Les championnats de France de gymnastique aérobic à Longuenesse

En groupe, la gymnastique aérobic est très spectaculaire.- Photo © PVC 2013

En groupe, la gymnastique aérobic est très spectaculaire.- Photo © PVC 2013

L’Amga, association municipale de gymnastique d’Arques, s’apprête à relever un énorme défi : celui d’accueillir les championnats de France de gymnastique aérobic, quelques mois seulement après la catastrophe qu’elle a connue avec la tempête de cet hiver qui a envolé la toiture du complexe gymnique.  Personne ne sait quand la salle pourra retrouver sa fonctionnalité… L’heure est encore aux expertises et en attendant il faut bien continuer à vivre. Pour s’entraîner les gymnastes sont disséminés sur 24 lieux différents pour ce qui concerne le loisir et 10 pour la compétition. Ce qui mérite bien le coup de chapeau de Thierry Large, directeur de l’Amga, à ses entraîneurs et à ses athlètes qui continuent de travailler malgré les conditions.

Lorsque le club s’est vu attribuer l’organisation des championnats de France aérobic, le complexe était encore opérationnel et la question a évidemment été posée de savoir s’il fallait renoncer à accueillir cet événement. L’Amga l’aurait fait, assurément, s’il n’y avait pas eu une solution de repli avec le Sceneo, toute nouvelle salle de spectacle située à Longuenesse, capable de pouvoir accueillir un tel événement. La Caso (la communauté d’agglomération) ayant immédiatement décidé de prendre en charge la location de la salle, tout était possible. D’autant que l’Amga qui a accueilli les championnats d’Europe il y a trois ans, a une solide expérience dans le domaine.
Durant ce week-end des 7 et 8 mai, près de 1000 gymnastes seront donc en compétition pour tenter de s’attribuer l’un des quarante titres de champions de France qui seront délivrés dans l’une ou l’autre des catégories, des jeunes au adultes, en solo, duo, trio ou par équipe, en jeunes, juniors, espoirs ou seniors, en fédéral, en national ou en élite.
Avec une cinquantaine de gymnastes engagés dans la compétition, l’Amga, forte de la dizaine de titres remportés l’an dernier, espère briller devant son public. L’objectif fixé par le staff technique est moindre que l’an dernier : 5 titres et 10 podiums. Mais compte tenu des circonstances et des conditions dans lesquelles s’entraînent les gymnastes ce serait déjà un beau résultat. Figure de proue du collectif, Marion Bognitscheff, pensionnaire du pôle d’Aix-les-Bains, aura pour mission de montrer la voie à ses camarades, à commencer par les quatre jeunes qui sont en pôle d’excellence sportive, et peuvent prétendre marcher dans ces traces, dont Lilian Lenclos qui à 10 ans fait figure de grand espoir.

Arrivée en France en 1979
Connue depuis le début des années 70, la gymnastique aérobic s’est développée aux États-Unis avant d’arriver en France en 1979. Activité ludique, de détente et de mise en forme, elle est aussi une discipline de compétition, aujourd’hui reconnue par la Fédération internationale de gymnastique qui a organisé les premiers championnats du monde de la discipline, à Paris en 1995.
Pendant un temps, la gymnastique aérobic sportive a donné l’occasion à des gymnastes venu(e)s de l’artistique de prolonger leur carrière, l’aérobic étant moins traumatisant que l’artistique. Les choses changent puisque les enfants sont détectés dès l’école primaire… Un succès considérable au point que l’Amga compte la moitié de ses effectifs de compétiteurs en aérobic.
Pour les gymnastes arquois qui seront sur les parquets, ces championnats de France seront le moment de montrer à leurs familles qui n’ont pas forcément l’occasion de les voir souvent évoluer en compétition, de quoi ils sont capables. « Mais pas sûr qu’ils soient si heureux que cela de jouer à domicile, car la pression sera forte et – petit clin d’œil au passage – ils sont du coup privés d’un beau voyage en autobus ».- Philippe VINCENT-CHAISSAC

En savoir +

Publicités

Publié le avril 30, 2016, dans Gymnastique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :