Volley-ball : Nicolas Maréchal à la maison avec l’équipe de France

Laurent Tillie, entraîneur de l'équipe de France, attend beaucoup de Nicolas Maréchal, trait d'union entre l'ancienne et la nouvelle génération.- Photo © PVC

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France, attend beaucoup de Nicolas Maréchal, trait d’union entre l’ancienne et la nouvelle génération.- Photo © PVC

Avec le France – Iran qui aura lieu demain samedi à Harnes, c’est l’occasion de voir jouer à la maison, le volleyeur Nicolas Maréchal, dans une salle qui porte son nom… Du moins celui de la famille.

Car c’est bien à la famille Maréchal dans son ensemble que la municipalité de Harnes a voulu rendre hommage en baptisant ainsi son tout nouvel équipement. Avec ses 164 sélections en équipe de France, Nicolas est certainement le plus connu de la dynastie, de cette famille qui a tout donné au volley-ball, à commencer par le père, formateur d’exception et toujours entraîneur des féminines harnésiennes mais aussi la mère et les grandes sœurs qui ont-elles-aussi été volleyeuses à haut niveau.
Pour Nicolas Maréchal jouer à Harnes a donc une saveur particulière parce qu’il va y retrouver des amis – plus que des supporters – des gens qui l’ont vu grandir, qui l’ont accompagné parfois lorsqu’il portait tout jeune les couleurs de son club formateur, qui sont heureux de le voir aujourd’hui au plus haut niveau.
Le jeune homme a porté les couleurs de Harnes bien sûr, de Poitiers avec qui il a été champion de France, de Cannes, puis de Jastrzebski Wegiel et de Belchatow, des clubs polonais avec qui il a disputé un Final Four de Ligue des champions et remporté tout récemment une coupe de Pologne.
Alors qu’il s’apprête maintenant à faire ses bagages pour la Turquie où il veut aller chercher le soleil et enrichir son palmarès, Nicolas Maréchal se concentre, pour l’instant, sur un tout autre objectif, celui du Tournoi de qualification olympique au Japon, qui lui permettrait d’aller à Rio et d’exaucer son rêve de gosse. Déjà vainqueur de la Ligue mondiale et du championnat d’Europe ce serait évidemment la cerise sur le gâteau pour ce garçon on ne peut plus attachant, qui aime la rigolade, papa depuis quelques mois.
France – Iran, match à 18 h.

Publicités

Publié le mai 13, 2016, dans Volley-ball. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :