Bauderlique, Beaumont, Cadot, Delannoy, Lavogez en route pour les Jeux olympiques

Jérémy Cadot, membre de l'équipe de France de fleuret qualifiée pour les JO.- Photo © PVC

Jérémy Cadot, membre de l’équipe de France de fleuret qualifiée pour les JO.- Photo © PVC

Mathieu Bauderlique (boxe, Hénin), Maxime Beaumont (kayak, Boulogne), Jérémy Cadot (fleuret, Hénin) plus les joueuses de football Sabrina Delannoy (Isbergues) et Claire Lavogez (Calais) qui évoluent à Paris et Lyon, ont tout ou partie de leur billet en poche pour les Jeux olympiques de Rio… Et il y en aura sans doute d’autres.

C’était à prévoir, encore fallait-il confirmer… L’équipe de France de fleuret ira aux Jeux olympiques de Rio. 5e de la manche de la manche de coupe du monde qui a eu lieu le week-end dernier à Paris, elle a marqué les derniers points qui lui manquaient pour obtenir sa qualification. Pour le Pas-de-Calais, c’est une très bonne nouvelle, puisqu’au sein de cette équipe figure l’Héninois Jérémy Cadot qui, sauf imprévu, devrait donc faire le voyage de Rio où il pourra doubler la compétition individuelle et la compétition par équipes.
Cette qualification s’ajoute à celle de Mathieu Bauderlique, le boxeur héninois, champion du monde APB, et très vraisemblablement celle de Maxime Beaumont, vice champion du monde de kayak monoplace, cet été à Milan et qui a ouvert deux quotas olympiques (le second avec Sébastien Jouve en K2). Comme le dit lui-même, Maxime Beaumont : rien n’est fait puisqu’il devra encore passer par les sélections nationales, mais l’on ne voit pas très comment, le précieux billet pourrait lui échapper.
Côté canoë, les choses sont plus compliquées, parce que les céistes français n’ont pas décroché de quota aux championnats du monde. Le règlement prévoit que seuls deux pagayeurs par pays pourront être repêchés. Or ils seront vraisemblablement quatre (du Pas-de-Calais) à pouvoir prétendre obtenir un billet lors de la régate de qualification européenne des 15 et 16 mai à Duisbourg. Sous réserve qu’ils passent – eux-aussi- les épreuves des sélections nationales, ce pourrait être comme cette saison passée : Matthieu Goubel de Boulogne (C1 1000), finaliste mondial à Milan ; Thomas Simart de Saint-Laurent (C1 200), finaliste du Test Event à Rio ; Adrien Bart et Mathieu Beugnet de Saint-Laurent (C2 1000), ½ finalistes à Milan. En résumé : quatre athlètes pour trois quotas bateaux mais seulement deux athlètes qualifiés. Si c’était le cas, il reviendra aux entraîneurs de faire un (des) choix en privilégiant la ou les meilleures chances de médailles.
Dans les sports co, l’équipe de France féminine de football a son billet en poche… L’Isberguoise Sabrina Delannoy qui joue au PSG et la Calaisienne Claire Lavogez qui évolue à Lyon, font partie de cette équipe qui joue actuellement les éliminatoires des championnats d’Europe. Pas de raisons a priori, qu’elles soioent écartées du groupe.
En basket, Nando De Colo (natif de Rivière) a été l’un des joueurs importants de l’équipe de France qui a terminé 3e de l’Euro mais qui n’a pas décroché le billet pour une qualification directe. Les tricolores devront donc passer par un tournoi de qualification en juillet qui ne sera pas évident.  En volley-ball, Nicolas Maréchal, l’Harnésien qui évolue maintenant à Belchatov, dans le championnat polonais, est l’un des joueurs influents de l’équipe de France qui a remporté la Ligue mondiale et le championnat d’Europe mais pas le tournoi de qualification européen (défaite en finale contre la Russie). Il faudra donc avoir recours à un TQO intercontinental, au Japon en mai.
Mélanie Lesaffre, ¼ de finaliste des championnats du monde de lutte féminine à Las Vegas, n’était qu’à un combat de la qualification… Elle tentera à nouveau sa chance lors du tournoi de qualification européen où elle devra prendre l’une des deux premières places de sa catégorie. Édouard Rowlandson qui a passé toute son enfance au Touquet, un ancien de l’équipe de France de volley-ball aujourd’hui passé au beach volley, peut obtenir un billet soit par le biais de la Continental Cup dont il disputera la finale en juin soit par celui du ranking mondial à condition qu’il entre dans les 15 premiers.
Émilie Lefel, la Vimynoise qui joue pour Arras, a obtenu de beaux résultats cette année passée avec l’équipe de France de badminton. Elle peut légitimement espérer décrocher une qualification pour le double dames et/ou le double mixte. Mais il faudra attendre le mois de mai pour être fixé. Benoît Brunet, le rameur Boulonnais fait partie de l’équipe de France d’aviron. L’objectif d’un quota avec le bateau du 8 n’a pas été atteint lors des championnats du monde mais il reste une régate de qualification en mai.
Mona Mestiaen espère disputer le titre de championne de France de boxe durant ce mois de février puis le championnat du monde en avril qui, en cas de podium, lui permettrait de disputer les Jeux olympiques de Rio. Valentine Pikul, jeune gymnaste d’Albert (Somme), licenciée à Hénin gym, fait partie de l’équipe de France de gymnastique artistique qui a terminé à la 10e place des championnats du monde à Glasgow. Résultat honorable mais insuffisant pour une qualification directe puisque seules les 8 premières étaient retenues. Mais il reste quatre places qui seront attribuées à l’occasion du Test Event organisé à Rio en avril prochain et auquel participeront huit équipes, celles classées de la 9e à la 16e place aux championnats du monde.
Cette liste n’est pas exhaustive : Gaëtan Bucki par exemple, le lanceur de poids d’Artois athlétisme, peut encore décrocher une qualification s’il réalise le minima olympique fixé à 20,50 m soit quelque 30 cm plus loin que son record personnel.

Publicités

Publié le janvier 19, 2016, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :