Marie Delattre, médaillée olympique, a annoncé sa retraite sportive

Marie Delattre (à droite de la photo) sur le podium olympique à Pékin.- Photo © DR/ASL/FFCK

Après une grande carrière internationale ponctuée par trois sélections aux Jeux olympiques (Athènes, Pékin et Londres) assorties d’une médaille en 2008, Marie Delattre, devenue Mme Demory, vient d’annoncer qu’elle met un terme à sa carrière sportive.
Marie est en exemple de longévité de carrière et de performances au plus haut-niveau, jamais atteint par des françaises. Elle a débuté le kayak en minime avec trois copines de son quartier qui cherchaient une quatrième fille pour compléter leur K4 de club, celui de Saint-Laurent-Blangy… Preuve s’il en est que les clubs de proximité capables de constituer leurs propres équipages, sont indispensables. Sans cela Marie ne serait jamais venue au kayak ….
Avec comme exemple, celui des deux Immercuriennes des Jeux de Séoul en 1988 (Virginie Vandamme et Sylvie Cuvilly), elle a eu, elle aussi, l’envie de vivre. Mais entre le moment où elle a exprimé cette volonté, à 15 ans, et celui où elle est montée sur le podium olympique de Pékin, douze années se sont écoulées faites de nombreuses joies, de peines, de frustrations et surtout de beaucoup de travail !
Car Marie Delattre et Anne-Laure Viard (car on peut difficilement les dissocier) sont passées de nombreuses fois en finale B avant d’accéder aux finales et aux podiums internationaux, malgré leurs qualités, malgré leur engagement moral et physique à l’entrainement
1997-2012 : 15 ans de carrière… Une autre vie débute avec un bel évènement à venir.
Aujourd’hui, Olivier Bayle, son président de club, adresse un grand merci… « À Marie, à son entourage familial, à Anne-Laure, à Virginie, à ses copines du premier K4 (les Angélique, Stéphanie), aux élus politiques qui ont pris des décisions et ont contribué à sa carrière (son embauche à la communauté d’Arras ou son capitanat de l’équipe olympique Pas-de-Calais), à la délégation régionale EDF pour la création de l’équipe espoir EDF/ASL… et à toutes celles et ceux qui ont contribué à sa carrière. Puisse-t-il y avoir d’autres Marie Delattre pour la kayak français ».

Publicités

Publié le septembre 15, 2014, dans Canoë-kayak, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :