Aristide Coisne

Tac Prol_1540

Photo © PVC 2014

le 27 septembre 1993 à Saint-Martin-Boulogne
Profession : étudiant en médecine (3e année)
Domicilié à Cucq, résidant à Lille
Club : Touquet athlétic club, membre de l’équipe de France

Joueur du Tac depuis l’âge de 5 ans, Aristide Coisne a déjà connu de belles joies avec des titres de champion de France en minimes (en salle) et cadets (sur gazon), sous les couleurs des sélections régionales. International U18 à l’occasion d’une coupe d’Europe jouée aux Pays-Bas, puis vice-champion du monde U21 en Inde, il poursuit sa progression en honorant une première sélection en équipe de France A, à l’occasion d’un Champion challenge en Malaisie où il joue contre la Malaisie, le Canada, la Corée, l’Irlande, le Japon et la Nouvelle-Zélande. Il rêve maintenant de participer aux Jeux olympiques de Rio avec une équipe de France qui mise sur sa jeunesse.
« Être sélectionné une fois c’est bien mais il faut maintenant rester dans le groupe »… explique Aristide Coisne, bien décidé à vivre son rêve jusqu’au bout. Mais pour cet étudiant en médecine ne sera pas facile car il veut aussi assurer du côté des études avec des stages à l’hôpital qui vont s’ajouter aux entraînements déconcentrés de l’équipe de France et à ceux du club qui, fort heureusement, se déroulent la plupart du temps à Lille.
En Inde, où la France, 17e nation mondiale, avait réalisé un parcours improbable, Aristide Coisne a signé des autographes. En Malaisie où il a joué dans un stade plein à craquer « devant un kop digne de celui des Sang et or », il y a des terrains de hockey partout. Mais chez nous, ça n’est pas la même chose. Et dans tous les cas on ne vit du hockey. Aristide Coisne en est parfaitement conscient, c’est pourquoi les études restent la priorité. Pendant deux ans, il va se donner à fond en espérant être de l’aventure olympique (pour cela la France doit figurer parmi le top 12 mondial) mais après il fera sans doute une petite pause, le temps d’assurer son avenir professionnel, pour reprendre ensuite de plus belle pour aller le plus haut possible : parce que c’est nécessaire à son équilibre psychologique. – PVC © mai 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :