Emilie Lefel en quête d’une médaille européenne

L'équipe de France, avec Emilie Lefel au centre de la photo, avait obtenu sa qualification lors d'un tournoi organisé à Aire-sur-la-Lys.- Photo © PVC

L’équipe de France, avec Emilie Lefel au centre de la photo, avait obtenu sa qualification lors d’un tournoi organisé à Aire-sur-la-Lys.- Photo © PVC

Après avoir affiché un niveau de jeu très intéressant lors des Championnats de France 2015 qui int eu lieu à Aire-sur-la-Lys, les tricolores, emmenés par le Cristolienn huit fois champion de France, Brice Leverdez (6e européen), sont ambitieux et visent une médaille dans le championnat d’Europe par équipe mixte qui a lieu en Belgique, compétition au format inédit dans les sports de raquette (tennis, squash, tennis de table).

En effet, dans cette par équipe, le point féminin est aussi important que celui masculin, ce qui démontre encore une fois que le badminton est un sport moderne destiné à tous. Sashina Vignes-Wran (9e joueuse européenne) et la récente paire de double dame, championne de France, composée de Delphine Lansac (Oullins) et Emilie Lefel (Arras) devront continuer sur leur rythme actuel pour aider les bleus à passer le cap des quarts de finale atteint en 2013. Plusieurs options pour le double homme s’offrent au staff de l’équipe de France avec les sélections de Lucas Corvée (Issy-les-Moulineaux) qui pourrait être associé à Brice ou alors la paire championne de France 2015 Ronan Labar (Aix-en-Provence) / Baptiste Carême (Grande Synthe). Le double mixte devrait être assuré par la paire championne de France 2015 Labar/Lefel, ou alors avec Gaëtan Mittelheisser / Audrey Fontaine (Issy-les-Moulineaux).
Après avoir été stoppé par les Allemands en 2013 (futurs vainqueurs devant le Danemark), les Français sont dans le groupe 4 avec la Suède et la Russie. Pour rejoindre les quarts, il faut terminer premier ou deuxième. Si la rencontre face à la Suède semble largement à la portée des Français, celle face à la Russie sera plus compliquée avec des doubles sur le papier plus costauds, dont la paire masculine Ivanov/Sozonov, championne d’Europe en titre.
Les rencontres se jouent au meilleur des cinq matchs avec un simple homme, un simple dame, un double homme, un double dame et un double mixte. Si en 2013, l’Allemagne avait créé une «mini révolution» en l’emportant devant les Danois, les Scandinaves partent encore largement favoris cette année avec les trois meilleurs joueurs européens en simple homme (Jorgensen, Vittinghus, Axelsen) et des paires dans tous les tableaux, classées n°1 européennes. Mais les Allemands ou encore l’Espagne, qui compte aujourd’hui les deux meilleures joueuses européennes en simple dans ses rangs, pourraient de nouveau créer la surprise.
A suivre à partir de ce mercredi 11 février pour France contre Suède, puis France contre Russie le jeudi 12. En cas de qualification les quarts de finale se joueront dès le vendredi 13, date qui pourrait porter les bleus vers une demi-finale historique.

Publicités

Publié le février 10, 2015, dans Badminton. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :