Farid Goudaha

Photo © PVC

Discipline : futsal
le 29 juin 1984 à Lens
Domicilié
àVendin-le-Vieil
Profession :
employé chez Véranda alu
Club :
Béthune Futsal, membre de l’équipe de France

Fils d’un mineur marocain qui travaillait à Avion, Farid Goudaha a porté le maillot du Racing club de Lens… en – 13 ans. Mais il a très vite pris le chemin des clubs de quartier pour jouer avec les copains à l’USO Lens, à l’AS Lens puis à la Grande-Résidence. En partant à Noyelles, club de la Promotion d’honneur de Ligue, il montait d’un cran… « C’est là que j’ai été contacté par Montigny qui était à l’époque le meilleur club de futsal de la région ». Pour Farid Goudaha, ce fut un tremplin qui lui permit de rejoindre Béthune, club ambitieux qui dispute maintenant le championnat de France et entend bien rester au plus haut niveau pour intégrer la Ligue 1 de futsal, projet qui est dans les cartons de la FFF. Car en France, le futsal est seulement en train de se structurer et l’équipe de France qui progresse n’est pas encore une équipe du plus haut niveau. Farid Goudaha en convient mais le fait d’avoir pu intégrer le collectif tricolore est néanmoins une grande fierté. Après un premier stage de présélection qui n’avait pas été concluant, il a persévéré… En mai 2011, il était à nouveau parmi les prétendants à la sélection et cette fois ce fut le bon coup… Cela lui a permis d’être de la partie pour une double confrontation amicale en Biélorussie (défaites 2-0 et 5-0), puis de jouer le tour préliminaire du mondial 2012 en Macédoine avec la double satisfaction d’une qualification pour le tour suivant et d’un premier but au compteur contre la Suisse (victoire 7-0). Malheureusement le parcours s’est arrêté après le déplacement qui a suivi au Portugal où la France s’inclinait contre la Slovaquie (3-1) et le Portugal (6-0), avant de renouer avec la victoire contre la Lituanie (3-2). Mais qu’à cela ne tienne, Farid Goudaha promet qu’il reviendra. « Je ne lâcherai rien » dit-il, tout en sachant bien, qu’il devra faire abandonner le football sur herbe qu’il pratique encore sous les couleurs d’Annœulin. – Avril 2012 / Photo © PVC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :