Etienne Hochedé : un Bullygeois sur la Route du Rhum

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le week-end dernier, sur les pontons de Saint-Malo, toute notre attention se portait sur Pierre-Yves Chatelin seul Pas-de-Calaisien à prendre le départ de la Route du Rhum… Pas tout à fait quand même car à la lecture du dossier de presse nous avons été surpris d’apprendre qu’il y avait aussi un natif de Bully-les-Mines. Ni une, ni deux, nous sommes allés le rencontrer à son bord.

Tout juste redescendu de son mât, Etienne Hochedé accepte de répondre à nos questions pour nous confirmer que, oui, il est bien né à Bully-les-Mines. « Une bonne partie de ma famille, du côté de ma mère, est du Pas-de-Calais, mes grands-parents étaient cultivateurs à Bully et Aix… où j’ai passé mes vacances pendant toute mon enfance ». Voilà pour les attaches mais Etienne Hochedé est depuis très longtemps un vrai picard, puisqu’il a grandi dans l’Oise et exerce aujourd’hui la profession de garagiste à Abbeville… A seulement quelques encablures donc de notre département.

Premiers bords à Saint-Valery-sur-Somme
Etienne Hochedé a découvert la voile par hasard, en allant à la pêche avec un copain, et plutôt sur le tard puisqu’il a tiré ses premiers bords à l’âge de 22 ans, du côté de Saint-Valery-sur-Somme. Mais depuis lors, il n’a plus jamais cessé de naviguer. Repoussant toujours un peu plus loin ses limites jusqu’à oser la course au large et les transats sur des bateaux d’occasion achetés à prix raisonnable. Après avoir récupéré et rénové une Corvette puis un Arpège, il construit lui-même son propre bateau, un monocoque de 35 pieds en bois moulé mis à l’eau en 1991 avec lequel il navigue jusqu’en 2004. Cette année-là, il fait l’acquisition, « à un illustre inconnu qui ne naviguait pas » dit-il, d’un trimaran en aluminium réputé indestructible, qui avait déjà une longue histoire derrière lui. Construit en 1983 en Charente-Maritime et baptisé PiR2, il compte une bonne dizaine de transats dont trois Route du Rhum, deux Ostar, des Québec – Saint-Malo et autres Lorient – Les Bermudes. Vendu et rebaptisé, il court sous différentes couleurs, portant successivement les noms de sponsors qui, à l’époque, se pressent pour épingler leur image à celle de ce trimaran. Avec Denis Glicksmann, il est Lessive Saint-Marc ; avec Anne Caseneuve, il prend le nom d’Armor Lux et en 2004, il redevient PiR2 avec Etienne Hochedé. Celui-ci bichonne son bateau avec lequel il court la Vendée – Saint-Pétersbourg et la Transat anglaise en solitaire en 2000 et 2004. Depuis dix ans, il participe aux Trophées des multicoques et aux régates ouvertes aux Multi 50, en se mettant un défi tous les 3-4 ans. Cette 10e Route du Rhum – Destination Guadeloupe dans laquelle il s’est engagé n’est pas le moindre d’autant qu’il ne bénéficie pas du soutien de sponsors… Seul le Port de Fécamp s’affiche sur le bateau… il assume totalement le reste du budget. « J’ai passé beaucoup de temps à préparer le bateau, explique-t-il, et avec le garage, je n’ai pas eu le temps de rechercher d’autres financements ». Aurait-il d’ailleurs trouvé le mécène recherché ? Pas si sûr par les temps qui courent. Etienne Hochedé reconnaît que c’est dur, le plus difficile cependant étant de trouver un remplaçant durant son absence. « Mais il ne me reste plus qu’un an et demi à travailler », dit-il… Après c’est la retraite, le temps sans doute d’écrire encore quelques belles pages pour ce bateau classé Patrimoine… compte tenu de son histoire. Ce qui n’est pas sans avantage : c’est une taxe en moins à payer et des réductions dans certains ports. Toujours ça de pris.- Philippe Vincent-Chaissac

Mardi midi, Etienne Hochedé pointe en 5e position de la classe des Multi 50… Derrière lui, il n’y a plus personne, tous les autres concurrents ont déjà abandonné après deux jours de course. Etienne Hochedé espère mettre 20 jours pour rallier la Guadeloupe.

Publicités

Publié le novembre 4, 2014, dans Voile, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s