Alexandre Cheval

Photo © PVC

Photo © PVC

le 30 janvier 1987 à Tremblay-en-France
Domicilié à Liévin
Profession : fonctionnaire de police à Aulnay-sous-Bois
Club : OJA 62 – Liévin
Catégorie : -100 kg
Spécial : sode seoi nage (mouvement d’épaule)

Voilà ce qui arrive quand on est un peu turbulent dans la cour de l’école… On est repéré par monsieur ! Et quand monsieur l’instituteur est aussi prof de judo, ça se termine sur un tatami. C’est ainsi qu’Alexandre Cheval a enfilé son premier kimono à 9/10 ans. Dès le premier entraînement, c’est un coup de foudre pour ce sport auquel il consacre toute son énergie de gamin, attendant toujours impatiemment le moment d’aller à l’entraînement et de disputer les premières compétitions interclubs. « Avec un copain, on ne faisait que ça… » explique-t-il. Alors forcément les résultats sont venus tout naturellement. Les premières années sont celles des petites compétitions interclubs et des premières médailles : «j’étais un peu la star de la cour de récré ». En 2002, les choses très sérieuses commencent : première participation à un championnat de France… En 2003, deuxième expérience : il est champion de France cadet. En 2006, il est vice-champion de France junior et rejoint l’équipe de France pour disputer des tournois en Pologne, en Allemagne. Mais il n’intéresse pas plus que cela les cadres de la fédé qui focalisent leurs regards sur les pôles France d’où sortent habituellement les meilleurs judokas de l’hexagone. Lui qui préfère son petit Liévin n’a alors pas beaucoup de chances d’entamer une carrière de haut niveau. Qu’à cela ne tienne, Alexandre Cheval reste fidèle à son club, à son prof et entraîneur Alain Marle qui le voit quand même partir à Chilly-Mazarin. Un an, le temps d’une expérience, le temps de se rendre compte combien l’environnement familial est primordial. Avec son « coach habituel », il retrouve ses marques, finit par se hisser parmi l’élite du judo français – celle de la première division – et y rester, ce qui est déjà une sacrée performance… Enfin en novembre 2013, sous les couleurs de l’OJA 62 – groupement de clubs dont fait partie Liévin – il monte sur la deuxième marche du podium des championnats de France senior de 1re division… Résultat qui lui permet d’intégrer la grande équipe de France pour une compétition parmi les plus prestigieuses au monde : le tournoi de Paris-Bercy qui aura lieu les 8 et 9 février 2014. Quelque chose d’inespéré, un rêve impossible qui se réalise… Les meilleurs de la catégorie seront là… À commencer par le Français Cyrille Maret.  Intimidé Alexandre Cheval ? Pas du tout : « je suis assez confiant ; je sais faire la guerre ». Voilà ses adversaires prévenus.
En cas de performance, il s’attend à réveiller les appétits des gros clubs parisiens qui ne manqueront pas de lui faire quelques propositions alléchantes. Oui, mais il n’a pas envie de changer d’avis… Étonnamment d’ailleurs pour quelqu’un qui travaille en région parisienne. Policier comme son père qui, en son temps, avait choisi de remonter dans le nord pour poursuivre sa carrière. Bon sang ne saurait mentir.

Palmarès
Vice-champion de France de 1re division 2013-2014
Vice-champion de France junior en 2006
Champion de France cadet en 2003

Alexandre Cheval à l'entraînement à Liévin au sein de l'OJA 62 - Photo © PVC

Alexandre Cheval à l’entraînement à Liévin au sein de l’OJA 62 – Photo © PVC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :