Route du Rhum : Pierre-Yves Chatelin, destination Guadeloupe

Destination Calais, à la bouée du cap Fréhel, dimanche soir. Photo © PVC

Destination Calais, à la bouée du cap Fréhel, dimanche soir. Photo © PVC

Il n’y avait plus grand monde hier soir sur la lande du cap Fréhel pour voir passer le Destination Calais de Pierre-Yves Chatelin, engagé dans la 10e Route du Rhum, la 3e pour ce qui le concerne. Renseignement pris le skipper calaisien avait réalisé un excellent départ un peu moins de quatre heures plus tôt, se mêlant aux meilleurs des Class 40… Jusqu’à ce qu’un casier de pêche à la dérive ne vienne s’accrocher au safran du bateau.

Obligé d’affaler la grand voile, le temps de décrocher le casier et de remonter la grand voile, il perdait ¾ d’heure et doublait la bouée du cap Fréhel, en queue de peloton, au moment où le soleil commençait à décliner sévère. Mais juste à temps pour que les rares spectateurs encore désireux de le voir prendre le large, puissent récupérer la dernière des navettes mises en place pour acheminer les milliers de spectateurs présents sur le site depuis la matinée. Ouf !

Trois semaines de course annoncées
Le soulagement était bien évidemment pour Pierre-Yves même, de savoir que tout allait bien à bord et qu’il pouvait enfin, après un changement de voile, mettre le cap sur la Guadeloupe quelque trois heures quand même après le passage des Ultimes. Evidemment, c’était une petite frustration mais que représentent 2 ou 3 heures dans une course qui, pour Pierre-Yves Chatelin et nombre de ses rivaux, avoisinera plus ou moins trois semaines ? Il suffisait d’ailleurs ce matin de prendre connaissance des communiqués pour se rendre compte à quel point, en mer, tout est très aléatoire. Thomas Coville, le favori, contraint à l’abandon après avoir été heurté par un cargo et combien d’autres obligés de faire demi-tour, de faire escale pour réparer voire d’abandonner… alors que le Destination Calais effectuait une belle remontée : 8e ce matin, 6e ce midi… dans le pointage de la Classe Rhum.

Première difficulté : le passage des écluses
Compte tenu des conditions de course qui s’annoncent difficiles en ce début d’épreuve, l’on comprend bien pourquoi les skippers avaient envie de larguer les amarres et de partir, pour n’avoir plus à gérer que leur course, loin des pressions et des sollicitations multiples dont ils font l’objet tant qu’ils sont à quai. La première difficulté était pour samedi après-midi et dans la nuit qui a suivi, avec le passage des écluses, moment toujours délicat à gérer, où l’attention doit être forte pour éviter les collisions dans les bassins et l’écluse qui ouvre sur la mer. Le Destination Calais faisait partie du «premier wagon » ce qui – au contraire d’il y a quatre ans – permettait de sortir de jour, de voir et de remercier les supporters venus tout droit de Calais, souhaiter bon vent à leur navigateur préféré. Autre avantage : le fait de pouvoir s’offrir une dernière vraie nuit de sommeil au contraire des derniers skippers qui ont passé cette fameuse écluse entre 4 h et 6 h du matin.

A bord, sur l’eau et à la terre
Dimanche pour quitter le bord des Sablons où était amarré le bateau pour la nuit et gagner la ligne de départ, Pierre-Yves accueillait à bord son ami Mimiche, toujours de la partie, Thibaut Derville qui a fait le Rhum en 2006 et Yann, son fils moniteur de voile installé au Maroc, revenu spécialement pour encourager le « Padre ». L’épouse Mimi, était sur l’eau, à bord de la zodiac; Marion, la fille restait à terre préférant fuir la pression; les autres proches, amis et supporters étaient ici et là attentif aux premiers moments de la course. La suite, on la connait, un départ du tonnerre de dieu et une première mésaventure dont Pierre-Yves se serait bien passé mais finalement sans conséquence. Bon vent !- Philippe Vincent-Chaissac

Les temps forts en images : cliquez ici

Publicités

Publié le novembre 3, 2014, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :