Laurent Davion

le 29 février 1978 à Auchel
Domicilié à Ecquedecques
Profession: directeur d’agence régionale chez Daltys (Noyelles-lès-Seclin)
Club actuel : CC Guarbecque

« La vie est belle, je n’ai pas de regret… » À 41 ans, Laurent Davion reste un adepte assidu du vélo qu’il pratique avec un groupe de copains de Berguette ou au sein du Club de cyclotourisme de Guarbecque. Dix-huit ans après avoir été opéré de la rotule suite à une chute sur l’Étoile de Bessèges, il est même heureux de pouvoir encore se tirer la bourre avec les copains. Mais à l’époque, la pilule a été dure à avaler quand on lui a dit qu’il fallait penser tout de suite à sa reconversion, après seulement quelques mois passés chez les professionnels. Le temps quand même de se rendre compte que la marche entre les amateurs et les pros était vraiment très haute… Trop haute sans doute pour un coureur « normal ».
« Je ne vivais que pour le vélo et par le vélo » explique-t-il, restant dans la logique de son rêve d’enfant : gagner le Tour de France. Réaliste, il savait qu’il n’aurait sans doute jamais pu remporter les grandes courses internationales comme Paris-Roubaix, mais avec ses talents de sprinter, il pouvait légitimement espérer cueillir quelques bouquets qui auraient fait de lui un bon professionnel. Le destin en a décidé autrement. « Avec le recul, c’est peut-être mieux ainsi », dit-il.
Stoppé net, Laurent Davion a fort heureusement su rebondir. Après quelques mois de chômage, le compétiteur qu’il est, a utilisé ses qualités de battant pour assurer sa reconversion, d’abord chez Décathlon, puis chez Boulanger et depuis 8 ans chez Daltys, leader de la distribution automatique où il est maintenant directeur d’agence… visiblement heureux de son sort. Satisfait aussi de sa carrière dont il conserve de très beaux souvenirs, notamment chez les amateurs, au sein du Club cycliste de Manqueville-Lillers (son premier club), du Vélo club de Roubaix et plus encore du CPEF de Wasquehal avec le CTR Christian Davaine : « sans doute mon meilleur moment ». C’était l’époque des Desbiens, Potier, Derique, Barbier, Pelcat qui ont tous brillé sur la route, sur la piste aussi. Comme Laurent Davion qui aurait très bien pu envisager de faire les Jeux olympiques en poursuite… Mais ça n’était pas son envie, se contentant d’une parenthèse de trois semaines pour briller sur les championnats de France, avant de retrouver la route qu’il pratique aujourd’hui régulièrement avec Laurent Bayard, le pilote de rallye, pour qui le vélo est le meilleur moyen de se préparer physiquement. Laurent Davion entre désormais dans une nouvelle dimension : celle du plaisir partagé. – PVC © Février 2014

Palmarès sur route
Membre de l’équipe de France amateur en 1993-1994
Vice-champion de France cadets en 1988
Vainqueur de la Boucle de l’Artois en 1992
Vainqueur du Trophée bapalmois en 1993
Vainqueur d’étapes sur les tours de Lorraine (1990), du Finistère (92), de l’ïle Maurice (92), de Normandie (93), de Moselle (93) et de la Somme (94)
Vainqueur d’étapes sur les 4 Jours d’Angers (92), sur le Ruban granitier breton (94) et l’Essor breton (94)
96 victoires sur route

Palmarès sur piste
Champion de France de poursuite olympique senior en 1991 et 1992
Vice-champion de France de poursuite individuelle en 1993
Champion de France de poursuite olympique junior en 1990

Clubs et équipes successifs
Club cycliste de Manqueville-Lillers
Vélo club de Roubaix
CPEF de Wasquehal
Equipe professionnelle du Groupement
Equipe professionnelle de La Mutuelle de Seine-et-Marne
Club cycliste de Manqueville-Lillers
Club cyclotouriste de Guarbecque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :