Archives de Catégorie: Moto

David Marty, vainqueur du Grand prix de France Imba de Motocross

De mémoire de dirigeant, jamais un pilote français de de motocross n’était monté sur la plus haute d’un podium du championnat d’Europe Imba qui concerne une dizaine de fédérations nationales. La victoire de David Marty, ce dimanche, à Wingles, dans le Grand prix de France, est donc un événement qu’il faut prendre à sa juste de valeur. Le pilote, licencié à Catillon, dans le Nord, mais qui habite Enguinegatte, près de Thérouanne, a réalisé un coup de maître sur le circuit du Moto club des Étangs. Troisième de la première manche, vainqueur de la 2e et quatrième de la 3e, il a fait preuve d’une formidable régularité dans cette manche européenne. Rien de très étonnant cependant, dans la mesure où il avait déjà terminé 4e en Allemagne la semaine précédente. Ce résultat est d’autant plus intéressant que dans ce championnat européen qui rassemble des équipes nationales amateurs, l’équipe de France est composée de pilotes affiliés à des clubs de l’Ufolep. David Marty est d’ailleurs le champion national 2016, titre qu’il a remporté lors du Trophée national qui s’est déroulé le 14 août dernier dans la Creuse.

Beach cross de Berck, première manche du championnat de france sur sable

BEACH-1 copieLe Beach cross de Berck-sur-Mer, 1re manche du championnat de France des courses de sable, aura lieu les 18 et 19 octobre.
Cela fait trois ans maintenant que l’épreuve qui fête cette année sa 11e édition, a intégré ce championnat de France disputé sur six manches, l’Enduropale du Touquet (31 janvier – 1er février étant la dernière). Au fil des éditions, l’attractivité a sans cesse augmenté et son intégration au calendrier du championnat attire évidemment de plus en plus de pilotes suivis par un public toujours plus nombreux. Au programme figurent des épreuves de MX1, MX2, vétérans, kids, juniors… et les quads, toutes très disputées par les pilotes amateurs et professionnels. Le format de la course est lui aussi très attractif avec des manches courtes d’une vingtaine de minutes privilégiant le spectacle.

Premier succès de van Beveren sur l’Enduro

wenduro2014-14Dantesques. Il n’y a pas d’autre mot pour qualifier les conditions dans lesquelles s’est déroulé cet Enduropale 2014, remporté au bout du suspense par Adrien Van Beveren (Yamaha). À 23 ans, il s’impose ce dimanche pour la première fois sur cette épreuve en devançant Antoine Méo (KTM) et le Belge Steve Ramon (Suzuki).

L’Enduropale est par essence une épreuve difficile. Ajoutez à cela un vent fort, de la pluie et des averses de grêle… vous obtenez une édition 2014 qui restera dans les annales. Sur un parcours devenu rapidement plus piégeux que prévu, les 200 000 courageux spectateurs ont assisté à une course particulièrement indécise. Parti en tête, Adrien Van Beveren laisse rapidement la place de leader à Richard Fura, l’un des favoris avant l’épreuve, mais coup de théâtre une demi-heure après le départ, le pilote Kawasaki percute un concurrent à l’arrêt. Le choc est violent, l’amateur reste au sol, Fura lui se relève, repart, puis abandonne quelques minutes plus tard. Antoine Méo, Steve Ramon et Arnaud Degousée prennent tour à tour la direction des opérations, mais le premier cité semble bien être le plus fort.Van Beveren est en embuscade, Milko Potisek et Jean-Claude Moussé sont un peu plus loin. Impossible pour eux de se mêler à la bagarre.
Impressionnant de facilité sur sa KTM, Antoine Méo garde le leadership un long moment, mais à une demi-heure du drapeau à damier, un arrêt aux stands un peu long le contraint à laisser filer Van Beveren. Le jeune pilote originaire de Racquinghem saisit sa chance et s’impose pour la première fois au Touquet. Assailli par la presse, félicité par ses adversaires et ses proches, Van Beveren ne peut contenir ses larmes. Sur le podium, ses premiers mots sont pour Antoine Méo: « Je tiens à lui tirer un coup de chapeau, il était très rapide et m’a tiré une bonne partie de la course ». Sport. Pour lui, ce n’est certainement pas son meilleur enduro du Touquet, mais il ne boude pas son plaisir pour autant: « C’est le plus beau jour de ma vie ». Méo termine 2e donc, Steve Ramon 3e.
La veille, sous un beau soleil, Romain Couprie (Yamaha) a lui remporté son sixième Quaduro en devançant Matthieu Ternynck (Yamaha) et Keveen Rochereau (Honda). Jérémie Warnia, un des grands favoris, a été contraint à l’abandon. Texte et photo © A. Top / Echo 62