Jérémy Cadot

Photo © PVC

Photo © PVC

le 7 novembre 1986 à Lens
Domicilié
à Noyelles-sous-Lens
Profession :
étudiant en EPS

C’est devant la télé que Jérémy Cadot s’est décidé à faire de l’escrime. « À l’époque, explique-t-il, je ne faisais pas la différence entre les armes. J’avais 6-7 ans, ma mère m’a inscrit à Hénin-Beaumont… » Où le fleuret est roi. Les premières compétitions sont venues très vite, suivies de trois championnats de France minimes… « Sans grand résultat » précise Jérémy Cadot. Pourtant deux ans plus tard, le fleurettiste héninois commence à faire parler de lui en terminant 2e d’un circuit européen puis 9e des championnats du monde cadets. À partir de là, il reste en équipe de France, disputant deux fois les championnats du monde juniors avec à la clef deux médailles d’argent (individuel et par équipe) en 2006.
Fort de ces résultats, Jérémy Cadot s’inscrit parmi les grands espoirs de l’escrime française et très logiquement, il rejoint les rangs de l’équipe olympique du Pas-de-Calais : « Moralement, ça met bien en confiance », disait-il, à l’époque. Et de frapper un grand coup début 2007, en montant sur la 2e marche d’un podium de coupe du monde à Copenhague. Après une baisse de régime, il brille de nouveau et connait un second podium de coupe du monde au Vénézuela. Pas si mal pour une première année chez les seniors. Remplaçant pour les championnats d’Europe à Gand et pour les championnats du monde qui suivent, Jérémy Cadot n’est pas du voyage à Pékin, mais s’inscrit déjà comme un prétendant sérieux à la sélection pour Londres 2012. Objectif : entrer et rester dans le top 16 mondial. Pour cela Jérémy Cadot  quitte son club formateur pour rejoindre le très huppé Lagardère Paris Racing avec qui il remporte un titre de champion de France par équipe. La suite est enchanteresse. L’Héninois se fait plus discret et n’est pas du voyage à Londres. Finalement, il revient à Hénin-Beaumont, son club formateur, tout en s’entrainant à l’Insep. Le jeune homme a mûri mais conserve sa part de rêve : Rio n’est pas si loin.

Palmarès individuel
Vice-champion champion du monde junior en 2006
Vice-champion de France junior en 2006
2e de l’épreuve de Coupe du monde à Paris en 2013
2e de l’épreuve de Coupe du monde à Coruna en 2010
3e de l’épreuve de Coupe du monde à Bonn en 2015

Palmarès par équipe
Médaillé de bronze aux Jeux olympiques en 2016 à Rio
Médaillé de bronze aux championnats du monde 2013 à Budapest
Vainqueur en Coupe du monde à Bonn en 2015
Champion de France en 2009 et 2012 avec le Lagardère Paris Racing
Vice-champion du monde junior en 2006
Champion de France junior en 2006 avec Hénin-Beaumont

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :