Route du Rhum : Destination Calais retrouve un peu de vent

Au pointage d’aujourd’hui à 12h, Pierre-Yves Chatelin était en 7e position mais semblait avoir retrouvé un peu de vent pour avancer. En fait Destination Calais est pris dans un phénomène d’Alizé perturbé qui concerne beaucoup de monde. Ainsi les Class 40 qui sont plus loin devant, endurent aussi une navigation pénible au vent arrière. Entre deux empannages et trois trous de vent, leur trajectoire est loin d’être rectiligne. Et derrière eux, mis à part Anne Cazeneuve qui les accompagne, les Class Rhum, dont Pierre-Yves Chatelin, sont éparpillés sur plus de 1300 milles. C’est il est vrai le reflet de cette classe hétéroclite, riche d’hommes  et de bateaux aux histoires si différentes. L’avant dernier concurrent, Christophe Souchaud, à bord de son First 40,7 de 1997 (Rhum Solitaire Rhum Solidaire) vient juste de passer la latitude de Madère. Une poignée d’autres s’affaire du côté des Canaries, dont Pierrick Tollemer qui, après son avarie sur l’hydrogénérateur, a décidé de faire escale pour se ravitailler en gasoil.

Publicités

Publié le novembre 14, 2014, dans Voile. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :