Benoît Brunet

Photo © PVC

Photo © PVC

le 22 juillet 1991 à Tourcoing
Profession : étudiant
Domicilié à Boulogne-sur-Mer, résidant à Nancy
Club : Aviron boulonnais

Si vous voulez voir Benoît Brunet ramer, ne cherchez pas trop longtemps sur la Liane. Le grand espoir de l’Aviron boulonnais est rarement sur ses eaux. Pensionnaire du pôle d’entraînement à Nancy, il passe l’essentiel de son temps en Lorraine où il poursuit également des études de techniques et technologies avancées de maintenance.

Naissance à Tourcoing, enfance à Bergerac, Benoît Brunet avait une bonne dizaine d’années lorsque la famille est venue s’installer à Boulogne-sur-Mer, « au hasard » d’une mutation professionnelle de papa Brunet qui travaille à EDF. Tennis, foot, basket sont les sports qu’il pratique avec plus ou moins d’assiduité. Et un jour, avec l’école, il goûte à l’aviron. C’est l’un des plus forts de la classe, alors il en fait un peu plus et rejoint vite l’Aviron boulonnais toujours à la recherche de nouvelles pépites. Très vite on compte sur lui mais le jeune homme se fait un peu attendre, indépendamment de sa volonté d’ailleurs, puisqu’il se brise les deux bras. Gênant quand même pour un rameur… Le temps d’une convalescence et d’une rééducation, le voilà déjà cadet 2. Benoît Brunet intègre un petit groupe sympa qui compose un 4 barré et le voilà lancé dans une aventure collective qui correspond à son caractère : « ce qui m’intéresse, explique-t-il, c’est le fait d’être en groupe ». A quatre ou à huit, Benoît Brunet est toujours prêt à ramer, en pointe plutôt qu’en couple… sans qu’il y ait vraiment de raison particulière : «  c’est ce que j’ai essayé en premier », dit-il.  Très vite, les techniciens de la fédé posent sur lui un regard intéressé. Il entre en équipe de France junior, participe aux championnats du monde et met alors le doigt dans l’engrenage du sport du haut niveau. Ce n’est pas forcément du goût des parents qui aimeraient bien voir le fiston réussir d’abord ses études. Les discussions vont bon train et puis un jour il faut bien se décider : école d’ingénieur ou centre d’entraînement de haut niveau ? Benoît Brunet opte pour les deux, désireux de tenter l’aventure. Il laisse la famille et les copains à Boulogne et s’installe à Nancy où il joue sur les deux tableaux avec un vrai bonheur. La preuve : ces dernières semaines il a validé un DUT qui lui permet d’entrer en licence et a terminé 6e des championnats du monde en Corée avec le 8 de pointe barré de l’équipe de France. Respect.
Benoît Brunet ne cache pas ses ambitions sportives : il veut un podium mondial dans les trois ans et une qualification olympique pour Rio. Avec une vingtaine de rameurs désireux de monter dans le bateau, la concurrence est rude mais il sait pouvoir s’appuyer sur une expérience déjà solide… En 2010, pour sa première année senior, transition souvent difficile, il était déjà le remplaçant attitré du 4 de pointe champion du monde. Il se souvient encore de l’appel téléphonique qu’il a reçu : « tu pars avec nous en Nouvelle-Zélande ». Benoît Brunet ne s’est pas fait prier et il ne l’a pas regretté. Macquet, l’un des quatre rameurs titulaires, souffrait d’une tendinite dont il n’arrivait pas à guérir… Pendant toute la préparation, c’est donc lui qui a occupé sa place et ramé avec les meilleurs. Un épisode déterminant pour la suite de sa carrière d’autant qu’une semaine plus tard les Macquet, Chardin, Despres et Mortelette, étaient champions du monde en 4 de pointe. De quoi aiguiser l’appétit du Boulonnais qui, lorsqu’il a rendu la place, ignorait bien sûr, comme tout le monde, la suite des événements. Il ne nourrit donc pas de regret même s’il a quelque part le sentiment d’être passé à côté de quelque chose de grand. Benoît Brunet doit prendre patience.  Déjà proche d’une « qualif » pour les Jeux de Londres (en 8 et en 4 sans barreur), il est maintenant clairement engagé dans un cycle qui doit l’emmener à Rio avec le 8 tricolore. « Le bateau monte en puissance mais les places ne sont jamais acquises. Les meilleurs doivent être dedans : c’est la volonté de la fédération »… Et chaque année, il faut repasser par les sélections.
Son club, l’Aviron boulonnais, espère bien sûr le voir aller le plus loin possible sachant aussi pouvoir compter sur lui. Chacun de ses retours à Boulogne est l’occasion d’aller saluer les copains, de s’entraîner avec eux, façon de préparer un peu les compétitions nationales. Médaillé de bronze l’an dernier en deux de pointe sans barreur, il a fait aussi bien cette année associé au Picard Sébastien Lente… Il a surtout remporté une médaille d’argent en 4 de pointe, dans un bateau 100 % boulonnais avec Yvon Malard, Guillaume Ballin, Christophe Charlemagne et l’inamovible  barreur, Christophe Lattaignant. Sur les bords de Liane, cela rappelle quelques souvenirs.

Palmarès national
Vice-champion de France en 4 de pointe avec barreur en 2013
Médaillé de bronze des championnats de France en 2 de pointe sans barreur en 2013 et 2012
Médaillé de bronze des championnats de France en 4 de pointe avec barreur en 2010
Champion de France indoor 2015

Palmarès européen
4e des championnats d’Europe en 8 de pointe avec barreur à Séville en 2013

Palmarès championnats du monde
6e en 8 de pointe avec barreur en Corée en 2013
12e en 8 de pointe avec barreur à Bled en 2012
Remplaçant à Karapino en 2010
5e des championnats du monde – 23 ans en 2 de pointe sans barreur à Trakaï en 2012
7e des championnats du monde junior en 8 de pointe avec barreur à Brive-la-Gaillarde en 2010

Podiums de coupe du monde
3e en 8 de pointe avec barreur à Eton en 2013

Moment rare : Benoît Brunet à l’entraînement sur la Liane (ici en compagnie d’Alexandre Pruvost) – Photo © PVC – Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :