Archives de Catégorie: Lutte

Lutte féminine : Mélanie Lesaffre pas encore qualifiée pour Rio

Photo © PVC

Photo © PVC

Mélanie Lesaffre ne s’est pas qualifiée pour les Jeux olympiques lors du tournoi qui était organisé ce week-end en Mongolie. Samedi, elle a été battue en 1/8e de finale par la Russe Natalya Malysheva. Rien n’est encore perdu puisqu’il reste un dernier TQO, celui d’Istanbul, du 6 au 8 mai.
En revanche la Niçoise Cynthia Vescan sera du voyage. Dans la catégorie 75 kg, elle est tout simplement montée sur la plus haute marche du podium pour décrocher son billet pour le Brésil. Après une première participation aux JO à Londres en 2012, où elle avait été sortie dès les 8e en 72 kg, elle retrouvera donc le gratin mondial avec l’espoir de décrocher une médaille.

Lutte féminine : Mélanie Lesaffre en Mongolie pour une qualification olympique

Photo © PVC

Photo © PVC

Pour l’équipe de France de lutte, la première chance de qualification pour Rio avait lieu la semaine dernière en Serbie. Les Bleus avec une sélection réduite sont repartis sans qualification mais avec quelques satisfactions dans les attitudes. À partir d’aujourd’hui garçons et filles ont une nouvelle opportunité de gagner leur ticket pour les Jeux, lors d’un deuxième TQO qui se déroule en Mongolie (22 au 24 avril). Huit français vont tenter de se qualifier lors de ce tournoi. Pour cela, il faut faire partie des trois premiers lutteurs de chaque catégorie. Pour la Boulonnaise Mélanie Lesaffre (53 kg), c’est l’heure de vérité. Les éliminatoires débutent demain, samedi 23 à partir de 2 h (heure française). Finales à partir de 11 h, heure française.

Lutte féminine : Mélanie Lesaffre est en Turquie

Mélanie Lesaffre, ici à l'entraînement à L'insep.- Photo © PVC

Mélanie Lesaffre, ici à l’entraînement à L’insep.- Photo © PVC

À peine le Tournoi international de Paris terminé, tous les esprits sont maintenant tournés vers la Turquie et la Hongrie. En effet, dès ce week-end, les collectifs Libre et Féminine seront à Istanbul, tandis que les Gréco seront eux à Szombathely. Deux destinations importantes pour les athlètes dans l’optique de marquer des points sur la route des TQO… et pour les meilleurs la possibilité de rejoindre Zelimkhan Khadjiev sur les tapis de Rio.
Avec 10 médailles glanées par le collectif France, le Tournoi international de Paris a apporté des éléments de réponses sur la forme des lutteurs et lutteuses ayant des ambitions olympiques. Des pistes de travail ont été repérées afin de perfectionner et affiner la préparation des athlètes du collectif olympique. «Nous avions à cœur de voir nos athlètes évoluer sur cette première compétition en 2016. Il était primordial de les voir en situation pour observer leurs forces et faiblesses. Nous avons besoin de compétitions à l’international. Nous devons affronter les futurs adversaires des TQO. Il nous faut des références.» explique Patrice Mourier manager du collectif olympique qui devra proposer au DTN, Michel Lafon, la liste des athlètes engagés sur les prochains TQO dès la semaine prochaine.
Pour la Boulonnaise Mélanie Lesaffre (53 kg) qui a été battue le week-end dernier à Paris, par la Bélarus Iryna Kurachkina, médaillée de bronze du tournoi, ce rendez-vous est donc important.

Lutte féminine : Mélanie Lesaffre au Tournoi de Paris pour préparer la qualification olympique

Mélanie Lesaffre se prépare actuellement l'Insep qui accueille le Tournoi de Paris le week-end des 30 et 31 janvier.- Photo © PVC

Mélanie Lesaffre se prépare actuellement l’Insep qui accueille le Tournoi de Paris le week-end des 30 et 31 janvier.- Photo © PVC

Ce week-end des 30 et 31 janvier, a lieu le tournoi international de lutte de Paris, rendez-vous important pour toutes celles et ceux qui veulent participer aux Jeux olympiques de Rio. Pour notre part nous suivrons le comportement de la Boulonnaise Mélanie Lesaffre que nous avons rencontrée vendredi dernier à l’Insep où elle se prépare. Pour elle, comme pour tous les compétiteurs et compétitrices engagés, il sera bien de montrer son meilleur visage, afin de marquer les esprits avant les trois tournois de qualification olympique qui délivreront six billets réservés aux deux premières de chaque tournoi.
David Legrand, entraîneur boulonnais de l’équipe de France féminine, sait que l’exercice est difficile pour les filles qui se doivent d’obtenir de bons résultats à domicile, « face à des adversaires venues du monde entier, qui seront très motivées elles aussi car elles seront évaluées par leur propre sélection ». Mais en même temps il ne faut pas se tromper d’objectif, le plus important étant bien les TQO. L’équipe de France présentera un groupe élargi à cette compétition avec 16 filles. Certaines ont déjà le niveau international, telles Julie Sabatié (48 kg – Montauban), Mélanie Lesaffre (53 kg – Entente Lutte Côte d’Opale) ou encore Aurélie Basset (58 kg – Aulnay); d’autres chercheront à acquérir de l’expérience en senior comme Koumba Larroque (63 kg – Sainte-Geneviève-des-Bois).
Au total, le Tournoi de Paris rassemblera plus de 300 sportifs venus d’une vingtaine de pays pour s’affronter dans les trois styles olympiques de la lutte.

Lutte: David Legrand dans l’aventure olympique

Photo archive © PVC

Photo archive © PVC

À neuf mois des échéances olympiques, Michel Lafon, directeur technique national de lutte, après observation du fonctionnement actuel et, après échanges avec les entraîneurs, fait évoluer l’encadrement des équipes de France seniors dans la perspective des Jeux olympiques de Rio. Des modifications ont été apportées avec notamment la nomination de Christophe Guénot comme entraîneur national pour la gréco-romaine.
Dans cet encadrement l’on retrouve le Boulonnais David Legrand comme entraîneur national pour la lutte féminine avec Nodar Bokashvili, comme adjoint.
Les échéances sont évidemment les tournois de qualification olympique. Le premier se déroulera à Zrenjanin (Serbie), du 15 au 17 avril. Ce tournoi continental permettra de qualifier les deux premiers dans chacune des 18 catégories de poids olympiques.
Deuxième rendez-vous : Ulaanbaatar (Mongolie), du 22 au 24 avril, pour un tournoi mondial qui qualifiera les trois premiers de chaque catégorie. Enfin 3e et dernière chance de qualifier, à Istanbul (Turquie), du 6 au 8 mai. Il s’agira à nouveau d’un tournoi mondial pour qualifier les deux premiers athlètes de chaque catégorie. Rappelons que le Pas-de-Calais espère que Mélanie Lesafre (Boulogne) décrochera un billet.

Lutte féminine : David Legrand reste optimiste pour les qualifications olympiques

David Legrand.- Photo © PVC

David Legrand.- Photo © PVC

L’équipe de France de lutte qui a connu quelques désillusions lors des championnats du monde à Los Angeles a terminé sur une belle note avec le jeune niçois Zelimkhan Khadjiev qui a décroché sa place pour Rio 2016.  Le Pas-de-Calais était concerné par ces championnats puisque la Boulonnaise Mélanie Lesaffre faisait partie de l’équipe de France féminine.
« Nous n’avons malheureusement pas atteint nos objectifs, explique David Legrand, l’entraîneur boulonnais des tricolores, malgré une bonne prestation de deux des françaises engagées. Julie Sabatié s’incline d’un point en 16e de finale contre la Bulgare et Mélanie Lesaffre effectue un très beau parcours en battant une Canadienne et une Moldave (3e au Europe) avant de s’incliner 4-2 en 1/4 de finale (à la porte de la sélection olympique) contre la Coréenne du nord qui remporte la médaille de bronze.
Cynthia Vescan a été battue au 1er tour par une Coréenne du sud qui était à sa portée. Elle revenait d’une blessure contractée à l’occasion du tournoi en Pologne ce qui ne lui a pas permis de suivre l’entraînement spécifique sur le tapis avec la rigueur nécessaire pour performer dans une compétition majeure ».
Bien qu’aucun quota olympique n’ait été obtenu, les filles sont reparties « avec des points très positifs pour la suite » et restent optimistes pour les tournois de qualification olympique à venir.

Championnats du monde de lutte : Mélanie Lesaffre sortie en 1/4 de finale

Photo © FFLutte

Photo © FFLutte

Après 3 jours de compétition, l’équipe de France de lutte connaît quelques difficultés à se lancer dans les championnats du monde qui ont lieu actuellement à Villeneuve-d’Ascq. Les lutteurs et lutteuses engagés hier et avant-hier n’ont pas réussi à monter sur le podium et surtout, devront décrocher leur place pour Rio 2016 lors des tournois de qualification olympiques.
C’est le cas de la Boulonnaise, Mélanie Lesaffre (53kg ) qui est bien rentrée dans la compétition, remportant ses deux premières rencontres face à la Canadienne Brianne Barry et la Moldave Natalia Budu. Malheureusement elle s’est ensuite inclinée en 1/4 de finale face à la future médaille de bronze, la Coréenne Suk Myong.

Lutte : Mélanie Lesaffre à Las Vegas pour une qualification olympique

Photo © FFLutte

Photo © FFLutte

Les Bleu(e)s de l’équipe de France de lutte – avec la Boulonnaise Mélanie Lesaffre (Entente Lutte Côte d’opale) – sont arrivés à Las Vegas où ils disputeront à partir de mardi les mondiaux 2015, première compétition qualificative pour les Jeux olympiques de Rio 2016. L’occasion d’éviter les TQO, toujours très compliqués à aborder.
Le Boulonnais David Legrand – l’un des deux entraîneurs de l’équipe féminine – explique qu’après les Jeux européens, seule Julie Sabatié avait été retenue… « Mais lors du tournoi en Pologne, Mélanie Lesaffre et Cynthia Vescan ont réalisé de belles prestations et ont gagné leur place. Après un gros travail estival au travers des différents stages et tournois à l’étranger, les filles arrivent au bout de leur préparation avec un état de forme globalement positif malgré une petite blessure pour Cynthia ». Ces mondiaux constituant la première phase de sélection pour les JO, l’objectif est tout d’abord de terminer dans les 5 premières et pourquoi pas ensuite ramener une médaille.

Lutte féminine : Mélanie Lesaffre a un ticket pour Las vegas

Photo © FFLutte

Photo © FFLutte

L’encadrement de l’équipe de France de lutte a révélé la liste des athlètes qui participeront aux prochains championnats du monde qui se dérouleront à Las Vegas du 7 au 13 septembre. Dans cette liste figure la Boulonnaise Mélanie Lesaffre… Mélanie qui pourra compter sur les conseils de David Legrand, le Boulonnais qui est l’un des deux entraîneurs de l’équipe de France de lutte féminine.

Lutte féminine: Pauline Lecarpentier en Hongrie

Pauline Lecarpentier (à gauche) envisage d'aller à Rio.- Photo © FFL

Paulilne Lecarpentier (à gauche) envisage d’aller à Rio.- Photo © PVC

Les équipes de France de lutte, gréco-romaine, libre et féminine sont en préparation pour les premiers Jeux européens qui auront lieu à Bakou du 12 au 28 juin 2015. Les filles notamment – encadrées par Thierry Bourdin et le Boulonnais David Legrand – partent à Budapest pour un stage international (10-22 avril) lors duquel se déroulera une compétition par équipes. Les matchs auront un air de championnat d’Europe avec la présence de nations telles que la Pologne, l’Allemagne, la Biélorussie, la Hongrie pour ne citer qu’elles. Une fois encore la fédération (FFL) ne ménage pas ses athlètes en les confrontant aux meilleures équipes mondiales. Parmi elles : la Boulonnaise Pauline Lecarpentier dans la catégorie des 75 kg.