Lucas Clairet

Photo © Clairet

Photo © Clairet

Spécialité : judo
le 29 mars 1994 à Beuvry
Domicilié à Calonne-Ricouart
Profession : étudiant Staps

Club : Calonne-Ricouart section de l’Acama, membre de l’équipe olympique Pas-de-Calais
Catégorie : handijudo -73 kg

1/10e de vision à chaque œil, absence de couleurs, souffrance aux fortes luminosités… Lucas Clairet est déficient visuel, handicap de naissance. Les parents ont assumé et assuré. Leur fils  a une vie presque normale. Etudiant Staps à Liévin, il veut s’orienter dans la préparation physique… Sportif, il s’entraîne avec les valides et fait partie de l’équipe de France de handijudo, 3e des derniers championnats du monde.
S’il a connu des périodes un peu compliquées sur le plan scolaire, en revanche côté judo, il a facilement trouvé sa place au sein de la section calonnoise de l’Acama. À 6 ans, il était sur les tatamis, s’entraînant toujours avec ses camarades et connaissant une progression technique tout à fait normale. « Le judo est un sport de contact et de proximité, il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’il puisse être pratiqué par un déficient visuel ». Lucas Clairet a d’ailleurs obtenu sa ceinture noire, passant l’examen des katas sans encombre, avant d’aller chercher les cent points obligatoires pour l’obtention du grade. Cette ceinture noire qui fait rêver tous les jeunes judokas, a été pour lui un déclic psychologique, prenant conscience à cette  occasion qu’il pouvait aussi être performant en compétition. « Jusqu’alors, explique-t-il, j’étais toujours trop stressé »…
Tout juste junior, Lucas Clairet pouvait alors disputer les championnats de France de handijudo… « Pour une première participation, je pensais surtout à me faire plaisir », dit-il. Les résultats sont allés au-delà de ses espoirs puisqu’il montait sur la 3e marche du podium et s’ouvrait les portes de l’équipe de France dans la catégorie des déficients visuels, pour disputer les championnats d’Europe et du monde où il remportait trois médailles de bronze (1 en individuel et 2 par équipe). De quoi aiguiser l’appétit : « aujourd’hui, l’objectif est de me qualifier pour les Jeux paralympiques de Rio ». Pour cela, il devra retrouver toutes ses sensations après avoir connu une grave blessure au genou. Mais pour lui qui a toujours beaucoup travaillé à l’entraînement et sut faire les sacrifices qu’il faut, cela ne devrait pas poser trop de problème. Une participation aux prochains championnats d’Europe organisés à l’automne, serait la meilleure des préparations.
Dans sa catégorie, il devrait retrouver le Calaisien Richard Strugalski. Les deux garçons s’apprécient mais ils ne pourront pas se faire de cadeaux. Pour les Jeux, il n’y a qu’une place par catégorie. Elle ira à Lucas ou à Richard… ou un autre.- PVC © février 2014

Palmarès individuel
3e des championnats du monde en 2011
3e des championnats d’Europe en 2011
3e des championnats de France en 2011 et 2012

Palmarès par équipe
3e des championnats du monde en 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :