Route du Rhum : Pierre-Yves Chatelin commence à penser à l’arrivée

Pierre-Yves Chatelin et son épouse Mimi, sur les pontons de Saint-Malo... Bientôt les retrouvailles à Pointe-à-Pitre.- Photo © PVC

Pierre-Yves Chatelin et son épouse Mimi, sur les pontons de Saint-Malo… Bientôt les retrouvailles à Pointe-à-Pitre.- Photo © PVC

Dans une longue vacation ce matin, Pierre-Yves Chatelin qui s’approche maintenant de Pointe-à-Pitre donne de ses nouvelles. Tout va bien même si les conditions sont parfois difficiles… Objectif principal : économiser le matériel et tout ramener en bon état en Guadeloupe.

Actuellement en 7e position de la classe Rhum, le skipper calaisien n’est pas décidé à tenter des exploits sur l’eau au risque d’être doublé par Charlie Capelle et son Acapella avant la ligne d’arrivée. 7e ou 8e dit-il, ça n’a pas d’importance. Pierre-Yves Chatelin va bien physiquement, ayant simplement du mal à supporter la chaleur de la journée : « 32 ou 34° dans le bateau et sur le pont c’est la rôtissoire ». Mais il y a aussi les grains pas évidents à gérer, qui obligent à être constamment sur le qui-vive. Prudent, Pierre-Yves préfère être sous-toilé et gérer sa fin de course pour terminer proprement. Car il commence à penser à l’arrivée même si c’est loin d’être terminé : « j’arriverai quand j’arriverai mais on aimerait y être »… Il y aura quelques Calaisiens pour l’attendre à commencer par Mimi, son épouse, et cheville ouvrière du projet, qui part aujourd’hui pour Pointe-à-Pitre… Et de se dire qu’une petite douche d’ici là ne serait pas superflue.
« C’est agréable de réussir une opération comme celle-là », poursuit Pierre-Yves Chatelin qui en profite pour remercier tous ceux qui l’ont accompagné et qui le suivent, de Calais et d’ailleurs. D’autant plus agréable que c’est la dernière dans le genre. A 60 ans, il a en effet décidé de ne plus tenter l’aventure dans quatre ans… « Je serai dans le Pacifique avec mon épouse ».
Actuellement l’Italien Andrea Mura est tout proche de couper la ligne d’arrivée pour prendre la 2e place derrière Anne Cazeneuve.
A noter que le Bullygeois de naissance Étienne Hochedé (PIR2 CCI Fécamp) est arrivé la nuit dernière, en 5e et dernière position des Multi 50. Derrière tout le monde a abandonné.

Publicités

Publié le novembre 21, 2014, dans Voile, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :