Coupe de France de football: Boulogne a sorti Saint-Omer et accueillera Lorient

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Boulogne-sur-Mer recevra Lorient en 16e de finale de la Coupe de France. Match qui se disputera mercredi 20 janvier à 19h30… En espérant que la pelouse du stade de la Libération soit en meilleur état que celle de Gaston-Bonnet, dimanche après-midi à Saint-Omer.

Honnêtement jouer au foot dans ces conditions là n’a rien d’amusant et assister à une rencontre qui se déroule sous une pluie battante pendant deux heures n’a rien d’excitant pour les spectateurs. Pour autant ceux-ci n’ont pas perdu une minute de la partie qui s’est terminée aux tirs au but…, l’épreuve de la loterie qui a souri aux Boulonnais et fait passer à la trappe des Audomarois très vaillants. La résistance que l’USSO a opposée à son adversaire n’a rien d’étonnant… On n’élimine pas une Ligue 2 (Le Havre) par hasard et les hommes de Jérôme Dutitre avaient la ferme volonté de faire mieux que l’an dernier où ils avaient été sortis au même stade de la compétition par les Nordistes de Croix.
L’on se saura jamais si sur une pelouse dans un état normal le résultat final aurait pu être inversé. Ce qui est sûr en revanche c’est que la tâche des Boulonnais n’a pas été facile alors qu’ils avaient par deux fois pris l’avantage sur leur adversaire et, a priori, fait le plus difficile. Mais c’était compter sur l’intelligence de Carney qui a su provoquer la faute de Fabien pour obtenir un pénalty qu’il a lui-même transformé, avec une étonnante maturité, sans élan. Et sur l’opportunisme de Willot qui remettait les deux équipes dos à dos, sur une belle frappe des 18 mètres. Égalisation méritée pour Saint-Omer qui, au contraire de la première période, a dominé son adversaire, en seconde.
Les deux équipes s’en allaient alors tout droit vers la prolongation qui se disputait dans un marécage, sans permettre à l’une ou l’autre des deux équipes de prendre l’avantage. Il fallait donc bien avoir recours aux tirs au but… L’Audomarois Bodelle repoussait le tout premier de la série mais après lui, le Boulonnais Fabre se montrait plus efficace avec deux balles détournées. L’USBCO est donc passée en 16e finale avec cette fois un club de Ligue 1 à jouer à la maison… Une toute autre histoire, d’abord parce que l’adversaire n’est pas du même calibre, et surtout parce que les conditions de jeu ne peuvent être que différentes. Tout est possible pour eux. L’on se souvient que la saison dernière, en ¼ de finale, Saint-Étienne avait eu toutes les peines de monde à se débarrasser de Boulogne, aux tirs au but.

Saint-Omer – Boulogne-sur-Mer : 2-2. Buts de Carney (45e, s.p.) et Willot (82e) pour Saint-Omer ; de Argelier (17e) et Mercier (78e) pour Boulogne.

Publicités

Publié le janvier 8, 2016, dans Football. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :