre-la-montre juniors hommes
Classement contre-la-montre juniors dames

Championnat d’Europe de boxe, Jacob-Boschiero: location ouverte

La billetterie pour le championnat d’Europe des poids super-plumes entre le champion en titre, Romain Jacob, et son challenger, l’Italien Devis Boschiero, ouvre ce samedi. Le combat revanche entre les deux boxeurs (Romain l’avait emporté aux points en février dernier) se déroulera le vendredi 10 octobre, au complexe Calypso de Calais. Des combats professionnels et amateurs compléteront l’affiche.
Les places seront disponibles au café Le Galopeur, boulevard de l’Egalité à Calais.
Prix: 15 euros (gradins non numérotés), 20, 30 et 50 euros (chaises numérotées)

Début des championnats de cyclisme Avenir ce matin à Saint-Omer

Margot Dutour entourée Greta Richioud et Laura Perry.- Photo © PVC

Photo © PVC

Les championnats de cyclisme Avenir, réservés aux coureurs des catégories minimes, cadets, juniors et espoirs, hommes et dames, ont débuté ce matin à Saint-Omer par le contre-la-montre junior dame, remporté par Margot Dutour, du comité Aquitaine, devant Greta Richioud (Rhônes-Alpes) et Laura Perry (Franche-Comté). Le Pas-de-Calais n’était pas représenté dans cette course, et pas davantage cette après midi dans les épreuves du contre-la-montre juniors (14h) et espoirs (15h20) hommes. A noter la présence de quelques jeunes coureurs professionnels dans la catégorie espoirs, comme Thomas Boudat (Vendée U) et Florian Sénéchal (Cofidis). A suivre également le Nordiste (licencié à Rouen) Dylan Kowalski.
Demain, ce sont les minimes et cadets (garçons et filles) qui se disputeront les titres des épreuves en ligne. Les juniors hommes (9h15) et dames (14h30) en découdront samedi… et dimanche aura lieu la très attendue course en ligne réservée aux espoirs.

Beach cross de Berck, première manche du championnat de france sur sable

BEACH-1 copieLe Beach cross de Berck-sur-Mer, 1re manche du championnat de France des courses de sable, aura lieu les 18 et 19 octobre.
Cela fait trois ans maintenant que l’épreuve qui fête cette année sa 11e édition, a intégré ce championnat de France disputé sur six manches, l’Enduropale du Touquet (31 janvier – 1er février étant la dernière). Au fil des éditions, l’attractivité a sans cesse augmenté et son intégration au calendrier du championnat attire évidemment de plus en plus de pilotes suivis par un public toujours plus nombreux. Au programme figurent des épreuves de MX1, MX2, vétérans, kids, juniors… et les quads, toutes très disputées par les pilotes amateurs et professionnels. Le format de la course est lui aussi très attractif avec des manches courtes d’une vingtaine de minutes privilégiant le spectacle.

La lutteuse Mélanie Lesaffre surmotivée pour les championnats du monde

Photo archive © PVC

Photo archive © PVC

Le championnat du monde senior est le plus important rendez-vous pour les lutteurs et lutteuses. Cette année, à Tashkent (8-14 septembre), à un an seulement du championnat du monde qualificatif pour les Jeux olympiques de Rio 2016, la délégation française composée de trois représentants dans chacun des styles (libre, gréco et féminine) sera conduite par Mélonin Noumonvi (31 ans). Toutes et tous peuvent ambitionner un podium.

De retour de blessure, la Boulonnaise Mélanie Lesaffre (5e mondiale en 2013 en 48 kg), n’avait pas pu défendre ses chances aux championnats d’Europe 2014, mais cette fois elle sera bien présente. Elle, et quelques autres dans le même cas, » seront surmotivés pour montrer la voie à des jeunes en pleine progression comme Julie Sabatie Sabatie (remplaçante de Mélanie Lesafre) qui feront (en cas de participation pour Julie) leur première expérience dans un mondial senior à deux ans des JO » précise le DTN Michel Lafon

Malheureusement, si neuf lutteurs seront présents et en pleine forme à Tashkent, certaines têtes d’affiches ne pourront pas défendre leurs chances : Samba Diong, Steeve Guénot et Tarik Belmadani, blessés, qui ont déjà hâte de reprendre le chemin de l’entraînement.