Thibaud Vielliard

Photo © CRCK 59 / 62

Photo © CRCK 59 / 62

le 27 septembre 1989 à Boulogne-sur-Mer
Domicilié à Clenleu (résidant à Rennes)
Profession : étudiant Staps
Discipline : canoë (slalom)
Club : Montreuil-sur-Mer

Dans un département où le canoë-kayak en ligne a ses lettres de noblesse depuis pas mal d’années, se faire un nom dans une spécialité comme le slalom en canoë, davantage pratiquée dans les torrents de montagne, relève un peu de l’extraordinaire. C’est pourtant ce qu’a réussi Thibaud Vielliard, déjà membre de l’équipe de France senior, tout juste sacré champion d’Europe des – 23 ans en Slovénie* et prétendant à la succession de Tony Estanguet, triple champion olympique de slalom.
C’est en imitant ses grands frères que Thibaud Vielliard est arrivé au canoë-kayak, au sein du club de Montreuil-sur-Mer. Pendant un temps, il a cumulé avec la pratique du football à Brimeux mais, sport individuel et contact avec l’eau ont vite orienté son choix. Les nombreux déplacements partout en France, avec les copains, ont aussi compté au point de lui faire dire aujourd’hui : « je suis licencié au club de Montreuil où je resterai toute ma vie… C’est un club qui aide énormément et qui nous soutient ». Paroles de cœur pour un garçon qui vit pourtant éloigné de son Pas-de-Calais. Résidant à Rennes où il s’entraîne et étudie (actuellement en master staps), très souvent à Pau où un torrent artificiel offre à l’élite du canoë-kayak français un terrain de jeu idéal, sans parler des compétitions, il n’a que rarement l’occasion de retrouver son Clenleu familial. Et ça ne va pas s’arranger puisqu’après la finale du circuit national à Pau, début novembre, il part pour cinq ou six mois en Australie où il pourra profiter du torrent artificiel des Jeux de Sydney. Lorsqu’il reviendra en France, ce sera pour se rendre à Pau, à l’occasion des sélections nationales. Objectif : faire mieux que cette année (il s’était classé 3e) et aller titiller Tony Estanguet qui a encore une longueur d’avance en terme d’expérience. Son récent titre européen s’inscrit donc dans cette logique : « ça rassure, ça montre qu’on n’est pas hors sujet et ça motive pour ne rien lâcher ». Les Jeux de Rio sont déjà en toile de fond pour Thibaud Vielliard qui a aussi posé sur son horizon l’assurance d’une reconversion professionnelle. Il voudrait être officier chez les sapeurs-pompiers.
Octobre 2012

*Il a également remporté la médaille de bronze par équipe tandis que Bastien Damiens, également de Montreuil, est vice-champion d’Europe junior en kayak monoplace… et champion d’Europe par équipe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :