Cyrielle Duhamel

Photo © Vicky Ducatel.

Photo © Vicky Ducatel.

Née le janvier 2000 à Lens
Domiciliée à Hullluch
Profession : lycéenne en classe de seconde, section sport, au lycée Blaringhem à Béthune
Club : Pélican club béthunois

« Dis maman, la plus grande compétition de natation au monde, c’est quoi ? Les Jeux olympiques. Alors, je veux aller aux Jeux olympiques ». À 16 ans, Cyrielle Duhamel a toujours cette idée de petite fille en tête et pour l’instant, rien ne peut l’empêcher de rêver et surtout pas ses performances et ses résultats qui font d’elle, l’une des grandes espoirs de la natation française. « Elle est tellement douée » disent ses entraîneurs Grégory Lefebvre et Julien Adriansen qui mettent tout en œuvre pour ne pas rompre un équilibre qui fonctionne si bien : famille, club, lycée.
Avec une maman maître nageuse à Lens, Cyrielle Duhamel baigne dans les piscines depuis sa tendre enfance mais c’est en regardant ses frères nager qu’elle a décidé de faire de la compétition. Son premier club est tout naturellement celui de Lens où elle fait tout son apprentissage avec Mohamed Ouraghi et Emmanuel Renard. Elle y reste jusqu’à l’âge de 13 ans, quittant Lens pour Béthune où elle bénéficie d’horaires aménagés qui lui permettent de concilier l’entraînement et la scolarité au lycée Blaringhem.
Dans le milieu de la natation, Cyrielle Duhamel c’est la « tiote » qui monte tout en restant discrète… Celle qui, au même âge, fait mieux que Laure Manaudou ou Camille Muffat mais continue de faire preuve d’une humilité imperturbable. Même le fait d’être montée sur la 3e marche du podium du championnat de France élite du 400 m 4 nages, en améliorant son record personnel d’une dizaine de secondes, ne vient pas la perturber. « Ce n’était pas mon objectif, dit-elle, c’est seulement lorsque que j’ai vu que j’avais le 3e temps des séries que je me suis dit que ça valait le coup de se bouger ».
Alors oui, les JO, elle continue d’y rêver mais n’en fait pas encore un objectif, préférant penser aux prochains championnats d’Europe jeunes prévus en Turquie. Pour elle qui fait partie des collectifs Tokyo 2020 et de la relève internationale, c’est l’occasion de s’aguerrir et d’engranger une expérience qui lui sera forcément utile.- PVC / janvier 2016

Palmarès élites
Médaillée de bronze des championnats de France élites en petit bassin sur 400 m 4 nages, en 2015 à Angers

Palmarès jeunes
Membre de l’équipe de France
Médaille d’argent du 400 m 4 nages de la Confédération méditerranéenne de natation en 2014 à Netanya (Israël)
3 fois championne de France jeunes en grand bassin sur 200 m 4 nages, 400 m 4 nages et 50 m papillon
2 fois championne de France jeunes en petit bassin sur 200 m 4 nages et 400 m 4 nages
7 fois championne de France minime sur 200 m 4 nages (2 fois), 400 m 4 nages (2 fois), 50 m papillon (2 fois) et 200 m dos.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :