Archives Mensuelles: février 2017

Le Liévinois Axel Piette battu aux points

Axel Piette s'est bien battu mais n'a pas emporté la décision.- Photo © PVC / Votre Info

Axel Piette s’est bien battu mais n’a pas emporté la décision.- Photo © PVC / Votre Info

Ce matin à Olhain a débuté le critérium national de boxe cadet(te)s, avec les combats des quarts de finale de la compétition.
Le Liévinois Axel Piette (48 kg) avait l’honneur d’ouvrir le programme, en affrontant Enzo Borrel, de Carcassonne, qui l’a dominé. Battu aux points (mais à l’unanimité du jury) Axel Piette n’ira donc pas plus loin. Il faut maintenant attendre la fin de la journée pour revoir un représentant du Pas-de-Calais sur le ring. Ce sera Alexandre Trannin de Billy-Montigny, opposé à Merick Lataoui de Sedan dans la catégorie des plus de 80 kg.
Demain samedi, auront lieu les demi-finales avec le Bruaysien Valentino Dufossé dans la catégorie des 44 kg où il n’y a que quatre engagés. Les finales se disputeront samedi.

BOXE AMATEUR.- Le Parc départemental d’Olhain sera le cadre du Critérium national cadet de boxe amateur, les 24, 25 et 26 février. Quarts de finale, demi-finales et finales s’enchaîneront durant les trois jours, dans les treize catégories au programme. Trois boxeurs du Pas-de-Calais sont retenus : Valentino Dufossé (BC Bruay) en 44 kg ; Axel Piette (Liévin) en 48 kg et Alexandre Trannin (Billy-Montigny) en +80 kg.

Coupe de France féminine de football : Hénin-Beaumont sort Calais

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après les éliminations d’Arras et Lillers, il restait à savoir qui d’Hénin-Beaumont ou de Calais, deux équipes de l’interrégionale, représenterait le Pas-de-Calais lors des 8e de finale de la Coupe de France de football. Les deux équipes qui s’affrontaient hier sur le synthétique de l’espace François-Mitterrand à Hénin se sont livrées à une lutte très serrée qui a viré à l’avantage des Héninoises.

Sur le papier Hénin-Beaumont leader du championnat dans lequel il a battu Calais (2-0), avait les faveurs des pronostics mais sur le terrain, les filles ont eu beaucoup de mal à faire la différence, peinant en milieu de terrain où la Calaisienne Maureen Bigot était omniprésente. Les maritimes dominaient même territorialement le début de la rencontre, le temps que les Artésiennes mettent en place leur jeu et prennent un léger ascendant. Ouvrant le score par Héloise Hutrel après une première occasion manquée, Hénin-Beaumont arrivait à la pause avec cet avantage minimal qui permettait à Calais de croire encore en ses chances… Jusqu’au moment où Justine Rougemont, devançant Laure Bacue, doublait la mise pour son équipe. Cet appel d’air aurait pu être déterminant car visiblement Calais accusait le coup, mais en se faisant trop souvent prendre au piège du hors jeu, Hénin-Beaumont n’arrivait pas à se mettre définitivement à l’abri. Pire, un mauvais renvoi de la défense profitait à Camille Vanseveren qui, d’une frappe instantanée, redonnait pleinement vie à son équipe. Tout restait possible dans cette rencontre où les drapeaux se levaient décidément trop souvent de part et d’autre. Et finalement Hénin-Beaumont attendra les dernières minutes de jeu pour assurer sa qualification, grâce à Camille Lewandoski qui lobait intelligemment la gardienne Laure Bacue venue à sa rencontre.

Hénin-Beaumont espère maintenant tirer un gros morceau pour ces 8e de finale qui auront lieu le 19 février. Accueillir Lyon serait sans doute la plus belle affiche mais avec le Paris – Saint-Germain, Montpellier ou Juvisy, il y aurait aussi du beau spectacle en perspective. Sont aussi en lice : Guingamp, Saint-Etienne, Rodez, Soyaux, Metz (clubs de D1); La Roche et Saint-Maur qui a éliminé Lillers (clubs de D2); Arlac-Mérignac, Domont, Tours, FC Saint-Etienne ou FC Rousset Sainte-Victoire qui s’affrontent dimanche (clubs de DH).