Championnat du monde d’aviron : pas de finale A pour Benoît Brunet

Sans titre-1

Photo FFAviron / Blin

Déception pour le Boulonnais Benoît Brunet et le 8 Français, aux championnats du monde d’aviron.
Pour l’équipe de France d’aviron, la quatrième journée des championnats du monde à Aiguebelette a ressemblé au temps. Contrastée. Un mélange incertain de ciel bleu et de nuages. Pas mal d’éclaircies, avec le double poids léger, le deux barré masculin, le deux de pointe hommes et le deux de couple féminin. Mais un passage plus couvert avec l’échec du huit toutes catégories en course de repêchage. Invité à jouer une partie de sa saison dans le premier des deux parcours de repêchage, le huit français devait terminer à l’une des deux premières places pour gagner son billet pour la finale A. Et, surtout, continuer à croire en une qualification directe pour les Jeux de Rio en 2016. La tâche s’annonçait compliquée dans une série où se bousculaient l’Italie, la Russie, la Pologne et la Chine. Rapidement distancés (3s aux 500 m), les Français n’ont malheureusement jamais été dans la course. Ils pointaient en 4e position à mi-parcours. Ils terminent à cette place, derrière la Russie, l’Italie et la Pologne. Crédités d’un chrono de 5’35’’040, il leur a manqué un peu plus de 6 secondes pour gagner l’une des deux places mises en jeu pour la finale A.
Le coup est rude, la déception immense. Mais les huit rameurs, leur barreur et leur encadrement ont fait preuve de dignité et de professionnalisme en se présentant devant la presse, un peu plus d’une heure après leur course. Yvan Deslavière, l’entraîneur du bateau, explique : « On peut parler d’échec car nous ne serons pas en finale A, nous ne pourrons donc pas disputer nos chances pour une place aux Jeux de Rio. C’est dur, mais le sport de haut niveau est ainsi. Les rameurs ont tout donné, ils n’ont rien à se reprocher. Je suis fier de leur engagement dans ce projet. Nous pensions prendre un cran de plus et profiter de la magie de l’événement pour réussir. Mais il en fallait plus. » Les Français auront encore une course, avant la fin des Mondiaux, la finale B, prévue dimanche 6 septembre.

Publicités

Publié le septembre 3, 2015, dans Aviron. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :