Archives Mensuelles: mai 2015

4e Women Canoë Cup à Boulogne-sur-Mer pour préparer les Jeux olympiques

L'immercurienne Anaïs Cattelet sera là... Pour elle, l'objectif des Jeux 2020 est envisageable.- Photo © PVC

L’immercurienne Anaïs Cattelet sera là… Pour elle, l’objectif des Jeux 2020 est envisageable.- Photo © PVC

Ce dimanche 31 mai, la Women Canoë Cup revient à Boulogne-sur-Mer pour la 4e fois. Cette compétition 100% féminine et 100% canoë destinée à enraciner le canoë féminin au niveau mondial, avec en toile de fond les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, verra encore la participation de la plupart des meilleures spécialistes juniors-seniors de la planète, à commencer par la championne du monde en titre, la Canadienne Laurence Vincent-Lapointe. L’équipe de France est également de la partie avec huit pagayeuses engagées dont les sociétaires de Saint-Laurent-Blangy que sont Claire Billiau et Anaïs Cattelet. Dans les faits, la plupart des participantes sont déjà à pied d’œuvre puisqu’un camp d’entraînement international a été mis en place en préambule aux compétitions. Au total 70 athlètes sont là, représentant 25 nations issues de 4 continents.
programme 2015 Women Cup

Publicités

Le FFF Tour à Arras ce dimanche 31 mai

FFFTOUR-1Mobiliser, divertir, fédérer. Ce sont les maîtres-mots du FFF Tour. La grande tournée du football à travers la France dont le coup d’envoi a été donné le 16 mai en Lorraine, fait escale à Arras (Grand’ Place) ce dimanche 31 mai. Tout au long de la journée, de 10 h à 20 h, de nombreuses animations seront proposées au grand public : terrains de foot à 5, démonstration et initiations aux nouvelles pratiques (freestyle, Cécifoot…), découverte du vestiaire de l’équipe de France et de nombreux autres ateliers dédiés au football.
Organisé par la Fédération Française de Football, le FFF Tour vise à mobiliser et à fédérer l’ensemble des Français autour de l’équipe de France en vue de l’Euro 2016. Pendant un an, cette grande tournée nationale sillonnera les 22 ligues du territoire français pour aller à la rencontre de tous les amoureux du ballon rond, en famille, entre amis, licenciés ou non.

4e édition du Touquet Raid Amazones ce week-end

Raid amazone-1Ces samedi 30 et dimanche 31 mai au Touquet, a lieu la 4e édition du raid Amazones, épreuve 100% féminine pour laquelle 80 équipes attendues. Ce raid multisports est à la portée de toutes. Au programme du samedi : 10 km de VTT, 5,5km de bike and run, 3 km de rollers et trottinette et 6 km de course d’orientation. Dimanche: 3,5km de canoë, 6 km de trail orienté et 5,5 km de VTT. Les « festivités » débutent le samedi par une course en talons hauts rue Saint-Jean. Nouveauté cette année : l’activité roller et trottinette, facultative, mais qui apportera un bonus aux compétitrices ! Dimanche, découverte de la ville d’Etaples-sur-mer lors de la course d’orientation. En savoir +

Badminton : c’est fini pour Emilie Lefel en Australie

Émilie Lefel.- Photo © PVC

Émilie Lefel.- Photo © PVC

Plusieurs tricolores dont l’Arrageoise Émilie Lefel, sont actuellement à Sydney pour disputer la plus récente des étapes du circuit Superseries en Australie.

Hier, Audrey Fontaine et l‘Émilie Lefel disputaient les qualifications du double dames. Après une victoire facile contre les locales Ho/Min, elles se sont arrêtées aux portes du tableau principal face à Lok Yan Poon et Ying Suet Tse pour un remake du match de Sudirman Cup. Les Françaises ne réussissent pas la même entame de match et s’inclinent 21-11 21-09. En mixte, l’on retrouvait Émilie Lefel associée Ronan Labar (n°36). Affrontant la tête de série n°2 Tontowi Ahmad/Liliyana Natsir (Indonésie), les Tricolores ont donné du fil à retordre à leurs adversaires pourtant archi-favoris et se sont inclinés honorablement 21-19 21-19

Championnats d’Europe d’aviron pour Benoît Brunet: rivaliser avec les meilleurs

Benoît Brunet, de Boulogne à Poznan.- Photo © PVC

Benoît Brunet, de Boulogne à Poznan.- Photo © PVC

L’équipe de France d’aviron a rendez-vous avec l’Europe, du vendredi 29 et dimanche 31 mai, sur le plan d’eau de Poznan. Elle fait le voyage avec une flotte très complète de 13 bateaux, preuve de l’importance accordée aux championnats d’Europe 2015. Mais les Bleus ont aussi, en cette fin de semaine, rendez-vous avec eux-mêmes. A trois mois du début des Mondiaux d’Aiguebelette (30 août-6 septembre 2015), rameurs et encadrement français ont souligné d’un trait épais ces régates comme une étape à ne pas rater sur la route de la Savoie. Une compétition continentale où, hormis l’Italie, toutes les grandes nations se présenteront en force.
Les membres du huit dont fait partie le Boulonnais Benoît Brunet veulent en profiter pour se reprendre après leur 4e place frustrante en coupe du monde à Bled. Yvan Deslavière, l’entraîneur du bateau, explique : « à Poznan, ils vont affronter ce qui se fait mieux en Europe, les autres grandes nations ayant fait le choix de placer le huit en tête de leur flotte. La dynamique du huit français est intéressante. Ils doivent pouvoir rivaliser avec les meilleurs. »

Canoë-kayak: le Pas-de-Calais brille au Portugal

Matthieu Beugnet et Adrien Bart sur la plus haute marche du podium.- Photo © ASL

Matthieu Beugnet et Adrien Bart sur la plus haute marche du podium.- Photo © ASL

Les athlètes du Pas-de-Calais (Boulogne et Saint-Laurent-Blangy) qui ont participé aux épreuves de coupe du monde de canoë-kayak organisés à Montemor (Portugal), ont brillé. Matthieu Beugnet et Adrien Bart ont remporté le C2 1000 m ; Maxime Beaumont a gagné le K1 200 m et s’est classé 2e du K2 200 m (associé à Jouve) ; Matthieu Goubel a pris la 3e place du C1 1000 m ; et Thomas Simart s’est classé 5e du C1 200 m. Voilà qui est de bon augure pour la suite de la saison dont le point d’orgue sera les championnats du monde de Milan en août.

Basket: Berck rejoint la nationale 1

Les Berckois laissent éclater leur joie. L'accession en Nationale 1 est acquise.- Photo © PVC

Les Berckois laissent éclater leur joie. L’accession en Nationale 1 est acquise.- Photo © PVC

Dans une vitrine de l’espace muséal de la Fédération française de basket à Paris, est exposé le maillot de l’AS Berck, preuve que le club de la Côte d’Opale tient une place importante dans l’histoire du basket français. Créé en 1929 par l’abbé Vandewalle, il connaît ses heures de gloire dans les années 70. Nouvellement arrivé dans l’élite nationale, Berck remporte deux titres de champion de France en 1973 et 1974 et joue deux demi-finales de Coupe d’Europe des clubs en 1974 et 1975. Malheureusement les finances ne suivent pas. L’AS Berck devenue Berck basket club, quitte l’élite en 1980 et disparait de la scène nationale. Mais les grands clubs ne meurent jamais. Celui de Berck réapparait sous le nom d’Avenir basket Berck Rang-du-Fliers (ABBR) et entame une lente remontée. En Nationale 2 depuis plusieurs saisons, l’ABBR cherche à rejoindre la Nationale 1, soit le 3e niveau national. C’est chose faite, au bénéfice d’un ¼ de finale du championnat de France de N2 remporté contre Prissé-Mâcon. Vainqueurs 95-77 au match aller en terre bourguignonne, vendredi soir  les Berckois se sont à nouveau imposés au retour 78-57 devant plus de 3000 spectateurs qui, pour beaucoup, n’ont pas connu l’époque des frères Galle, de Jan Racs, Jean Caulier, Ken Gardner et autres, mais ont réaffirmé que le basket est sport roi dans l’Opale Sud.

Kayak polo: la France prépare déjà l’Euro 2017

IMG_7555

L’Audomarois Geoffrey Laurence est monté sur la plus haute du podium avec l’équipe de France U21.- Photo © PVC.

Après les excellents résultats enregistrés lors des championnats du monde de Thury-Harcourt à l’automne dernier, les équipes de France de kayak polo ont enregistré une série de « départs à la retraite ». Les sélections tricolores sont donc en reconstruction et la coupe des Nations qui fait chaque année étape à Saint-Omer a été l’occasion pour les entraîneurs d’effectuer des essais et des réglages. Tout n’est pas encore satisfaisant mais les résultats enregistrés sont encourageants. À Saint-Omer donc, l’équipe de France féminine, vainqueur de la Pologne dans la petite finale, est montée sur la 3e marche du podium, derrière l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Les garçons ont un peu déçu. Alors qu’ils menaient 4-1 contre l’Italie en ½ finale, ils se sont fait remonter laissant les Transalpins accéder à la finale qu’ils ont remportée contre les Pays-Bas… Et ils ont ensuite perdu contre les Espagnols (6-4) qui les ont donc privés de podium. En revanche, les U21 garçons s’affirment, dynamitant même l’Allemagne en finale : 8-1. À noter que pour ce 2e tour de l’ECA Cup, trois Audomarois figuraient parmi les tricolores: Matthieu Lalliot, chez les seniors garçons ; Geoffrey Laurence et Nolwenn Vercoutre chez les U21. Tout cela est de bon augure pour les prochaines grandes échances: championnat d’Europe en septembre prochain en Allemagne, championnat du monde 2016 en Sicile et surtout championnat d’Europe 2017… à Saint-Omer.

Konovalovas, vainqueur des 4 Jours de Dunkerque

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Lituanien du Team Marseille Ignatas Konovalovas a remporté les 4 jours cyclistes de Dunkerque en raflant le maillot rose de leader au Français Bryan Coquard qui avait enfilé la tunique au terme de la première étape à Orchies où il s’était imposé au sprint.
2e à Maubeuge, le coureur d’Europcar était encore en rose à Barlin, ville départ de la 3e étape, celle du Pas-de-Calais qui conduisait le peloton à Saint-Omer où s’imposait le Français Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) devant ses compagnons d’échappée le Français Julien Antomarchi (Lille Roubaix Métropole) et le Colombien Bryan Ramirez. Vaillant, Coquard terminait 5e et restait leader avant d’affronter l’étape de Cassel partie de Lestrem, avec neuf ascensions du mont au sommet duquel était jugée l’arrivée. Grâce à un gros travail d’équipe où Thomas Voeckler n’était pas parmi les moins actifs, Coquard semblait être en mesure de gérer la situation… jusqu’au dernier tour où il explosait pour terminer à 45 s de l’Espagnol Oscar Fraile, vainqueur de l’étape, mais surtout à 38 s de Konovalovas, nouveau leader de l’épreuve qui n’avait plus alors qu’à gérer l’arrivée à Dunkerque pour s’octroyer la victoire finale, l’étape revenant au Belge Theuns.
Deux coureurs du Pas-de-Calais étaient parmi les engagés: Adrien Petit (Cofidis) et Steven Tronet (Aubers 93) classés respectivement 25 et 62e.

Kayak polo : trois Audomarois en équipe de France pour la Coupe d’Europe

Comme tous les ans le Canoë Kayak club de Saint-Omer accueille ces samedi 16 et dimanche 17 mai, une des trois manches de l’ECA Cup, coupe d’Europe des nations de kayak polo. Et comme à chaque fois, des Audomarois sont sélectionnés en équipe de France afin de participer à cette compétition. Cette année, ils sont trois Matthieu Lalliot senior Homme), Geoffrey Laurence (U21 omme) et Nolwenn Vercoutre (U21 dame).
Matchs de poules samedi après-midi et dimanche matin. Matchs de classement et finales dimanche à partir de 14 h.