Jeux olympiques : médaille, frustration, déception et gros espoirs pour le Pas-de-Calais

Arrivé à Rio, le céiste Thomas prend ses marques au village olympique et sur le bassin désormais ouvert aux entrainements.- Photo © ASL

Arrivé à Rio, le céiste Thomas prend ses marques au village olympique et sur le bassin désormais ouvert aux entrainements.- Photo © ASL

L’équipe de France de fleuret par équipe a remporté hier soir l’argent olympique après une courte défaite en finale, contre la Russie 45-41. L’occasion pour le Pas-de-Calais d’ouvrir son compteur puisque l’Héninois Jérémy Cadot fait partie de cette équipe.

Après avoir largement contribué aux succès tricolores contre la Chine (45-42) puis l’Italie (45-41), Jérémy Cadot a malheureusement connu un gros coup de moins bien en finale, contre Cheremisinov qui l’a considérablement gêné et a comblé une bonne partie du handicap de son équipe qui était largement menée… Mais au moment où Jérémy Cadot a passé le relais – qu’il a d’ailleurs terminé sur une bonne note – la France menait encore 30-25. Pour la suite, l’entraîneur Franck Boidin (un autre Héninois) faisait appel au remplaçant de l’équipe, Jean-Paul Tony-Hélissoy qui remplaçait Jérémy Cadot au moment où celui-ci devait revenir sur la piste pour son dernier relais. Et c’est là que la Russie a pris l’avantage, se mettant ainsi dans une dynamique qu’Erwan Le Pechoux, dernier relayeur, n’a pu inverser. Terminer sur une défaite en finale est évidemment une déception, mais cela reste une grosse performance assortie d’une belle médaille d’argent… Qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur. Car tout le monde n’a pas cette chance, à l’image des footballeuses sorties cette nuit du tournoi, au stade des quarts de finale, par le Canada. Menées 1-0 à l’entame de la seconde période, les Bleues pourtant dominatrices n’ont jamais pu trouver l’égalisation, cela malgré les changements qui ont permis l’entrée en jeu de la Calaisienne Claire Lavogez (84e). Sabrina Delannoy, elle, n’a pas joué. L’équipe de France quitte donc Rio… Dès ce samedi… Toujours en sport co, l’équipe de France de volley-ball, elle, reste sur une bonne note avec la victoire sur le Canada, 3 sets à 0… Mais l’Harnésien Nicolas Maréchal n’est pas encore monté sur le parquet. Prochain match aujourd’hui contre les États-Unis qui seront aussi les adversaires des basketteurs demain dimanche. Un gros défi pour nos tricolores et l’Arrageois Nando de Colo. Reste que demain, nos regards surtout tournés vers la boxe pour suivre Mathieu Bauderlique (19 h 00, heure Française), dans la catégorie des – 81 ans kilos. Très beau vainqueur du Colombien Juan Carlos Carrillo, l’Héninois boxera en quart de finale contre l’Équatorien Carlos Andres Mina. Une victoire l’assurerait déjà d’une médaille de bronze, en sachant qu’il est là-bas pour remporter le titre.
Enfin pour ce qui est du canoë-kayak, nos représentants sont arrivés à Rio (partis mercredi de Roissy). Les épreuves en ligne débutent lundi et se poursuivront toute la semaine. Premier en lice : Adrien Bart (Saint-Laurent-Blangy, C1 1000 m) suivi de Thomas Simart (Saint-Laurent-Blangy, C1 200 m) et Maxime Beaumont (Boulogne-sur-Mer, K1 et K2 200 m).

Publicités

Publié le août 13, 2016, dans Basket, Boxe, Canoë-kayak, Escrime, Football, Volley-ball, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :