Maxime Beaumont et Adrien Bart iront aux Jeux olympiques

Adrien Bart ira aux Jeux olympiques pour disputer les épreuves de canoë sur 1000 m.- Photo © PVC

Adrien Bart ira aux Jeux olympiques pour disputer les épreuves de canoë sur 1000 m.- Photo © PVC

Les sélections nationales de canoë kayak ont permis à Maxime Beaumont de composter son billet pour les Jeux de Rio… Le céiste Adrien Bart l’accompagnera.

Excellente nouvelle la semaine dernière, un quota rendu par la zone Océanie était récupéré par la France sur la base de la 8e place prise par Matthieu Goubel lors des championnats du monde de l’été dernier à Milan. Le céiste boulonnais revenait donc directement dans la course à la qualification olympique mais, comme pour son camarade de club Maxime Beaumont, il fallait en passer par les sélections nationales qui avaient lieu ce week-end dernier à Mantes-la Jolie. Et depuis Milan, la concurrence s’est singulièrement renforcée sur la distance du 1000 m avec notamment Adrien Bart que nous avions déjà vu très en forme lors de l’International Race de Boulogne-sur-Mer et Romain Beugnet, un autre Immercurien, bien décidé à jouer crânement sa chance.
Les sélections nationales sont donc tombées comme un couperet. C’est Adrien Bart, vainqueur des manches de la sélection, qui ira aux Jeux olympiques. Lui qui rêvait déjà d’être à Londres, il y a quatre ans, est aux anges tandis que Mathieu Goubel qui espérait faire la passe de trois après Pékin et Londres, est sorti de la course. Un coup dur pour lui, d’autant qu’il a aussi été devancé par Romain Beugnet. Il ne disputera donc même pas le repêchage européen dans quelques jours à Duisbourg, dernière planche de salut pour les candidats aux Jeux.

Romain Beugnet et Thomas Simart attendent
Ce qui cause d’ailleurs quelques soucis aux sélectionneurs qui peuvent encore espérer qualifier le bateau du C2 1000, en associant Adrien Bart et Romain Beugnet qui, rappelons-le, sont tous deux du club de Saint-Laurent-Blangy. Mais est-ce opportun ? Ne vaut-il pas mieux se priver d’un bateau, sous réserve qu’il se qualifie à Duisbourg, pour permettre à Adrien Bart de rester concentré sur le C1 ? Les sélectionneurs se donnent encore quelques jours pour trancher.
En revanche, il en est un autre qui ne se pose pas de questions, c’est Thomas Simart, encore un céiste de Saint-Laurent-Blangy, qui a remporté les sélections nationales sur 200 m et ira en Allemagne avec la ferme intention de décrocher la qualification.

Mélanie Lesaffre et Emilie Lefel à la maison
Ce week-end était aussi la dernière chance de qualification pour la lutteuse boulonnaise Mélanie Lesaffre qui participait à un TQO en Turquie. Malheureusement pour elle, elle n’a pas réussi dans son entreprise et restera à la maison. Autre déçue, la joueuse de badminton arrageoise Émilie Lefel qui pouvait espérer aller à Rio en double mixte. Malheureusement, le ranking mondial publié après les récents championnats d’Europe ne lui est pas favorable.

Publicités

Publié le mai 9, 2016, dans Canoë-kayak. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :