Archives de Catégorie: Golf

Najeti Open Golf : deuxième succès pour Lima

José-Filipe Lima remporte le Najeti Open pour la 2e fois.- Photo © PVC

José-Filipe Lima remporte le Najeti Open pour la 2e fois.- Photo © PVC

Après trois tours perturbés par les orages et la pluie, le vent a finalement balayé les nuages et c’est par une belle journée ensoleillée que s’est disputé le 4e tour décisif du 20e Najeti Open Golf de Saint-Omer. Avec à la clef, la victoire d’un des plus sympathiques joueurs du circuit, le Franco-Portugais de Saint Nom-la-Bretèche José-Filipe Lima.

Un vingtième anniversaire, cela s’arrose et l’on peut dire que ce Najeti Open l’a été. Ce qui a donné bien du travail à toute l’équipe des jardiniers qui a réalisé des prouesses et demandé beaucoup de patience aux 130 commissaires pour qui ce dimanche sous le soleil, était une forme de récompense. Durant cette dernière journée, quatre joueurs se sont livrés à une lutte acharnée pour successivement prendre la tête du leader board au cours des 18 trous : Duncan Stewart, l’Écossais, en tête samedi soir ; Thomas Détry, le jeune Belge ; José-Filipe Lima, le Portugais déjà vainqueur de l’épreuve et Alessandro Tadini, l’Italien. Jusqu’au 17e trou de l’avant-dernière partie, l’incertitude a régné et finalement c’est donc José-Filipe Lima qui s’imposait, douze ans après avoir signé un premier succès sur le parcours du Val de Lumbres, aussi beau qu’il est difficile à jouer. Au moment de la remise des prix, José-Filipe Lima était tout à la fois heureux et ému au moment où le président de l’Open, Jean-Jacques Durand, lui remettait le trophée en présence du président de la Fédération française de golf, Jean-Lou Charon.
Lima, tout jeune papa de 35 ans, signait là le 4e succès de sa carrière sur le Challenge Tour… D’autant plus méritoire qu’il a travaillé dur après avoir connu des problèmes de dos : « J’ai passé des moments très difficiles mais aujourd’hui j’étais dans le swing, j’ai joué agressif et ça a payé ; je remercie Dieu », déclarait-il après avoir scellé la victoire qui lui permet de faire un bond dans le classement du Challenge Tour passant de la 110e place à la 10e, grâce à son gain de 32 000 €.
À la seconde place, comme en 2004 derrière Lima, l’on retrouve l’Italien Alessandro Tadini, auteur du meilleur score de la journée jour 67 (-4), en tête du leader board après 11 trous. Mais deux bogeys successifs aux trous 12 et 13 lui ont coûté la victoire,  terminant à deux coups de Lima, ex-aequo avec le jeune Belge de 23 ans Thomas Detry. En voilà un qui promet car pour son 2e tournoi professionnel (6e au KPMG Trophy la semaine dernière), il aurait très bien pu l’emporter sans quelques erreurs qu’il ne manquera pas de corriger : Je n’ai pas réussi à me rapprocher suffisamment des trous pour avoir plus de chance de birdie » analyse-t-il de façon très lucide.
Le meilleur Français, un deuxième joueur de Saint-Nom-la-Bretèche, Victor Riu qui termine à la 6e place à -5. Riu a fait preuve d’une belle régularité tout au long du tournoi avec seulement 6 bogeys en 4 tours, mais il se sent un peu frustré : « J’espérais mieux. Je pensais pouvoir tirer mon épingle du jeu. Mais le bilan est satisfaisant car j’ai eu un début de saison difficile ». Quant à Matthieu Pavon, il a pris la tête de l’Ordre du mérite du Challenge Tour grâce aux gains liés à sa 7e place Saint-Omer. Son compatriote Romain Langasque, lui, avec sa 17e place (à égalité avec trois autres concurrents) au Najeti Open, reste 4e. Enfin à noter que le régional Mathieu Decotignies-Lafon est 21e.
Reste maintenant à préparer la 21e édition qui devrait se disputer en présence de José-Filipe Lima qui aime décidément beaucoup le parcours (2 fois premier mais aussi une fois deuxième) et qui a promis de tout faire pour être là. Ce qui bien entendu fait plaisir au président Durand, toujours désireux de faire vivre et de faire connaître le parcours de Saint-Omer où il entend bien organiser une nouvelle compétition de handigolf après avoir accueilli l’Open de France par trois fois.- Philippe VINCENT-CHAISSAC

Plus d’images : cliquez ici.

Résumé vidéo.

Le Najeti Open Golf perturbé par la pluie : fin du 2e tour ce matin

Pavan-1

L’Italien Pavan occupe ce matin la première place du leaderboard.- Photo © Alexis Orloff

Le second tour du Najeti Open Golf de Saint-Omer est décidément perturbé par la pluie. Hier, après 2 heures de retard le matin, seulement trois parties avaient effectivement débuté à partir de 9h30. Et quarante minutes plus tard, le directeur du tournoi annonçait une suspension du jeu qui, prolongée trois fois, ne reprendra finalement qu’à 15h. Conséquence, seule la moitié du champ des joueurs a pu terminer son second tour, l’autre moitié termine ce samedi matin, à partir de 8h.
Le 3e tour débutera dans l’après-midi après la proclamation du Cut en fin de matinée. Les 60 meilleurs joueurs et ex-aequo seront qualifiés pour les deux derniers tours. Hier quelques belles performances sont néanmoins à souligner. Celle de l’Italien Andrea Pavan qui a rendu une très belle carte de 66 (-5) pour un total de 9 coups en dessous du Par et qui a pris la tête du leader board. Pour lui cette journée aura été «une très belle journée ». Il a joué quelques bons coups avec un très beau birdie au 17.
Le comportement du Français Matthieu Pavon est également à souligner : 4e du classement provisoire avec le score de 69 (-2) pour un total à -5. « Il a fallu prendre son mal en patience, expliquait-il hier, c’était très long. Après l’interruption de jeu, le vent s’est levé et le parcours était plus dur. Je suis très content, je me suis bien entrainé, je me sens bien, je suis confiant pour les jours à venir ».

Le résumé en vidéo

Le Français Riu en tête de l’Open golf de Saint-Omer

Victor Riu partage la tête du tournoi avec Daniel Gaunt et Duncan Stewart.- Photo © Alexis Orloff

Victor Riu partage la tête du tournoi avec Daniel Gaunt et Duncan Stewart.- Photo © Alexis Orloff

156 joueurs dont 38 français ont pris le départ hier matin du 1er Tour du Najeti Open Golf. Après une matinée plutôt ensoleillée, un violent orage est venu perturber le tournoi à 15h30. Les 19 mm d’eau tombée en 15 minutes ont littéralement inondé le parcours. Le directeur du tournoi a bien évidemment suspendu le jeu, cela pendant trois heures, le temps pour l’équipe des jardiniers de pomper l’eau dans plus de la moitié des bunkers et surtout de racler le green du 18, les 17 autres greens et l’ensemble des fairways ayant finalement très bien absorbé. Le jeu a donc pu reprendre à 18h30 mais il restait 15 trous à jouer pour les dernières parties.
En tête du tournoi l’on retrouvait ce matin un trio composé de Daniel Gaunt (Australie), Duncan Stewart (Écosse) et Victor Riu (France) avec le score de 65 (-6). Riu se disait hier très satisfait de sa partie « deux birdies et un eagle au 9 sur l’aller puis 2 birdies au retour ; je me sens très bien dans le grand jeu, je vais continuer à jouer de la même manière ». L’Écossais, lui, a rendu une avec 3 birdies à l’aller et 3 birdies au retour. Quant à l’Australien qui est arrivé mercredi soir et n’a pas eu le temps de reconnaître le parcours, il était visiblement content de lui. Mais il ne partait pas totalement dans l’inconnu puisqu’il en est à sa 8e participation : 10e en 2013 et 12e en 2015.
Derrière ce trio à un coup de retard, l’on retrouve le Portugais José-Filipe Lima qui, lui aussi connaît le parcours où il s’est imposé en 2004. À noter enfin que le « régional de l’étape », Mathieu Decottignies-Lafon, de Bondues, est 8e avec le score de 68 (-3), à égalité avec huit autres concurrents, dont un autre Français, Matthieu Pavon.

Le résumé de la journée en vidéo.

 

Vingtième anniversaire pour l’Open Golf de Saint-Omer

Déjà vainqueur de quatre épreuves du Challenge Tour, l'Italien Tadini n'a pas encore gagné cette année... Il sera à suivre.- Photo Archives © PVC/2014

Déjà vainqueur de quatre épreuves du Challenge Tour, l’Italien Tadini n’a pas encore gagné cette année… Il sera à suivre.- Photo Archives © PVC/2014

Pour fêter son 20e anniversaire, le Najeti Open Golf a le plaisir d’accueillir une délégation de 31 joueurs français dont les deux grands espoirs Matthieu Pavon et Romain Langasque respectivement 2e et 4e à l’ordre du mérite du Challenge Tour. 156 joueurs représentants 27 nations différentes sont inscrits ce qui en fait le deuxième tournoi français derrière l’Open de France.
Le Najeti Open débute ce jeudi 16, le dernier tour ayant lieu dimanche. Il est doté de 200.000 € dont 32.000 € remis au vainqueur.
En cette année particulière pour lui, le club de Saint-Omer a ouvert un nouveau village ouvert à tous, dans le but de contribuer encore davantange à la démocratisation du golf. Des animations y sont proposées pour les non-golfeurs à partir de 6 ans comme le Rugby Golf et un circuit pour VTT ou Trottitrail. Un écran géant a même dressé pour y suivre les matchs de Euro 2016.

Handigolf : Mark Smith remporte l’Open de France

Mark Smith remporte l'Open de France pour la première fois.- Photo © PVC

Mark Smith remporte l’Open de France pour la première fois.- Photo © PVC

Le deuxième et dernier tour de l’Open de France Handigolf  s’est déroulé sous un magnifique soleil et a vu la victoire l’Anglais Mark Smith.

Amputé de la jambe droite, Mark Smith a remporté le tournoi avec le score de 161 (82 hier et 79 aujourd’hui) soit un total de 10 coups au-dessus du Par. « C’était un week-end difficile mais un bon week-end ! expliquait-il cette après-midi. Je termine mon tournoi par un birdie au 18, je suis très heureux. Cela fait 15 ans que je viens jouer ce tournoi et c’est la première fois que je gagne. Cette victoire est très importante pour moi ».
A la seconde place, le plus jeune joueur du tournoi, le Belge Adem Wahbi, âgé de 17 ans (atteint de diplégie IMC de naissance, infirmité morale et cérébrale) avec le score total de 163 (84 et 79). « J’ai mal commencé les 9 premiers trous. C’est la 3e année que je termine à la seconde place, je suis très déçu mais heureux d’avoir joué ici cette semaine à Saint-Omer ».
Le meilleur Français est Mathieu Cauneau qui termine à la 3e  place ex-aequo avec le Belge Cédric Lescut (vainqueur de l’édition 2015).
Mathieu Cauneau, champion de France 2016, remporte par ailleurs le Trophée Jean-Claude Bavière, remis au meilleur joueur français en brut toutes catégories confondues, en souvenir du premier président de la commission handigolf à la fédération.« Ma journée n’a pas très bien commencé, explique-t-il. J’avais beaucoup de pression à cause des médias et du public. J’ai eu du mal à rentrer dans la partie. Je suis très satisfait d’être à nouveau Champion de France. Le parcours de Saint-Omer est fabuleux, les greens sont fantastiques »
Les vainqueurs en 2e et 3e séries sont respectivement Ahmet Ozyazici (Turquie) & et Richard Saunders (Grande-Bretagne).
C’était là la 3e et dernière fois que l’Open de France se déroulait à Saint-Omer, mais le président Jean-Jacques Durand, a annoncé lors de la remise des prix, le maintien de son engagement pour le handigolf. « En 2017, nous organiserons un tournoi Handigolf ouvert à tous, aucune limite d’index, tous les niveaux et toutes les nationalités seront les bienvenus. Avec l’aide de la Région et du Département, je vais poursuivre cet objectif qui me tient tant à cœur depuis plus de 15 ans : améliorer la vie des personnes en situation de handicap ».

Mathieu Cauneau et Cédric Lescut, favoris de l’Open de France handigolf

Photo © A. Top 2015

Photo © A. Top 2015

Organisé pour la 3e année consécutive à Saint-Omer, l’Open de France Handigolf concerne cette année huit nationalités différentes. Le camp tricolore sera représenté par 29 joueurs avec en tête de liste le champion de France en titre, Mathieu Cauneau. Après une belle saison 2015 qui s’est matérialisée par la place de n°1 européen, celui-ci est motivé à l’idée de graver à nouveau son nom sur le Trophée de l’Open de France Handigolf qu’il a déjà remporté en 2014. Mais il devra compter sur le Belge Cédric Lescut qui aura à cœur de défendre son titre. Le très chaleureux et emblématique Nini Ourabah assurera comme traditionnellement le rôle de capitaine de l’Equipe de France et foulera également les fairways en tant que participant aux cotés de « ses joueurs » pendant les 2 tours de compétition.
Pour affronter les 46 hommes en lice, il n’y aura que deux femmes, deux Françaises, Alexia Girault et Karine Boucher.
Pour le président Jean-Jacques Durand, c’est un plaisir et une fierté « de voir les meilleurs joueurs évoluer sur les greens de l’Aa Saint-Omer Golf Club à l’occasion de l’Open de France Handigolf. Un moment de joie, un aboutissement, une récompense après tant d’années passées à améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap. »
Entrée gratuite, parking à disposition.
La liste des inscrits

L’Open de France Handigolf à Saint-Omer, pour la 3e fois

Photo © Ch. Vincent / 2015

Photo © Ch. Vincent / 2015

L’Open de France Handigolf se déroulera pour la 3e année consécutive sur le parcours l’Aa Saint-Omer Golf club, les samedi 30 avril et dimanche 1er mai. Pour son président Jean-Jacques Durand, c’est l’expression d’une volonté affichée depuis 15 ans par les membres de sa famille qui ont créé une fondation destinée aux handicapés en 2000 et ouvert la Maison de pierre, un établissement spécialisé, en 2005. Depuis 2011 et la création d’une école handigolf, l’action ne fait que s’intensifier. Après la mise en place d’un programme de cours pour les personnes en situation de handicap, c’est un stage et un match France – Angleterre qui a été organisé (2013) avant d’accueillir pour la première fois l’Open de France Handigolf. L’engagement avec la Fédération française de golf court sur 5 ans. En 2017, il aura donc encore lieu à Saint-Omer : « mais nous ne savons pas quel nom de baptême lui donnera la fédération », précise M. Durand, toujours aussi motivé par cette cause. « Les spécificités du golf ajoutées aux efforts de l’entourage, permettent de surmonter les problèmes naturels ou accidentels », conclut-il.
La première édition avait été remportée par Mathieu Canau (champion de France, n°1 européen), devant le professionnel belge Cédric Lescut et le spectaculaire joueur de République dominicaine, Manuel Dos Santos. En 2015 Cédric Lescut avait pris sa revanche.

Golf : le Français Sébastien Gros remporte le 19e Najeti Open de Saint-Omer

Sébastien Gros.- Photo © Alexis ORLOFF

Sébastien Gros.- Photo © Alexis ORLOFF

Leader depuis le 2e jour, Sébastien Gros a su garder la tête froide pour remporter dimanche son 3e tournoi (après 2 victoires sur le Alps Tour en 2012 et 2013). Une magnifique victoire avec 6 coups d’avance, qui lui permet de pointer à la 2e place du ranking du Challenge Tour… Un grand pas en avant pour une qualification sur le European Tour l’année prochaine.
Au terme du tournoi, le président, Jean-Jacques Durand, ne cachait pas sa joie et sa fierté de remettre le trophée à un français : « depuis le temps que j’attendais une nouvelle victoire française ! Cela me conforte dans mes convictions afin de promouvoir encore plus mon tournoi en faveur des Français ». En effet, cela faisait 11 ans que le public de Saint-Omer attendait n’avait pas vu une victoire française depuis celle de Philippe Lima en 2004.
Cette édition 2015 a d’ailleurs été celle des Français que sur la seconde marche du podium, figurait Thomas Linard. Pro depuis 2010, ce résident parisien de 27 ans a remporté son premier tournoi l’année dernière en République tchèque. À noter aussi la elle prestation du jeune espagnol Javier Ballesteros, fils de l’illustre Severiano, avec son 1er Cut passé sur le Challenge Tour cette semaine. Il termine à la 18e place.

Garcia Pinto toujours en tête de l’open de Saint-Omer

L’Espagnol Jordi Garcia Pinto conserve la tête du classement de l’Open de golf de Saint-Omer après 3 tours à -6 en jouant dans le Par. L’actuel n°1 du Challenge Tour est en bonne voie pour sa qualification sur le Tour Européen l’année prochaine. A la 2e place, figure un second Espagnol: Carlos Aguilar. Discrètement mais efficacement, Aguilar s’est hissé dans le classement pour atteindre la seconde position à 2 coups derrière son ami et compatriote. Meilleur Français : le Bordelais Baptiste Chapellan (7e).

Guerrier en tête de l’open de Saint-Omer

Photo © Najetti Open Golf 2014

Photo © Najeti Open Golf 2014

156 joueurs ont pris le départ du 1er tour du Najeti Open hier et c’est un des 40 Français en lice qui tire son épingle du jeu, Julien Guerrier. Avec le score de 65 (-6), Julien Guerrier est à 1 coup du record du parcours et devance de 3 coups ses 5 premiers poursuivants qui se partagent la seconde place avec le score de 68 (-3). «C’était une très belle journée de golf, le temps était parfait, je suis très satisfait. Cela fait longtemps que je n’ai pas joué le week-end, j’ai eu un début de saison difficile et surprenant car je ne puttais pas bien alors que normalement c’est mon point fort. Une seule bonne performance avec ma 3e place à l’Open de Madère. J’ai mal commencé ma partie avec 3 putts sur mon premier trou, les greens sont difficiles avec beaucoup de pente. Puis j’ai cumulé les birdies, 3 à l’aller, 2 au retour pour terminer par un eagle sur mon 18e trou. J’étais en 2 sur le green et je rentre mon putt. Ce qui m’a souri ? C’est mon putting. Ici c’est la patience qui prime, je connais bien le parcours, il m’a fallu 4 éditions avant de passer le cut ! De quoi sera fait demain ? On verra au jour le jour, coup après coup. »